CELI: un outil d'épargne à ne pas négliger

«Le CELI est conseillé pour l'achat premier d'une...

Agrandir

«Le CELI est conseillé pour l'achat premier d'une maison. Bien sûr, il y a le RAP [Régime d'accès à la propriété, provenant du REER] qui va aider les gens à devenir propriétaires plus rapidement, mais l'avantage du CELI, même si la mise de fonds peut être moins intéressante, c'est qu'il n'y aura pas de remboursement à faire par la suite», explique Marc-Antoine Reid, directeur régional pour le Groupe Investors dans Lebourgneuf.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

ZONE CELI
ZONE CELI

Pour en savoir plus sur le CELI, ce compte d'épargne enregistré qui accorde aux particuliers la possibilité de gagner un revenu d'investissement libre d'impôt. À ne pas confondre avec le REER! »

Sur le même thème

Raphaëlle Plante

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Depuis son instauration en 2009, le compte d'épargne libre d'impôt (CELI) est devenu un outil d'épargne privilégié par un nombre sans cesse croissant de Canadiens. Bien utilisé, ce régime offre un complément de choix au REER pour la retraite et peut, dans certains cas, être même plus avantageux. Mais avant tout, il faut s'assurer de bien comprendre ses spécificités pour pouvoir en tirer le maximum de bénéfices.

Montants cotisés au CELI au Canada... (Infographie Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Montants cotisés au CELI au Canada

Infographie Le Soleil

Contrairement au REER (régime enregistré d'épargne-retraite), les cotisations effectuées dans un CELI ne procurent pas de déductions d'impôt. Toutefois, l'argent qui y est placé croît à l'abri de l'impôt, et il n'y aura aucun impôt à payer si des sommes en sont retirées.

Tout Canadien âgé de 18 ans ou plus peut cotiser au CELI. Les droits de cotisation sont de 5000 $ par année de 2009 à 2012, et de 5500 $ par année de 2013 à 2015, pour un total qui est maintenant de 36 500 $. Les cotisations inutilisées une année peuvent être reportées aux années suivantes. Les sommes retirées du CELI peuvent y être redéposées sans pénalité, mais seulement l'année suivante.

Un exemple

Ludovic a investi le maximum à son CELI jusqu'en 2014; il ne lui restait plus de droits de cotisation inutilisés. Au cours de 2014, il a retiré 3000 $ de son CELI pour faire un voyage. Il a dû attendre 2015 pour remettre ces 3000 $ dans son compte. En effet, s'il avait remis cette somme dans son CELI avant la fin de 2014, cela aurait occasionné une cotisation excédentaire de 3000 $, pour laquelle Ludovic aurait eu à payer une pénalité de 1 % par mois d'excédent. En attendant l'année suivante, Ludovic récupère les droits de cotisation liés à son retrait, qui s'ajoutent aux 5500 $ auxquels il a droit en 2015.

En général, il est possible de déposer dans le CELI des placements semblables à ceux permis pour le REER, soit des certificats de placement garanti (CPG), des actions, des obligations, des parts de fonds communs de placement, etc. Toutefois, les placements dans des Fonds de travailleurs tels que la FTQ ou la CSN sont exclus du CELI. Les épargnants peuvent cotiser dans la plupart des institutions financières et peuvent avoir plus d'un CELI, mais il faut prendre garde de ne pas excéder son droit de cotisation annuel maximal qui, lui, ne se multipliera pas.

Par exemple, si Josée a investi cette année 2000 $ dans un CELI auprès de l'institution X et 5000 $ auprès de l'institution Y, elle aura cotisé 1500 $ en trop, puisque le maximum permis est de 5500 $ en tout.

Court, moyen ou long terme?

En raison de sa flexibilité, le CELI est approprié pour une multitude d'objectifs qui sont généralement à moyen ou à long terme. Comme les retraits sont non imposables, il est alors plus avantageux d'épargner dans le CELI en vue d'un voyage, de l'achat d'une voiture, d'une résidence secondaire ou encore d'une première maison.

«Le CELI est conseillé pour l'achat premier d'une maison. Bien sûr, il y a le RAP [Régime d'accès à la propriété, provenant du REER] qui va aider les gens à devenir propriétaires plus rapidement, mais l'avantage du CELI, même si la mise de fonds peut être moins intéressante, c'est qu'il n'y aura pas de remboursement à faire par la suite», explique Marc-Antoine Reid, directeur régional pour le Groupe Investors dans Lebourgneuf.

M. Reid souligne également que les gens qui paient peu d'impôt, comme les étudiants ou les personnes à faible revenu, auront avantage à opter pour le CELI et à garder leurs droits de cotisation au REER pour plus tard, lorsqu'ils auront des revenus plus élevés et que les déductions d'impôt seront plus avantageuses.

Il ne faut pas perdre de vue que le CELI est aussi un excellent outil d'épargne pour la retraite, signale Sophie Sylvain, planificatrice financière chez Desjardins. «Le principal avantage du CELI est fiscal. C'est en laissant croître son argent à long terme à l'abri de l'impôt qu'on vient optimiser ses placements au CELI», indique-t-elle. 

«Il faut aussi regarder l'évolution qu'on croit qu'il y aura de nos revenus. Si on pense que notre taux marginal d'imposition actuel est supérieur à celui qu'on aura à la retraite au moment de retirer, l'avantage va au REER. Mais si le taux d'imposition à la retraite est égal ou supérieur à ce qu'on a présentement, le CELI est le meilleur choix», ajoute Mme Sylvain.

Alors que la limite d'âge pour cotiser au REER est de 71 ans, une personne peut cotiser au CELI jusqu'à son décès.

Selon Question Retraite, le CELI présente aussi un grand avantage pour les retraités : comme les montants retirés ne sont pas imposables - contrairement au REER -, ils ne remettent pas en cause l'admissibilité aux prestations et crédits fédéraux basés sur le revenu, soit la pension de la Sécurité de la vieillesse, le Supplément de revenu garanti ou des prestations de l'assurance-emploi.

Sources : Protégez-vous : Guide pratique de l'investisseur et Guide pratique, préparer sa retraite, 2013

***

Le monde des placements est complexe. Ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Voici un tableau qui vous aiguillera pour votre prochaine visite chez votre conseiller financier.

Partager

À lire aussi

  • Immobilier: une solution efficace, mais risquée

    ZONE CELI

    Immobilier: une solution efficace, mais risquée

    Investir dans l'immobilier en prévision de sa retraite peut être une solution efficace, mais aussi très risquée à cause notamment des variations du... »

  • Épargner, même à la retraite...

    ZONE CELI

    Épargner, même à la retraite...

    Vous êtes à la retraite depuis quelques mois, vous jouez au golf quatre fois par semaine, vous aimez voyager et vous travaillez toujours à temps... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer