Vivre et jouer au rez-de-chaussée

Dominé par la transparence, le rez-de-chaussée est complètement... (PHOTO MAXIME BROUILLET, FOURNIE PAR LA SHED ARCHITECTURE)

Agrandir

Dominé par la transparence, le rez-de-chaussée est complètement ouvert sur le paysage et les différents espaces en enfilade.

PHOTO MAXIME BROUILLET, FOURNIE PAR LA SHED ARCHITECTURE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lucie Lavigne
Lucie Lavigne
La Presse

Sur les rives du lac Saint-Pierre, un couple et ses deux jeunes enfants profitent d'une résidence principale aux airs de maison de vacances. Conçue par La Shed architecture, cette demeure familiale est composée d'espaces bien pensés où il fait bon vivre, dormir et... jouer! Nous l'avons visitée.

Simone, 5 ans, et Romane, 16 mois, peuvent jouer dans la grande pièce à vivre de plain-pied ou sur le terrain sans échapper à la surveillance des parents. Dans cette résidence principale où règne un esprit de vacances, tout a été pensé pour favoriser la circulation, le bien-être et les vues, sur le paysage comme sur la maisonnée.

Séparer sans cloisonner

Dominé par la transparence, le rez-de-chaussée est complètement ouvert sur le paysage et les différents espaces en enfilade. «Les enfants sont contents, car ils nous voient et ils ont une vue sur le reste de la maison. On garde un contact constant», notent les parents. Vitrées et de plain-pied, la salle familiale (au premier plan), la véranda et la grande pièce de vie comportent de larges portes-fenêtres. Un aménagement qui assure une grande fluidité et qui brouille les limites entre le dedans et le dehors.

Lors de notre visite, Simone et Romane s'amusaient dans la salle familiale, qui sert aussi de salle de jeux. Située à l'extrémité est de l'habitation, elle est largement fenêtrée et étonnamment attrayante en raison de sa vue... panoramique! «La salle familiale offre les mêmes qualités spatiales que celles du salon ou de la salle à manger», souligne Yannick Laurin, architecte cofondateur de La Shed architecture. Une qualité d'aménagement qui rend cette pièce invitante aux yeux des enfants et des parents, qui peuvent s'y installer pour regarder un film ou la télé.

La famille réunie dans la salle à manger.... (PHOTO MAXIME BROUILLET, FOURNIE PAR LA SHED ARCHITECTURE) - image 2.0

Agrandir

La famille réunie dans la salle à manger.

PHOTO MAXIME BROUILLET, FOURNIE PAR LA SHED ARCHITECTURE

Remarquez sur la photo ci-contre, derrière la salle à manger, à gauche, on aperçoit le corridor, le long du bloc en bois, qui mène à la salle familiale. Celle-ci peut être fermée grâce à une porte coulissante, lorsqu'il y a trop de bruit. «Nous voulions que les enfants aient un espace à eux, qui ne soit pas éloigné de l'aire de vie principale. Un endroit où on pourrait les regarder jouer et les surveiller», explique le couple.

Plutôt que d'élever des cloisons, les architectes ont délimité les espaces de vie du rez-de-chaussée en créant trois blocs. Couverts d'érable, ils regroupent plusieurs fonctions. «Une façon d'obtenir un grand espace de vie ouvert, tout en évitant l'effet "gymnase"», fait remarquer Sébastien Parent, architecte cofondateur de La Shed architecture. Le bloc central dans la cuisine compte l'escalier qui mène à l'étage, deux fours, un frigo, des armoires ainsi qu'un garde-manger de type walk-in dans lequel on trouve, entre autres, la machine à café.

Le bloc à l'entrée de la maison comporte la bibliothèque et le foyer au gaz, côté salon, où Simone joue quelques notes au piano de sa maman. Outre le bloc, dans la cuisine, il y en a un troisième, qui définit l'espace de la salle à manger, de la véranda et de la salle familiale. Ce volume dissimule deux petites pièces: une salle de lavage et des toilettes.

Ancrée dans une longue parcelle en bordure du... (PHOTO MAXIME BROUILLET, FOURNIE PAR LA SHED ARCHITECTURE) - image 3.0

Agrandir

Ancrée dans une longue parcelle en bordure du lac Saint-Pierre, cette maison familiale jouit d'une vue spectaculaire.

PHOTO MAXIME BROUILLET, FOURNIE PAR LA SHED ARCHITECTURE

Comme une maison de vacances

Ancrée dans une longue parcelle en bordure du lac Saint-Pierre, cette maison familiale jouit d'une vue spectaculaire. L'aménagement de plain-pied amplifie l'impression d'être au niveau de l'eau», observe Sébastien Parent. À la fois fermée et ouverte, la véranda contribue à cadrer le paysage et l'horizon. «On a beaucoup d'amis qui ont des enfants et quand on les reçoit, c'est formidable: l'été, les enfants vont jouer à la plage. C'est vraiment un esprit de vacances, qui dure toute l'année. L'hiver, quand le lac est gelé, on chausse nos patins», racontent les parents.

La famille dans la véranda, une pièce d'été qui permet de se mettre à l'abri du soleil (ardent) tout en profitant de la vue. Agrémenté, au fond, de contreplaqué marin, l'espace couvert est accessible de la salle à manger, à gauche, et de la salle familiale, à droite. «L'hiver, les enfants peuvent y jouer tout en se protégeant du vent», précise la mère.

Une autre vue de la maison, cette fois,... (PHOTO MAXIME BROUILLET, FOURNIE PAR LA SHED ARCHITECTURE) - image 4.0

Agrandir

Une autre vue de la maison, cette fois, de la rue. Bardage de cèdre de l'Est, végétation naturelle et ciel bleu à l'infini... On se croirait presque sur le bord de la mer en Nouvelle-Angleterre...

PHOTO MAXIME BROUILLET, FOURNIE PAR LA SHED ARCHITECTURE

Avec son revêtement de bardeaux de cèdre, sa toiture à pignon et sa plage de sable, la Maison du lac Saint-Pierre a «tout» de la parfaite maison de vacances! Pour le garage, le parement est fait d'étroites lames de bois noir posées à clin. «Des matériaux associés aux maisons de villages côtiers et de bord de mer», rappelle Sébastien Parent.

________________________________________________________________________________

http://www.lashedarchitecture.com/#/projects

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer