Passionnés attirés par le concret

Félix Boudreault est chargé de projet pour le... (Fournie par Félix Boudreault)

Agrandir

Félix Boudreault est chargé de projet pour le Groupe Génitique au Saguenay.

Fournie par Félix Boudreault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

ZONE Ingénieur

Actualité

ZONE Ingénieur

La profession d'ingénieur a bien changé au Québec, s'adaptant aux besoins du temps. Où en est la profession aujourd'hui? Quels sont ses défis? Le contexte économique a-t-il un impact sur le travail des ingénieurs? Prêts pour un éventuel programme fédéral des infrastructures? Pour vous, les journaux du Groupe Capitales Médias se penchent sur ces questions. »

Yves Therrien

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) La plupart des étudiants inscrits dans les programmes de génie des universités et des écoles supérieures spécialisées ont un point en commun : ils aiment le concret, c'est même l'une de leurs premières sources de motivation.

Louis-Philippe Noël-Charest travaille actuellement en Suisse.... (Fournie par Louis-Philippe Noël-Charest) - image 1.0

Agrandir

Louis-Philippe Noël-Charest travaille actuellement en Suisse.

Fournie par Louis-Philippe Noël-Charest

Selon Nadir Belkhiter, vice-doyen à la Faculté des sciences et de génie de l'Université Laval, les étudiants disent tous, ou presque tous, qu'ils ont la conviction de pouvoir être utiles à la société. «Ils ont la volonté de s'atteler à résoudre des problèmes complexes, à trouver des solutions efficaces. Pour eux, cette perspective est valorisante puisqu'ils se disent qu'ils peuvent changer le monde par leur intervention dans les diverses disciplines où ils s'engageront comme professionnels.»

Jeune ingénieur en génie mécanique diplômé de l'Université de Sherbrooke, Félix Boudreault a toujours aimé les casse-tête et les résolutions de problème. Le parcours en génie lui semblait correspondre à ses aptitudes.

Même s'il avait un modèle avec son frère, lui aussi ingénieur en mécanique, ce qui le motivait le plus lorsqu'il s'est inscrit en génie, ce sont les possibilités d'exécuter des travaux techniques ou de la gestion, voire lancer sa propre entreprise.

Chargé de projet pour le Groupe Génétique au Saguenay, il a dû vivre avec le titre junior entre 2012 et 2014, sans que cela n'affecte sa motivation. Au contraire, les divers emplois occupés lui ont confirmé qu'il avait fait le bon choix.

Aucun regret

Même s'il n'était pas toujours certain d'avoir fait le meilleur choix quand il était au cégep, la formation obligatoire en mathématiques et en sciences lui a permis de se garder une porte ouverte sur d'autres disciplines.

Il ne regrette rien. Au contraire, depuis qu'il possède son permis d'exercer comme ingénieur de plein titre depuis 2014, il se dit très satisfait de son choix.

«Même si une description de tâche comporte tel détail ou tel élément, dans les postes que j'ai occupés à Montréal et ailleurs, c'est la personne qui modèle le poste à son image», soutient-il en se remémorant aussi ses cinq stages.

Aujourd'hui, il est de retour dans sa région natale où il est responsable bénévole de la promotion de la profession auprès des jeunes au sein du comité régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

De son côté, Louis-Philippe Noël Charest a toujours aimé les choses concrètes et tangibles. La profession d'ingénieur lui paraissait la voie idéale.

Ingénieur junior en génie industriel de l'Université Laval depuis 2015, il travaille actuellement en Suisse pour une multinationale du secteur manufacturier.

Il a toujours été fasciné par le secteur industriel, notamment la conception pour améliorer des systèmes et optimiser les performances dans une entreprise. Il appréciait les possibilités de mélanger les capacités de gestion et les sciences pures au point qu'il avait même songé à s'inscrire en administration.

«J'en suis à mon troisième poste, et chaque fois les défis sont différents. J'adore les défis», expose-t-il en avouant être très heureux de son choix professionnel. «Ça me passionne», conclut-il.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer