Viser l'intemporalité

Ce type de design épuré peut sembler froid,... (Photo fournie par Apogée Sports, Adrien Williams)

Agrandir

Ce type de design épuré peut sembler froid, mais le bois y apporte une dose de chaleur.

Photo fournie par Apogée Sports, Adrien Williams

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jean-Michel Poirier</p>
Jean-Michel Poirier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Faire appel à un architecte pour concevoir un espace de travail est une dépense importante pour toute entreprise. Si les tendances vont et viennent, l'architecte cherche avant tout un design intemporel.

Faire appel à un architecte pour concevoir un... (Photo fournie par Apogée Sports, Adrien Williams) - image 1.0

Agrandir

Photo fournie par Apogée Sports, Adrien Williams

«Les tendances changent aux cinq ans environ», indique Olivier Bourgeois, cofondateur de la firme de Québec Bourgeois Lechasseur Architectes. «Il n'est pas rare de voir un commerce ou un restaurant se renouveler après cette période», poursuit-il. Dans le cas d'un bureau, «on essaie d'aller vers quelque chose qui va bien vieillir. Tu le vois, et tu ne sais pas quand ç'a été fait».

«La vision de l'architecte est différente de celle du designer d'intérieur», affirme M. Bourgeois. «Nous préférons laisser les éléments architecturaux prendre le dessus, plutôt que d'ajouter des éléments superflus» comme des planchers de bois ou de béton, des murs de brique ou des éléments structurels apparents.

Vision minimaliste

Si des entreprises comme Google ou Facebook peuvent se permettre de concevoir des espaces de travail complètement déjantés, Olivier Bourgeois, lui, préfère les designs épurés et minimalistes.

Les contraintes sont également différentes. «Les clients ont souvent des budgets très serrés à respecter, on va donc se permettre de réduire les dépenses inutiles dans certaines zones, comme les espaces techniques, les cuisines et les salles à manger pour pouvoir mettre du punch ailleurs», ajoute M. Bourgeois

L'architecte apprécie particulièrement «découvrir de belles surprises» lors de la démolition. C'était notamment le cas lors de la rénovation d'un appartement du la rue de Bougainville, dans le quartier Montcalm. «On a découvert de la brique et du plancher de bois, on y a ajouté de l'acier pour la cohésion», raconte M. Bourgeois.

Si ce genre de design peut paraître froid, Olivier Bourgeois estime que ce sont les éléments architecturaux, comme le bois, qui apportent de la chaleur.

«Un bureau, c'est différent d'une maison. Pour les employés, ce n'est pas leur propriété, ils vont donc traiter les lieux différemment», d'où l'importance de choisir des matériaux durables, notamment pour les planchers et pour les espaces de travail.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer