Le Warpzone n'est pas que pour les geeks!

Le Warpzone accueille le meilleur du jeu vidéo... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le Warpzone accueille le meilleur du jeu vidéo et le pire, comme la console Virtual Boy de Nintendo.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Raphaelle Plante

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) La Planque attendait de trouver les bons partenaires et le bon endroit pour tenir à nouveau le Warpzone. Il semble bien que les astres se soient alignés cette année pour offrir une huitième édition plus festive et conviviale au Terminal de croisières, en clôture de la Semaine numérique!

«On voulait trouver une formule différente de ce qu'on avait fait la dernière fois, au Centre des congrès, alors que l'activité s'étalait sur trois jours», explique Jessica Leullier, directrice du Warpzone et présidente et copropriétaire de La Planque, boutique spécialisée dans les jeux vidéos.

Samedi, le public est convié à une gigantesque fête en l'honneur des jeux vidéo, dès 18h et jusqu'aux petites heures du matin. Quinze mille pieds carrés seront garnis de consoles et de jeux de toutes les générations, du rétro au plus moderne. «L'objectif, c'est de couvrir toute l'histoire des jeux vidéo», indique Mme Leullier. «Le Warpzone, c'est un événement qu'on a créé pour démontrer que les jeux vidéo ont un impact positif dans la société, sur le plan culturel.»

L'idée, c'est avant tout de s'amuser, mais de le faire au contact des autres. «Il y a des échanges. Des participants qui ne se connaissent même pas se racontent des histoires, il y a un côté nostalgique» au contact de jeux qui ont marqué notre jeunesse, signale la jeune femme aux cheveux rose vif, qui a déjà travaillé dans l'industrie du jeu vidéo avant de se lancer dans l'aventure de La Planque, dans le quartier Saint-Roch.

On trouvera également au Warp-zone des arcades, des stations de Dance Dance Revolution et des jeux de société en lien avec l'univers des jeux vidéo (gracieuseté de La Revanche), sans oublier un service de restauration et de vente d'alcool.

Mme Leullier précise que l'événement est ouvert à tous - lire «bienvenue aux familles» - et que le site peut accueillir jusqu'à 1000 personnes. Les billets sont disponibles en prévente, ou 15 $ à la porte. Pour tous les détails : lewarpzone.com

Les pour et les contre du Big data

Lundi, TEDxQuébec organise au Cercle une rencontre ayant pour thème «Big data : la promesse d'un monde meilleur ou l'avènement de Big Brother?». Offerte en formule «salon», plus intime que les conférences, cette rencontre devrait rassembler une cinquantaine de participants qui pourront échanger sur le sujet après avoir visionné des extraits vidéo. Les discussions seront ponctuées des interventions de l'expert en «Digital Analytics» Stéphane Hamel. On y traitera du Big Data «au sens large», en abordant notamment quelles sont ses implications sociales, explique Denis François Gravel, président fondateur de TEDxQuébec. Quelles utilisations devons-nous espérer ou craindre de ces masses de données aujourd'hui collectées par les organisations? On peut penser à l'écoute téléphonique, à la géolocalisation ou encore aux assureurs automobiles qui colligent des informations sur le comportement de leurs clients au volant, illustre M. Gravel. L'activité est gratuite mais les gens intéressés doivent s'inscrire. Pour info : goo.gl/fAeokH

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer