Conseils de Raymond Chabot Grant Thornton

Quels conseils donneriez-vous à un entrepreneur qui s'apprête à céder... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Quels conseils donneriez-vous à un entrepreneur qui s'apprête à céder son entreprise?

Éric Dufour de de Raymond Chabot Grant Thornton... - image 1.0

Agrandir

Éric Dufour de de Raymond Chabot Grant Thornton

Il faut faire un plan, et pourtant 90 % des entrepreneurs qui en sont à ce moment important de leur vie - le transfert de leur entreprise - n'en font pas. Ce doit être un plan complet qui prend en compte autant leur cheminement personnel que celui de leur entreprise. Ce plan passe par cinq axes.

1) Prendre conscience du deuil du cédant. Celui-ci doit se demander ce quel sera son rôle après le transfert, quel sera le rôle que les repreneurs accepteront qu'il joue dans l'entreprise.

2) Identifier la relève à l'interne. Cela passe par des tests psychométriques d'abord. Puis, en se projetant dans l'avenir : dans quel rôle voit-on ces personnes? Enfin, en traçant un plan de développement, et en s'assurant de le suivre.

3) S'assurer de la faisabilité financière. Les deux premiers points prennent en compte le facteur humain, mais il faudra bien aussi en arriver à parler de finances et de fiscalité.

4) S'assurer de la faisabilité de financement. 

5) Enfin, il faut préparer et mettre en place un plan stratégique pour l'avenir de l'entreprise.

› Il faut prendre conscience que le transfert se fait progressivement. Un transfert bien planifié peut prendre entre trois et huit ans, cinq ans étant un délai parfait.

Quels conseils donneriez-vous à un repreneur?

› Principalement, ils doivent s'assurer qu'ils sont prêts. Que ça correspond à leurs rêves et à leurs aspirations. Qu'ils ont bien un profil de gestionnaire. Les tests psychométriques sont précieux.

› Le conjoint ou la conjointe doit être partie prenante de la décision. C'est certain que le nouveau chef d'entreprise va ramener un peu de son travail et de ses soucis à la maison.

› Il faut faire un bilan financier personnel. Combien d'argent devront-ils investir de leur poche? C'est important de faire le ménage et de s'assurer qu'il n'y a pas un vieux solde de carte de crédit qui date du temps des études qui traîne encore...

› Ils devront faire preuve de patience et de résilience. Le transfert d'entreprise est un défi de générations, chacun devra faire un effort pour comprendre son vis-à-vis.

Les pièges à éviter

-Il ne faut surtout pas porter de lunettes roses, et avoir des attentes irréalistes.

-Il faut embarquer dans le plan de relève -un plan complet- et être prêt à y donner suite. Un plan crée des attentes; s'il n'est pas suivi, ça crée de la frustration et du découragement.

-Il ne faut pas tomber dans les émotions. Un accompagnateur prend toute son importance à ce niveau.

-Il faut avoir une évaluation réaliste de la valeur de l'entreprise.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer