Esprit néo-rural à La Conception

  • L'un des éléments clés de ce projet de ferme contemporaine est... justement la ferme! «Le désir du client d'inclure l'agriculture et l'élevage au coeur du programme, ainsi que le respect de l'histoire agricole du lieu, rendent l'ensemble cohérent», souligne Daniel Pearl, architecte cofondateur de l'agence L'OEUF s.e.n.c. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    Plein écran

    L'un des éléments clés de ce projet de ferme contemporaine est... justement la ferme! «Le désir du client d'inclure l'agriculture et l'élevage au coeur du programme, ainsi que le respect de l'histoire agricole du lieu, rendent l'ensemble cohérent», souligne Daniel Pearl, architecte cofondateur de l'agence L'OEUF s.e.n.c.

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

  • 1 / 7
  • La toiture à deux versants du volume principal de la maison évoque la forme emblématique des bâtiments agricoles. Quant au revêtement extérieur, il est composé de pin centenaire, récupéré d'anciennes fermes. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    Plein écran

    La toiture à deux versants du volume principal de la maison évoque la forme emblématique des bâtiments agricoles. Quant au revêtement extérieur, il est composé de pin centenaire, récupéré d'anciennes fermes.

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

  • 2 / 7
  • Les architectes ont étudié l'ensoleillement et le contrôle de la surchauffe lors de la conception de La Bergerie. «La façade sud est largement fenêtrée (triple vitrage) et nous avons opté pour des stores extérieurs métalliques automatisés qui permettent de contrôler l'éblouissement et de bloquer la chaleur, en été», explique l'architecte. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    Plein écran

    Les architectes ont étudié l'ensoleillement et le contrôle de la surchauffe lors de la conception de La Bergerie. «La façade sud est largement fenêtrée (triple vitrage) et nous avons opté pour des stores extérieurs métalliques automatisés qui permettent de contrôler l'éblouissement et de bloquer la chaleur, en été», explique l'architecte.

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

  • 3 / 7
  • «On a disposé deux lanterneaux et deux fenêtres motorisés, à l'étage supérieur. Ainsi, le soir, on peut ouvrir les portes ou les fenêtres au rez-de-chaussée pour laisser entrer l'air frais. Celui-ci poussera l'air chaud vers le haut, par l'ouverture double hauteur et la cage d'escalier. Ensuite, la chaleur s'échappera par les lanterneaux et les fenêtres près du toit», détaille Daniel Pearl. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    Plein écran

    «On a disposé deux lanterneaux et deux fenêtres motorisés, à l'étage supérieur. Ainsi, le soir, on peut ouvrir les portes ou les fenêtres au rez-de-chaussée pour laisser entrer l'air frais. Celui-ci poussera l'air chaud vers le haut, par l'ouverture double hauteur et la cage d'escalier. Ensuite, la chaleur s'échappera par les lanterneaux et les fenêtres près du toit», détaille Daniel Pearl.

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

  • 4 / 7
  • Dans l'espace de vie principal, les poutres et les poteaux récupérés portent les marques du passé. «Ils ont été assemblés avec des plaques d'acier dissimulées, un moyen qui favorise une clarté visuelle», note le cofondateur de L'OEUF. La fenestration au fond de la pièce offre une vue magnifique sur le mont Tremblant. Un chauffage solaire passif est obtenu grâce au sol en pierre de Saint-Marc. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    Plein écran

    Dans l'espace de vie principal, les poutres et les poteaux récupérés portent les marques du passé. «Ils ont été assemblés avec des plaques d'acier dissimulées, un moyen qui favorise une clarté visuelle», note le cofondateur de L'OEUF. La fenestration au fond de la pièce offre une vue magnifique sur le mont Tremblant. Un chauffage solaire passif est obtenu grâce au sol en pierre de Saint-Marc.

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

  • 5 / 7
  • À l'étage, la structure du grenier est complètement exposée. Une structure apparente qui rappelle celle des bâtiments agricoles. «Mais maintenue en place grâce à un assemblage contemporain, composé de tiges d'acier, évitant ainsi d'obstruer la vue», précise Daniel Pearl. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    Plein écran

    À l'étage, la structure du grenier est complètement exposée. Une structure apparente qui rappelle celle des bâtiments agricoles. «Mais maintenue en place grâce à un assemblage contemporain, composé de tiges d'acier, évitant ainsi d'obstruer la vue», précise Daniel Pearl.

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

  • 6 / 7
  • Au premier plan, on aperçoit une partie du toit végétalisé, ainsi que l'extrémité du long mur en pierre locale qui protège la cour des vents violents. Plus loin, on voit les jardins de La Bergerie consacrés à la production maraîchère. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    Plein écran

    Au premier plan, on aperçoit une partie du toit végétalisé, ainsi que l'extrémité du long mur en pierre locale qui protège la cour des vents violents. Plus loin, on voit les jardins de La Bergerie consacrés à la production maraîchère.

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

  • 7 / 7

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lucie Lavigne
Lucie Lavigne
La Presse

Un autre exemple de maison de ferme contemporaine a piqué la curiosité l'an passé : La Bergerie, à La Conception. Conçue par les architectes de l'agence L'OEUF, cette résidence secondaire axée sur l'agriculture biologique et le respect de l'écologie du terrain a été récompensée lors des plus récents Prix d'excellence en architecture, en novembre dernier. Aperçu.

>>>Consulter le site de l'OEUF.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • La nouvelle maison de ferme

    Architecture

    La nouvelle maison de ferme

    Maisons traditionnelles et anciens bâtiments de ferme ne cessent de captiver la sphère design. Plusieurs concepteurs s'en inspirent ou réinterprètent... »

  • S'inspirer du passé

    Architecture

    S'inspirer du passé

    L'habitation rurale québécoise, notamment la maison de ferme traditionnelle, a évolué au gré des époques. Construite selon le bon sens commun des... »

  • L'amour est dans le pré?

    Architecture

    L'amour est dans le pré?

    Le caractère des bâtiments de ferme et des maisons rurales captive le milieu du design. Mais qui désire aller vivre à la campagne ? Et l'agriculture... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer
  • Esprit néo-rural à La Conception
    L'un des éléments clés de ce projet de ferme contemporaine est... justement la ferme! «Le désir du client d'inclure l'agriculture et l'élevage au coeur du programme, ainsi que le respect de l'histoire agricole du lieu, rendent l'ensemble cohérent», souligne Daniel Pearl, architecte cofondateur de l'agence L'OEUF s.e.n.c. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

    L'un des éléments clés de ce projet de ferme contemporaine est... justement la ferme! «Le désir du client d'inclure l'agriculture et l'élevage au coeur du programme, ainsi que le respect de l'histoire agricole du lieu, rendent l'ensemble cohérent», souligne Daniel Pearl, architecte cofondateur de l'agence L'OEUF s.e.n.c.

  • Esprit néo-rural à La Conception
    La toiture à deux versants du volume principal de la maison évoque la forme emblématique des bâtiments agricoles. Quant au revêtement extérieur, il est composé de pin centenaire, récupéré d'anciennes fermes. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

    La toiture à deux versants du volume principal de la maison évoque la forme emblématique des bâtiments agricoles. Quant au revêtement extérieur, il est composé de pin centenaire, récupéré d'anciennes fermes.

  • Esprit néo-rural à La Conception
    Les architectes ont étudié l'ensoleillement et le contrôle de la surchauffe lors de la conception de La Bergerie. «La façade sud est largement fenêtrée (triple vitrage) et nous avons opté pour des stores extérieurs métalliques automatisés qui permettent de contrôler l'éblouissement et de bloquer la chaleur, en été», explique l'architecte. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

    Les architectes ont étudié l'ensoleillement et le contrôle de la surchauffe lors de la conception de La Bergerie. «La façade sud est largement fenêtrée (triple vitrage) et nous avons opté pour des stores extérieurs métalliques automatisés qui permettent de contrôler l'éblouissement et de bloquer la chaleur, en été», explique l'architecte.

  • Esprit néo-rural à La Conception
    «On a disposé deux lanterneaux et deux fenêtres motorisés, à l'étage supérieur. Ainsi, le soir, on peut ouvrir les portes ou les fenêtres au rez-de-chaussée pour laisser entrer l'air frais. Celui-ci poussera l'air chaud vers le haut, par l'ouverture double hauteur et la cage d'escalier. Ensuite, la chaleur s'échappera par les lanterneaux et les fenêtres près du toit», détaille Daniel Pearl. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

    «On a disposé deux lanterneaux et deux fenêtres motorisés, à l'étage supérieur. Ainsi, le soir, on peut ouvrir les portes ou les fenêtres au rez-de-chaussée pour laisser entrer l'air frais. Celui-ci poussera l'air chaud vers le haut, par l'ouverture double hauteur et la cage d'escalier. Ensuite, la chaleur s'échappera par les lanterneaux et les fenêtres près du toit», détaille Daniel Pearl.

  • Esprit néo-rural à La Conception
    Dans l'espace de vie principal, les poutres et les poteaux récupérés portent les marques du passé. «Ils ont été assemblés avec des plaques d'acier dissimulées, un moyen qui favorise une clarté visuelle», note le cofondateur de L'OEUF. La fenestration au fond de la pièce offre une vue magnifique sur le mont Tremblant. Un chauffage solaire passif est obtenu grâce au sol en pierre de Saint-Marc. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

    Dans l'espace de vie principal, les poutres et les poteaux récupérés portent les marques du passé. «Ils ont été assemblés avec des plaques d'acier dissimulées, un moyen qui favorise une clarté visuelle», note le cofondateur de L'OEUF. La fenestration au fond de la pièce offre une vue magnifique sur le mont Tremblant. Un chauffage solaire passif est obtenu grâce au sol en pierre de Saint-Marc.

  • Esprit néo-rural à La Conception
    À l'étage, la structure du grenier est complètement exposée. Une structure apparente qui rappelle celle des bâtiments agricoles. «Mais maintenue en place grâce à un assemblage contemporain, composé de tiges d'acier, évitant ainsi d'obstruer la vue», précise Daniel Pearl. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

    À l'étage, la structure du grenier est complètement exposée. Une structure apparente qui rappelle celle des bâtiments agricoles. «Mais maintenue en place grâce à un assemblage contemporain, composé de tiges d'acier, évitant ainsi d'obstruer la vue», précise Daniel Pearl.

  • Esprit néo-rural à La Conception
    Au premier plan, on aperçoit une partie du toit végétalisé, ainsi que l'extrémité du long mur en pierre locale qui protège la cour des vents violents. Plus loin, on voit les jardins de La Bergerie consacrés à la production maraîchère. (PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF)

    PHOTO FOURNIE PAR L'OEUF

    Au premier plan, on aperçoit une partie du toit végétalisé, ainsi que l'extrémité du long mur en pierre locale qui protège la cour des vents violents. Plus loin, on voit les jardins de La Bergerie consacrés à la production maraîchère.