Le RAP, un coup de pouce pour une maison

Selon Charles E. Martin, le RAP est fait... (Shutterstock, Marcos Mesa Sam Wordley)

Agrandir

Selon Charles E. Martin, le RAP est fait pour toute personne désirant s'acheter une première maison. C'est une pratique très populaire et facile d'accès.

Shutterstock, Marcos Mesa Sam Wordley

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

ZONE REER
ZONE REER

Parvenir à épargner peut dépendre de ses conditions de travail, de santé, de ses responsabilités familiales. Et ces conditions peuvent varier selon que vous êtes dans la trentaine, à la mi-quarantaine, ou dans la soixantaine avec la perspective d'une retraite. C'est en souhaitant répondre à quelques-unes des questions que se posent ces trois groupes d'âge que Le Soleil aborde cette année ses cahiers REER. »

Sur le même thème

<p>Jean-Michel Genois-Gagnon</p>
Jean-Michel Genois Gagnon

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Depuis sa création en février 1992, le régime d'accession à la propriété (RAP) a donné un coup de pouce à plus de deux millions de Canadiens pour l'achat d'une première demeure. Aujourd'hui, en raison de sa flexibilité, plusieurs consommateurs font aussi confiance au compte d'épargne libre d'impôt (CELI) lors de l'achat d'une première maison.

«Le RAP ne s'adresse pas juste aux personnes plus jeunes», précise d'entrée de jeu au Soleil Charles E. Martin, vice-président et gestionnaire de portefeuille, Gestion de patrimoine TD. «C'est fait pour toute personne désirant s'acheter une première maison. C'est une pratique très populaire et facile d'accès.»

L'Autorité des marchés financiers estime que depuis 1992, plus de 15milliards $ au Canada ont été retirés des régimes enregistrés d'épargne-retraite (REER) pour financer l'achat d'une première demeure. Chaque citoyen désirant utiliser le RAP peut retirer jusqu'à 25 000 $ de ses REER pour acheter ou se faire construire une habitation. Un couple, dont les deux personnes sont admissibles au programme, peut obtenir jusqu'à 50 000 $ comme capital de départ.

Contrairement au RAP, où il y a un maximum pour un retrait, le CELI offre plutôt la possibilité aux consommateurs de retirer la totalité de ses avoirs (31 000 $ si vous avez cotisé le maximum de 2009 à 2014); ce qui permet d'investir plus d'argent sur une nouvelle maison.

Quant à la pertinence du REER, M.Martin estime que le CELI est un peu plus avantageux pour un adulte âgé entre 25 et 30 ans. «Lorsque je dépose de l'argent dans un CELI, je peux la sortir sans incidence fiscale, tandis que pour le REER, je suis imposé sur le montant que je sors. Ce que nous avons réalisé, c'est que la meilleure option pour le consommateur est de contribuer à un CELI, et ce, peu importe l'âge.» Pourquoi? «Parce que nous avons le même abri fiscal que dans le REER avec plus de flexibilité. Il faut toutefois être prudent avec le CELI. Les retraits sont plus faciles à faire. Une personne moins disciplinée est peut-être mieux avec le REER.»

Pour être admissible au RAP, il faut avoir cotisé dans un REER. Si vous ne possédez pas de REER, vous pouvez toujours faire un emprunt dans un établissement financier. Toutefois, si vous empruntez, il faut calculer que l'argent doit demeurer dans le REER pendant un minimum de 90 jours avant de procéder au retrait. Vous avez 15 ans pour rembourser la somme empruntée sans intérêt. Le premier versement doit se faire à compter de la deuxième année civile suivant le retrait.

Économiser ou acheter?

Mais est-il mieux d'investir dans une première maison ou d'économiser l'argent en prévision de la retraite? «La réponse n'est pas facile», concède M. Martin. «Je dirais que si le taux de rendement que je peux faire dans mon REER est plus élevé que mon taux d'emprunt, c'est sûr que mathématiquement, il serait préférable de laisser l'argent dans mon REER. Mais en vérité, c'est impossible de prédire le taux de rendement des REER et les taux futurs pour les 15 prochaines années de nos hypothèques.»

Si vous possédez des actions de fonds de travailleurs, il faut «raper» tous vos autres REER des autres institutions financières avant de pouvoir y toucher.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer