Relève agricole: «on est un peu fous!»

Pour Steve Beaudry et Jean-Félix Morin, l'agriculture est... (Photo fournie par Steve Beaudry)

Agrandir

Pour Steve Beaudry et Jean-Félix Morin, l'agriculture est plus qu'un métier; c'est une passion.

Photo fournie par Steve Beaudry

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

ZONE Agricole
ZONE Agricole

Pas moins de 8000 jeunes Québécois se disent prêts à prendre part à la relève agricole. Les défis de l'heure dans ce secteur ont été soulevés récemment avec la publication du rapport Pronovost. Les journaux du Groupe Capitales Médias abordent le sujet. »

Sur le même thème

<p>Gabrielle Thibault-Delorme</p>
Gabrielle Thibault-Delorme

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) «Mes parents m'ont beaucoup aidé. J'ai été privilégié. Je ne serais pas parti de rien sans leur aide», reconnaît Jean-Félix Morin, de Saint-Boniface, qui s'est lancé dans l'élevage de boeufs avec ses parents en 2009. «Ils ont toujours été là, derrière moi.»

Par chance, ajoute-t-il, car pour un jeune de 21 ans, acheter une terre à 350 000 $ n'est pas une mince affaire. «Mes parents étaient copropriétaires avec moi dans la ferme bovine.»

Après quelques années à vivre les hauts et les bas de l'industrie, il compte fusionner son entreprise avec celle de son voisin, producteur laitier. Ses parents garderont la maison et lui, la terre et la machinerie. «Encore une fois, ils me font un gros cadeau.»

Steve Beaudry, de Yamachiche, a aussi repris la ferme familiale. Dans son cas cependant, l'histoire est moins heureuse. Si, très jeune, il participait activement aux travaux de la ferme, il se dirigeait plutôt vers les télécommunications. Jusqu'à ce que le décès de son père le ramène à l'agriculture.

«En 2004, mon père a été diagnostiqué avec de l'emphysème. J'ai terminé mon DEC en électronique et je suis retourné sur la ferme pour m'en occuper», explique-t-il. «J'ai dû faire un choix entre travailler à l'extérieur ou m'occuper de la ferme.»

Sa mère lui a transféré après la mort de son père. La valeur, établie en 2011, a été séparée en quatre pour lui, son frère et ses soeurs.

L'entreprise était dans une très bonne situation financière  moment de son transfert, ce qui lui a facilité la tâche auprès des institutions financières. «Tant que je prouve la rentabilité de l'entreprise, ça va bien.»

Cogner aux portes

De son côté, Jean-Félix aussi admet qu'il n'a pas eu de mal à trouver du financement. Faisant affaire avec la Banque Nationale pour la fusion des entreprises, il dit avoir été bien épaulé. «Ils viennent nous rencontrer directement à la ferme. Si ton projet est viable, je crois que c'est possible d'avoir du financement [...]. C'est faisable, avec un paquet de fonds à gauche et à droite. Mais il faut savoir où aller cogner et il faut vouloir aller cogner.»

Et cette leçon ne s'applique pas uniquement pour le financement. Très engagés au sein de la relève, Steve et Jean-Félix ont établi un bon cercle social. «Entre nous, les jeunes de la relève, il y a beaucoup de partage de connaissances et d'entraide», dit Jean-Félix. Dans le métier, on doit aller vers les gens, affirment-ils. «Il faut se tenir proche des voisins et aller les aider quand ils ont besoin, comme ça quand c'est notre tour, ils nous aident», ajoute Steve.

Et cette aide est bienvenue, surtout quand les temps sont plus difficiles. «J'ai payé certaines années pour exercer mon métier», dit Jean-Félix, qui au début travaillait dans une pépinière l'été en même temps qu'il s'occupait de sa ferme.

«On est un peu fous!» affirment-ils, ajoutant que ce n'est pas un métier, mais une passion, un mode de vie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer