Lu: habiter le paysage

Projet Fonderie... (PHOTO FOURNIE PAR LES ÉDITIONS LA PRESSE)

Agrandir

Projet Fonderie

PHOTO FOURNIE PAR LES ÉDITIONS LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

L'architecte Pierre Thibault n'habite pas les maisons qu'il conçoit, mais à lire son livre Maisons Paysage, on sent que celles-ci l'habitent longtemps.

Avant, pendant et après leur conception. Sinon, comment expliquer qu'il décrive dans les menus détails les premiers contacts avec les terrains où vont s'élever ses réalisations? Dans Portneuf, «les feuilles étaient à peine sorties», tandis que la forêt était «enflammée par l'automne» dans les Laurentides. «Les visites de sites sont des moments où tous nos sens sont en éveil», écrit l'architecte.

En présentant les paysages, mais aussi les gens pour qui il conçoit des habitations et en nous donnant à voir les croquis de ses maisons, Pierre Thibault humanise le travail de l'architecte et le situe aux antipodes des clichés voulant qu'il ne soit réservé qu'à l'élite. L'architecte-vedette n'est pas architecte snob et démontre, au fil des pages, que le paysage, «une nourriture pour l'esprit», est bien servi par des bâtiments conçus avec soin.

Seul bémol à ce livre, le papier choisi pour l'impression sert mal les photos, qu'on souhaiterait plus éclatantes pour mieux voir les détails.

Maisons Paysage, de Pierre Thibault, Éditions La Presse, 176 p., 39,95$

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer