Santé cardiométabolique: car notre vie le vaut bien

Bouger, bien manger, prendre soin de son corps. Trois gestes en apparence bien... (Image Shutterstock, johavel)

Agrandir

Image Shutterstock, johavel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

ZONE Santé

Santé

ZONE Santé

Des centaines de médecins, de chercheurs et de professionnels provenant des quatre coins de la planète débarquent à Québec pour échanger sur la question des maladies cardiométaboliques, ces fléaux mortels qui affectent des millions de Canadiens chaque année. Le Soleil en a profité pour rencontrer certains de ces spécialistes et vous propose de faire le point sur la situation à travers trois grandes thématiques. »

<p>Camille B. Vincent</p>
Camille B. Vincent

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Bouger, bien manger, prendre soin de son corps. Trois gestes en apparence bien simples pour demeurer en santé. En apparence, dis-je bien, car ces gestes peuvent facilement devenir pesants au quotidien. Mais les spécialistes tiennent à le rappeler : il s'agit de gestes essentiels. Notre vie le vaut bien.

«Ce n'est pas le curatif qui va venir à bout des maladies chroniques» reliées à la santé cardiométabolique, lance Jean-Pierre Després, directeur de la recherche en cardiologie au Centre de recherche de l'IUCPQ (Institut universitaire en cardiologie et en pneumologie de l'Université Laval). «Il y a beaucoup de travail à faire.»

Ce travail, ça passe notamment par l'éducation populaire, de manière à ce que le public mesure l'importance d'adopter de saines habitudes de vie au quotidien. C'est dans cette optique que le Dr Després a organisé un événement grand public durant le cinquième Congrès sur les maladies cardiométaboliques sociétales chroniques, qui se tient en fin de semaine à Québec (voir autre texte). «J'essaie tant bien que mal de réduire le fossé entre ce qu'on dit et ce qu'on fait», précise le Dr Després, à titre de chercheur.

Le travail passe également par la sensibilisation, notamment chez les jeunes. «Il faut que ça parte des écoles primaires», pense Christian Gagnon, directeur du Service des activités sportives à l'Université Laval. Non seulement parce que le fait d'adopter de saines habitudes de vie à un jeune âge favorise le maintien de la santé à long terme, mais également parce que ça incite les parents à s'y mettre eux aussi. «Les jeunes font aussi bouger les parents.»

Le programme Mon équilibre UL fait d'ailleurs de la sensibilisation auprès des étudiants. «On le sait, de bonnes habitudes de vie favorisent la réussite», mentionne François Pothier, vice-recteur adjoint à la qualité de la formation et appui à la réussite à l'Université Laval. «On a la chance de pouvoir intervenir sur des jeunes», ajoute-t-il. Mon équilibre UL cible précisément trois sphères d'activité : la nutrition, l'activité physique et la gestion du stress.

«Chaque petit pas est un grand pas», rappelle M. Gagnon. Carolle Leclerc, responsable du programme Mon équilibre UL, y va dans le même sens : «Il faut accepter des fois qu'il faut marcher avant de courir. [...] Faire des modifications au mode de vie, ça prend du temps. Il faut accepter que ça prend du temps.»

Également, «pas besoin de courir le marathon pour dire qu'on est actif!» ajoute-t-elle.

Urgence et impatience

Éric Larose, cardiologue clinicien et chercheur au centre de recherche de l'IUCPQ, se dit surpris de voir l'attitude d'urgence et d'impatience de bon nombre de personnes envers l'alimentation. «Ce qui me marque beaucoup, c'est que les gens cherchent une solution facile, rapide. Ils vont l'adopter pendant un mois ou deux, ils arrêtent et ils cherchent autre chose.»

Heureusement, Sylvie Turgeon, directrice par intérim de l'INAF (Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels), remarque actuellement des changements dans les tendances alimentaires des Québécois. «Il n'y a jamais eu autant de revues, d'émissions de télé qui portent sur la cuisine.» Elle appelle ça la «vague des foodies». La Dre Turgeon parle également du désir grandissant de la population de «savoir d'où viennent nos aliments».

Pour Mme Leclerc, une saine alimentation réside dans l'atteinte d'un équilibre. Et, contrairement à ce que dit la croyance populaire, «on peut bien manger sans que ça nous coûte trop cher», assure-t-elle. «Mais il faut savoir bien choisir.»

«Foire sur la santé»

Une «foire sur la santé», c'est ce que propose au public de Québec Jean-Pierre Després, directeur de la recherche en cardiologie au Centre de recherche de l'IUCPQ (Institut universitaire en cardiologie et en pneumologie de l'Université Laval), cet après-midi au Super PEPS de l'Université Laval.

«On veut démystifier les notions de santé et de mieux-vivre», précise le Dr Després. Le tout se fera notamment dans le nouveau gymnase du PEPS, transformé pour l'occasion en plateau de télévision. Le Dr Després animera la séance, durant laquelle des spécialistes viendront notamment parler de santé cardiovasculaire, d'obésité, de nutrition et d'activité physique.

Les experts : Éric Larose, cardiologue clinicien et chercheur au centre de recherche de l'IUCPQ, Simone Lemieux, nutritionniste, chercheuse à l'INAF (Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels) et professeure à l'École de nutrition de l'Université Laval), et Benoît Lamarche, athlète olympique, chercheur à l'INAF et professeur à l'École de nutrition de l'Université Laval.

Jean-Pierre Després précise que le public pourra poser des questions aux experts présents sur le plateau. «On veut quelque chose de très pragmatique», précise-t-il. «C'est pas pour être prétentieux, mais je pense qu'on a beaucoup d'infos à donner.»

Seront par la suite proposés 25 kiosques dans le grand hall du Super PEPS. Des thèmes variés reliés aux saines habitudes de vie y seront abordés. Un kiosque sur le Grand défi Pierre Lavoie y sera notamment. On souhaite ainsi faire découvrir au public les avancées en nutrition, en activité physique et en santé des travaux menés sur ces questions à l'Université Laval.

Vous voulez y aller?

Quoi : événement public Manger, boire, bouger... en mode santé!

Où : promenade de l'Espace Desjardins, au PEPS de l'Université Laval

Quand : aujourd'hui, de 14h à 17h

Prix : gratuit

Info : www.inaf.ulaval.ca/manger-boire-bouger

Alliance Santé Québec

L'Alliance Santé Québec a été créée en 2013 afin de regrouper les forces en santé et en services sociaux à Québec. Il s'agit d'une stratégie visant à rendre plus efficaces le progrès et le partage des connaissances entre les sphères de l'enseignement, de la recherche, de la dispensation des soins et des entreprises.

«Ces quatre joueurs-là ont tendance à être un peu en silos plutôt que de se considérer les uns les autres comme les membres d'une même équipe, illustre Michel Clair, ancien ministre et président de l'Alliance Santé Québec. «À Québec, on a des champions du monde, mais on n'est pas habitué de jouer en équipe», ajoute-t-il.

L'Alliance Santé Québec représente des milliers de personnes oeuvrant dans diverses sphères scientifiques à Québec.

Chaire internationale sur le risque cardiométabolique

La Chaire internationale sur le risque cardiométabolique, dont les activités sont basées au centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, est à l'origine du congrès international qui se tient en fin de semaine à Québec. Jean-Pierre Després en est le directeur scientifique.

Créée il y a 10 ans, la Chaire vise à promouvoir des activités de recherche et d'éducation axées sur la prévention, l'évaluation et la prise en charge des patients vivant avec de l'obésité abdominale.

«Tout le monde travaillait en vase clos», raconte le Dr Després. «Au fur et à mesure que les années passaient, je me disais qu'on parlait toujours d'obésité, mais si on veut que les affaires changent [...], ça serait peut-être bon que tout ce beau monde-là se parle.»

C'est ce que la Chaire permet de faire aujourd'hui, à la grande fierté du Dr Després. «C'est un concept de chez nous. On est très fiers.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer