Menus travaux d'automne au jardin

Il est particulièrement important de ramasser les feuilles... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Il est particulièrement important de ramasser les feuilles qui recouvrent le gazon.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

L'automne au jardin

Cour et jardin

L'automne au jardin

Nos trucs et conseils pour préparer adéquatement le jardin pour l'hiver. »

Larry Hodgson (collaboration spéciale)
Le Soleil

Un jardin est un milieu vivant, toujours en évolution, et ce, autant en automne qu'en été et même en hiver. Jamais on ne le ferme. Il y a toutefois quelques petits travaux à accomplir à cette période de l'année, en préparation pour la saison froide.

 >> En complément, consultez notre dossier: L'automne au jardin.

 Ramasser les feuilles sur le gazon. C'est le plus gros effort requis pour la plupart des terrains. Si vous n'aimez pas le faire, débarrassez-vous de votre gazon.

Planter les bulbes rustiques. Tulipes, narcisses, crocus, etc.

 Arracher, sécher et conserver à l'intérieur les bulbes tendres. Dahlias, cannas, bégonias tubéreux, glaïeuls, etc. Si cela vous paraît trop fastidieux, laissez-les geler. Vous en planterez d'autres au printemps prochain.

Couper les vivaces. Une tâche bien inutile que certaines personnes super travaillantes se sont créée pour augmenter le travail au jardin. Pourtant, moins vous touchez à vos vivaces à l'automne, plus elles seront en santé au printemps, car leurs feuilles les protègent contre le froid. Quatre-vingt-dix pour cent des feuilles de vivaces se décomposent au cours de l'hiver de toute façon. Il reste donc peu de travail à faire au printemps.

 Arracher les annuelles. Encore une tâche bien inutile. En arrachant les annuelles, vous jetez toute la bonne terre qui colle à leurs racines! De plus, cela expose votre sol à l'érosion! Laissez les annuelles en place, mortes ou non, à l'automne. Au printemps vous couperez les tiges ou ce qu'il en reste (souvent elles aussi se décomposent au cours de l'hiver).

Récolter les légumes. Commencez par les plus sensibles au froid, comme les tomates et les piments, dès que les températures nocturnes restent sous 10 °C. D'autres légumes, comme les légumes-racines (carottes, betteraves, etc.), tolèrent un peu de gel et il y a moins de presse. Même, le goût de certains légumes, comme les choux, les choux de Bruxelles, les topinambours et les poireaux, s'améliore après quelques gels.

Protéger les plantes fragiles. Je suggère fortement de laisser mourir les plantes fragiles pour les remplacer par des plantes mieux adaptées à vos conditions. Vous n'aurez alors rien à protéger. Si vous tenez à les garder en vie quelque temps (en général, elles finissent par mourir de toute façon après quelques années), sachez que la meilleure protection est une bonne couche de feuilles mortes à leur base et une bonne couche de neige l'hiver. Les emballer de jute ou de géotextile coupe le vent un peu, mais fait souvent geler les extrémités. Ne posez jamais de protection hivernale avant la mi-novembre : cela peut tuer vos plantes.

 Nettoyer les gouttières. Sinon vous pourriez avoir de bien mauvaises surprises. On le fait quand la plupart des feuilles sont tombées des arbres.

Nettoyer vos outils. Pour les outils à lame tranchante, remplissez un seau de sable et versez-y un litre d'huile à moteur. Plongez-les dans ce mélange deux ou trois fois. Cela les nettoie, les aiguise et les enduit d'huile, ce qui préviendra la rouille durant l'hiver.

Faire entretenir votre tondeuse. Pourquoi laisser votre tondeuse rouiller tout l'hiver? À la toute fin de l'automne, apportez-la chez un spécialiste pour une mise au point et pour un aiguisage.

 Et voilà, pas si pire, n'est-ce pas? Et vous avez encore plusieurs semaines pour accomplir ces tâches.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer