Créer un jardin d'eau

Un jardin de baignade... (Photo fournie par TOPIA)

Agrandir

Un jardin de baignade

Photo fournie par TOPIA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Emmanuelle Mozayan-Verschaeve

Collaboration spéciale

La Presse

En plus d'embellir l'espace, un jardin d'eau produit un effet dépaysant et ressourçant. Que vous ayez un petit balcon ou une vaste cour, les possibilités sont immenses, à condition de respecter certaines règles.

Hors sol ou enterré, d'esprit naturel ou contemporain, agrémenté d'une chute d'eau, formel avec une fontaine ou simple vasque plantée de végétaux aquatiques... Le jardin d'eau se décline de multiples façons. «On peut même en créer un tout petit. Par exemple, en mettant un papyrus et une plante flottante dans un grand vase en verre. Ou un nénuphar dans un bocal: c'est très joli, car on en voit les racines», dit Jocelyn Lussier, architecte paysagiste et président de Topia. 

Autre suggestion facile à réaliser: installer une fontaine murale sur un miroir en plexiglas afin que l'eau s'écoule sur ce dernier. 

BIien planifier

«Pour un projet de plus grande envergure, la première étape consiste à définir le lieu d'implantation et le type de bassin souhaité. On doit aussi veiller à ce qu'il s'harmonise au style de la maison», dit le paysagiste. 

Fixez-vous ensuite un budget afin de faire une sélection plus éclairée, puis demandez-vous si vous ferez affaire avec un professionnel ou si vous concevrez vous-même votre bassin. Dans ce dernier cas, plusieurs facteurs fondamentaux sont à prendre en considération.

Une cascade... (Photo fournie par TOPIA) - image 2.0

Agrandir

Une cascade

Photo fournie par TOPIA

Le type de sol peut compliquer l'installation du bassin, surtout s'il est rocailleux. Aussi, la topographie du terrain doit être étudiée afin d'en tirer parti: par exemple, exploiter une pente pour créer une cascade. 

Par ailleurs, un bon ensoleillement est nécessaire à la croissance des plantes aquatiques. 

La proximité d'une source d'eau et d'un raccord électrique est importante pour réapprovisionner facilement le bassin et brancher la pompe. 

Avant de creuser, vérifiez auprès d'Info-Excavation s'il n'y a pas de conduits dans le sol (électricité, gaz, téléphone...), car en cas de dommages, vous pourriez devoir payer les réparations. 

Créer un écosystème

Les végétaux permettent d'établir un écosystème qui conservera l'eau propre. Pour recréer ce cycle naturel dans un environnement qui ne l'est pas, trois types d'espèces sont nécessaires: des plantes submergées (élodée, cératophylle...), des plantes à feuillage flottant (jacinthe d'eau, nénuphar, lotus...) et des plantes de berge (quenouille, iris d'eau, jonc...). La présence des plantes suffit à garder l'eau claire, mais il est préférable d'installer une pompe pour y créer du mouvement et éloigner les moustiques. 

Il existe beaucoup de vidéos explicatives sur l'internet pour réaliser un bassin et un petit modèle d'environ un mètre de diamètre est assez facile à faire soi-même. Dans le cas d'un projet complexe, le cumul des achats nécessaires (membrane, toile, pierre de rocaille, pompe...) fait vite grimper la facture et, en fin de compte, le recours à un professionnel peut s'avérer à peine plus cher. N'hésitez pas à demander des soumissions à plus d'un entrepreneur.




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer