Dénicher la perle de forgeron

Balcon en fer forgé.... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Balcon en fer forgé.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Comment trouver le bon forgeron? La clé, comme toujours, c'est d'aller voir ses réalisations précédentes, répondent les spécialistes. On ne peut pas faire l'économie d'une bonne recherche.

>>> En photos: fer forgé: un savoir-faire millénaire

_____________________

«Sachez d'abord si vous cherchez un travailleur pour souder une rampe en place ou bien si vous voulez un artiste qui va créer une main courante bien spéciale, explique l'architecte Fernando Pellicer, de DFS inc. architecture&design. Si on veut restaurer un garde-corps fait par un artiste, on a besoin d'un artiste. Plier et tourner de l'acier, ça demande un véritable forgeron.»

Cherchez sur l'internet, dans les Pages jaunes, auprès d'un entrepreneur de confiance ou d'un voisin chez qui on a effectué une ornementation que vous aimez. Les questions de base, indique Patrice Pelli, artiste forgeron chez Forges Pelli Design, sont les suivantes: le candidat achète-t-il ses pièces par catalogue ou les produit-il lui-même? Et ensuite, travaille-t-il à chaud, avec un four de forge? S'il ne répond pas par l'affirmative à ces deux questions, ce n'est pas un forgeron.

«Quand vous rencontrez un artisan, montrez-lui des exemples de ce que vous voulez, poursuit M. Pellicer. Demandez-lui s'il est capable de réaliser cela, et s'il peut vous montrer en atelier, ou vous donner comme référence, de semblables réalisations effectuées dans le passé. Idéalement, allez visiter deux ou trois ouvrages déjà faits.»

Car même un forgeron moins bon peut vous donner des références, fait observer Jon Eakes, expert en rénovation et conférencier pour Héritage Montréal. «Il faut vraiment aller voir!» souligne-t-il. C'est l'occasion de demander aux propriétaires concernés s'ils ont été satisfaits du travail, si l'artiste a le souci du détail, si l'oeuvre a été livrée à temps, etc.

«Passez votre main sur la grille, et voyez si c'est coupant ou si le fer a été poli», conseille Jon Eakes. Un détail important: les vis et les boulons utilisés par l'entrepreneur doivent être, idéalement, en acier inoxydable, ou, minimalement, à l'épreuve du bois traité (vis pour bois ACQ).»

«C'est l'attention donnée aux détails qui fait la qualité du travail de forgeron, conclut M. Pellicer. Un garde-corps d'apparence très simple peut avoir demandé beaucoup de travail. Et la haute finition, comme la haute couture, ça se paie.»

Vous voulez voir des oeuvres en fer forgé extraordinaires? «Procurez-vous un livre ou deux sur l'Art déco en Europe, dans les années 20 et 30», conseille M. Pellicer.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Le fer forgé: une gâterie haut de gamme

    Immobilier

    Le fer forgé: une gâterie haut de gamme

    La formule n'a pas changé depuis des millénaires: on forge avec un marteau, une enclume, un bras musclé... ainsi qu'un fourneau capable de porter le... »

  • «Honorer le métier» de forgeron

    Rénovation

    «Honorer le métier» de forgeron

    Pergolas, garde-corps, panneaux d'intimité, juliettes, bacs à fleurs... Le forgeron Luc Lapointe ne chôme pas, dans son atelier Forges urbaines.... »

  • Fer forgé: du caractère, comme à Paris!

    Maisons

    Fer forgé: du caractère, comme à Paris!

    Lise Hébert et Jean-Jacques Ranger ont toujours aimé les juliettes, ces minibalcons comme on en voit beaucoup en Europe. «Les immeubles de... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer