Connaissances toujours à parfaire

Pour améliorer le système de santé, le dialogue est nécessaire, mais aussi la... (123rf, Katarzyna Biav)

Agrandir

123rf, Katarzyna Biav

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

ZONE Infirmières

Santé

ZONE Infirmières

La profession d'infirmière et d'infirmière auxiliaire change et s'adapte aux besoins. Dans cette série d'articles, les journaux du Groupe Capitales Médias abordent certaines questions qui préoccupent ces professionnelles. Prochain rendez-vous : le 26 mai 3e de 4 »

(Québec) Pour améliorer le système de santé, le dialogue est nécessaire, mais aussi la formation des intervenants.

«Chaque infirmière doit faire, chaque année, 20 heures de formation continue, afin de se garder à jour», indique la présidente de l'Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec, Lucie Tremblay. Une norme qui a été mise en place en janvier 2012.

Le rôle élargi, avec notamment le droit de prescrire, a d'ailleurs nécessité cette mise à jour-là.

«Les situations de soins sont de plus en plus complexes. L'infirmière a besoin, pour soigner, d'avoir des connaissances qui sont vastes», surtout que la technologie change dans le réseau de la santé.

Passer par l'université

L'Ordre mise d'ailleurs sur le baccalauréat pour les nouvelles infirmières. Pour le moment, près de

50 % des nouvelles infirmières choisissent de continuer leurs études à l'université.

L'infirmière auxiliaire provient plutôt de la formation professionnelle, soit deux ans de formation après la cinquième secondaire.

Une fois cette formation de base terminée, l'Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires mise beaucoup sur la formation continue.

«On a été parmi les six premiers ordres professionnels à mettre en place un règlement de formation continue obligatoire», affirme Régis Paradis, président-directeur général de l'Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec.

Depuis le 1er avril 2007, l'infirmière auxiliaire doit faire 10 heures de formation continue par deux ans. Nombre de conférences et de cours pouvant être comptabilisés dans ces heures sont d'ailleurs donnés par l'Ordre.

«Ce n'était pas parce qu'il y avait un vide dans la formation initiale. Mais les technologies évoluent tellement vite [...] qu'on ne peut plus être des années sans formation et maintenir nos connaissances à jour.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer