Une technologie pour véhicule autonome

De nombreux véhicules sur les routes en 2020... (Photo fournie par Leddartech)

Agrandir

De nombreux véhicules sur les routes en 2020 seront équipés de la technologie Leddar et du LiDAR.

Photo fournie par Leddartech

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'idée : développer un système de détection optique capable de fonctionner dans n'importe quelles conditions avec une interprétation des données en temps réel.

Les mots Leddar et LiDAR ne vous disent rien. Vous ne prendrez probablement jamais un des modules de cette technologie dans vos mains, mais votre prochain véhicule pourrait bien être doté de la technologie développée et brevetée de l'entreprise LeddarTech, basée à Québec.

Il s'agit d'un système de télédétection optique basée sur des logiciels et des algorithmes ou comme l'indique le site web de l'entreprise c'est «une technologie de détection et de télémétrie LiDAR (light detection and ranging) qui peut détecter, localiser et mesurer des objets, y compris des liquides et des personnes dans un champ de vision donné».

L'actuel président-directeur général Charles Boulanger veut, depuis qu'il a repris l'entreprise en main il y a quelques années, que Leddar soit aussi reconnu que le radar.

Actuellement installé sur de nombreux véhicules semi-autonome et autonome, le LiDAR est utilisé et intégré par les constructeurs d'automobiles en même temps que le radar, les caméras et les GPS pour le développement des véhicules autonomes et semi-autonomes.

Luc Langlois, vice-président marketing de l'entreprise souligne que l'entreprise ne fabrique pas les composantes ni la gestion des opérations. Le Lidar détecte et analyse des objets à des distances pouvant aller jusqu'à 300 mètres grâce à un balayage par des faisceaux laser, des lentilles et des capteurs de manière à fournir, à l'ordinateur d'un véhicule par exemple, des informations en temps réel pour une prise de décisions.

La technologie Leddar d'abord développée pour une analyse de gestion la circulation en mode fixe passe à un mode d'analyse mobile en étant intégré dans un véhicule. Les boulevards Lebourgneuf et Pie XI à Québec ont d'ailleurs servi aux premières expérimentations. 

Au cours des dix dernières années, la technologie a prouvé qu'elle pouvait être utilisée dans toutes les conditions : pluie, neige, brouillard, chaud ou froid. «Nous avons démontré la fiabilité de la technologie, peu importe le temps,» explique l'ingénieur Pierre Olivier, vice-président ingénierie et production.

Comme le temps de mise en marché de nouvelle technologie prend environ trois ans dans le monde de l'automobile, il est raisonnable de croire que de nombreux véhicules sur les routes en 2020 seront équipés de la technologie Leddar et du LiDAR, conjointement avec d'autres technologies pour la gestion des véhicules autonomes et semi-autonomes.

Parmi ses 80 employés, LeddarTech compte 27 ingénieurs et scientifiques travaillant à l'intersection des domaines de l'optique, de la mécanique, de l'électronique et du logiciel.

LeddardTech est une jeune pousse issue de l'Institut national d'optique.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer