Énergies renouvelables

La biométhanisation de Cacouna: un procédé unique au monde

Le directeur général de la Société d'économie mixte... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Le directeur général de la Société d'économie mixte d'énergie renouvelable de la région de Rivière-du-Loup, Serge Forest  Collaboration spéciale Johanne Fournier

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Rivière-du-Loup) D'ici quelques semaines, l'usine de biométhanisation située à Cacouna, près de Rivière-du-Loup, commencera à produire du gaz naturel liquéfié biologique. Ce qui la distingue, c'est qu'elle s'approvisionnera de deux sources différentes : des matières putrescibles provenant des bacs bruns et des gaz dégagés par le dépotoir de Cacouna, au coeur duquel elle se dresse.

«C'est unique au monde», lance fièrement le directeur général de la Société d'économie mixte d'énergie renouvelable de la région de Rivière-du-Loup (SEMER), Serge Forest. «S'il y a quelqu'un qui fait la même chose, qu'il nous le dise! On a fait des recherches et on n'a pas vu ça ailleurs.

«Ce qui est différent des autres, continue M. Forest, c'est qu'on prend des gaz ou le méthane du dépotoir et les gaz de la biométhanisation qui proviennent des matières organiques pour les purifier. C'est le méthane du dépotoir qui est plus compliqué à purifier parce qu'il est beaucoup plus contaminé. Ça prend des équipements plus robustes.»

Les matières organiques, qui sont ni plus ni moins que des résidus de table déposés dans les bacs bruns, proviennent de cinq MRC du Bas-Saint-Laurent : Kamouraska, Rivière-du-Loup, Les Basques, la Mitis et la Matapédia.

Le projet a germé dès 2008. Après les études, les plans, les devis et la recherche de financement, la construction de l'usine et de toutes ses installations à la fine pointe de la technologie a débuté au printemps 2014, pour se terminer le printemps dernier. Elle aura coûté 27 millions $. Elle est la propriété de trois partenaires : la MRC de Rivière-du-Loup et la ville du même nom dans une proportion respective de 40 %, et de Terix-Envirogaz pour 20 %. 

Terix-Envirogaz, une entreprise privée de Québec, a fourni les équipements et les services d'ingénierie nécessaires à la digestion anaérobique des matières organiques et du raffinage du biogaz. «Notre usine est intéressante pour ces ingénieurs qui ont contribué à sa construction parce qu'ils prennent de l'expertise pour en construire d'autres», souligne M. Forest. Selon lui, les trois partenaires s'attendent à rentabiliser leurs investissements dans deux ans.

Lorsqu'elle sera complètement fonctionnelle, l'usine de biométhanisation de Cacouna a comme objectif de traiter 25 000 tonnes de matières organiques par année afin de produire, en gaz naturel liquéfié biologique, l'équivalent de 3,6 millions de litres de diesel. C'est l'équivalent annuel de plus de 1200 véhicules de promenade ou de plus de 100 camions à ordures. 

Une entente a été conclue avec Gaz Métro qui s'engage à acheter et à transporter une bonne partie du produit final. Le prix du gaz naturel liquéfié biologique convenu dans l'entente est confidentiel. Mais sa valeur établie sur le marché équivaut à approximativement 70 % du prix du litre de diesel.

Comme la biométhanisation est un procédé hautement technologique et automatisé, son fonctionnement requiert peu d'employés. «Pour le moment, on a besoin de cinq employés, indique M. Forest. Peut-être qu'on en ajoutera un ou deux de plus quand elle va être opérationnelle. Si on a besoin de si peu d'employés, c'est parce que tout est programmé d'avance par ordinateur.»

Le dirigeant de l'organisme ne dispose pas de chiffres sur les retombées économiques anticipées. Mais déjà, seulement avec les emplois créés et les achats dans la région, il les évalue approximativement à 500 000 $ par année.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer