Matériaux Saint-Étienne

Un parcours rempli d'embûches

Amaury Sauer, nouveau propriétaire de Matériaux Saint-Étienne.... (Photo le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Amaury Sauer, nouveau propriétaire de Matériaux Saint-Étienne.

Photo le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En juillet 2013, Hélène Stichelbout et Amaury Sauer ont acquis l'entreprise Matériaux Saint-Étienne à la suite d'un parcours qui ressemble à un triathlon Ironman extrême.

En entrevue depuis la Belgique, l'homme d'affaires raconte comment le groupe belge Carimat a mis la main sur la quincaillerie de la rive-sud dans une aventure qui semble proche de l'aventure dans la bande dessinée Les 12 travaux d'Astérix lorsque le héros de Goscinny cherche le formulaire A-38 dans le dédale de la bureaucratie.

«Les embûches sont incroyables. C'est pharaonique,» illustre-t-il dans un langage très imagé. Malgré tout, il demeure convaincu du potentiel d'affaires au Québec à cause de la stabilité économique et financière de la province.

En 2009 et 2010, il est venu faire de la prospection à Montréal et à Québec. Il participe à de nombreux événements des grandes bannières BMR et Rona. C'est lors d'un tel événement qu'il rencontre en Ontario l'un des fils de la famille Leclerc, propriétaire de l'entreprise spécialisée dans les matériaux de construction, comme le Groupe Carimat appartenant à la famille de sa conjointe.

Après une année à explorer le marché, le choix est fait. La région de Québec offre un fort potentiel. Le propriétaire veut passer le flambeau à quelqu'un d'autre. La solution arrive de l'autre côté de l'Atlantique.

«Le potentiel est incroyable», avoue-t-il, «mais le facteur négatif pour les étrangers qui veulent investir ici vient essentiellement des lourdeurs administratives.» C'est pharaonique, répète-t-il. Sans compter le stress que cela fait vivre.

Après cinq ans de résidence au Québec, une nouvelle tuile tombe du ciel. Malgré la propriété du commerce, impossible d'acheter le bâtiment et le terrain. Les propriétaires ne sont pas naturalisés canadiens. Pourtant, la Banque de développement du Canada était prête à les aider avec le financement pour l'achat. Le couple devra attendre le papier de résident permanent avant de passer à la prochaine étape.

Amaury Sauer ne se décourage pas pour autant, bien qu'il trouve certains éléments risibles. Alors que le taux de chômage frise le 21 % à Bruxelles, il est très faible dans la grande région de Québec. «Des Belges bien formés, des professionnels prêts à travailler ici, qui parlent français de surcroit ne peuvent venir faire leur place. Les soucis administratifs sont trop importants même si les besoins de main-d'oeuvre sont criants», expose-t-il. 

À son avis, les dirigeants et le monde politique devraient assouplir les règles pour que les investisseurs et les travailleurs se sentent mieux accueillis. En Belgique, il est certain que des investisseurs lorgnent du côté du Québec, mais certains sont vite refroidis par les lourdeurs du système.

«Moi, j'y crois», lance-t-il avec fermeté dans la voix. «Il faut apprendre à créer des ponts puisque nos deux peuples partagent la même langue et la même culture.»

Même les banquiers et les financiers semblent plus frileux que de coutume devant les investisseurs étrangers. Heureusement, raconte M. Sauer, Investissement Québec a pris le risque, ce qui a permis de conserver non seulement l'entreprise de Saint-Étienne, mais aussi la préservation d'une trentaine d'emplois.

L'entreprise appartient à un groupe québécois qui, lui, est une filiale du Groupe Carimat.

Fiche

Nom de l'entreprise : Matériaux St-Étienne

Date de naissance : 1977

Secteur d'activité : commerce de détail 

Nombre d'employés : 30 

Propriétaire cédant : Denis Leclerc

Repreneurs : Hélène Stichelbout et Amaury Sauer




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer