Bibliothèque Marc-Favreau : culture en Sol majeur

Oubliez l'image de l'antre poussiéreux: la bibliothèque Marc-Favreau, qui... (Photo fournie par Dan Hanganu Architectes)

Agrandir

Photo fournie par Dan Hanganu Architectes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Emilie Laperrière

Collaboration spéciale

La Presse

Oubliez l'image de l'antre poussiéreux: la bibliothèque Marc-Favreau, qui ouvrira finalement ses portes l'automne prochain, sera bien ancrée dans le XXIe siècle. Nouvelles technologies, luminosité et développement durable seront au coeur de la conception de cette bibliothèque résolument moderne.

C'est la firme Dan Hanganu architectes qui a remporté le concours d'architecture lancé en 2009. Gilles Prud'homme, architecte responsable du projet, ne manque pas d'enthousiasme lorsque vient le temps de parler de la bibliothèque.

«Sol a été très inspirant pour nous, dit-il. Nous avons tourné autour du personnage et de son costume rapiécé et nous avons réinterprété le motif de sa veste de jacquard.»

Pour faire le plein d'idées, l'architecte et son équipe ont visité quelques bibliothèques ailleurs dans le monde. «On ne fait plus une bibliothèque comme avant. Elle est devenue l'un des derniers lieux publics. C'est presque une place communautaire. Il faut revoir le concept, l'adapter aux nouvelles technologies», estime M. Prud'homme.

Sol bien présent

Le personnage de Marc Favreau sera bien en valeur dans le projet. À l'entrée, une immense colonne présentera l'image de Sol en perforation. «Des citations de Sol seront aussi affichées en façade et à l'intérieur de la bibliothèque», ajoute l'architecte.

L'oeuvre CONSTELLATION en SOL de l'artiste Adad Hannah ornera le jardin vertical intérieur. «C'est une installation sculpturale suspendue, composée de 22 impressions sur des panneaux transparents colorés à cinq côtés, qui rappelle le costume de Sol sans bloquer la lumière naturelle», souligne M. Prud'homme.

Oubliez l'image de l'antre... (Photo fournie par Dan Hanganu Architectes) - image 2.0

Agrandir

Photo fournie par Dan Hanganu Architectes

Trois espaces

Les visiteurs seront accueillis par un motif imprimé dans le verre et l'aluminium à l'angle de la rue Saint-Vallier et du boulevard Rosemont. La façade imposante servira également de toile de fond à des animations conçues par la Société des arts technologiques (SAT) de Montréal. C'est dans cet espace, que Gilles Prud'homme nomme la Lanterne, que seront logées les salles multimédia et polyvalente.

«Tout le long de Saint-Vallier, des lames de verre se succéderont sur la paroi du Coffre, où seront placés les livres», explique l'architecte. L'intérieur sera en bois blond. Selon l'arrondissement, plus de 110 000 livres, périodiques et documents électroniques seront disponibles.

Tous les membres de la famille auront leur place. Les tout-petits pourront assister à l'heure du conte, et les salles de classe accueilleront les groupes d'écoliers en visite. Les adolescents auront des salles de création et les adultes pourront se retrouver dans une des salles de lecture.

Le Cristal, aussi vêtu de verre, sera lieu de repos avec vue sur le futur parc Luc-Durand, qui s'installera dans le creux derrière la bibliothèque. Le café, en continuité avec le jardin, s'ouvrira sur l'espace vide central, où se trouveront un escalier et un ascenseur panoramique. Une terrasse sera aussi mise à la disposition des visiteurs.

L'architecte est confiant que la bibliothèque recevra une certification environnementale LEED Argent à sa livraison. «Nous avons notamment utilisé des matériaux régionaux, minimisé l'utilisation de conduits et d'isolant et récupéré les matériaux de la construction.»

Intégration urbaine

L'ancien bâtiment adjacent du 700, Rosemont sera aussi intégré au projet. «La moitié de l'édifice en maçonnerie sera occupé par la bibliothèque», précise Gilles Prud'homme. Les services administratifs et le comptoir de service s'y installeront, avec toute la mécanique du bâtiment.

La bibliothèque fait partie d'un grand projet de mise en valeur du quadrilatère qui comprend plusieurs habitations. Le site Bellechasse, juste à l'ouest, fait également l'objet d'un projet de planification.

En bref

Nom du projet

Bibliothèque Marc-Favreau

Firme d'architectes

Dan Hanganu architectes

Mission

Réinterpréter Marc Favreau et répondre à quatre axes d'aménagement: la vocation familiale, l'utilisation des nouvelles technologies de l'information, l'importance du design et le souci du développement durable

Concours d'architecture

Novembre 2009

Entrepreneur

Sept Frères Construction

Début de la construction

Mars 2012

Livraison

Été 2013

Ouverture prévue

Fin septembre 2013

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Ma vie dans une église

    Maisons

    Ma vie dans une église

    Pendant que les églises peinent à attirer les fidèles ne serait-ce qu'une fois par semaine, certains font des pieds et des mains pour y vivre 365... »

  • Le tour du monde en 70 maisons

    Maisons

    Le tour du monde en 70 maisons

    Dis-moi dans quelle maison tu habites, et je te dirai d'où tu viens. Dans un dôme ? De Drop City. Dans une maison sur troncs flottants ? De Green... »

  • Rénover durable

    Maisons

    Rénover durable

    On dira que ce sont des morceaux qui ont de l'histoire, du vécu. Qu'ils sont plus durables que bien du neuf. Les propriétaires qui pratiquent le... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer