Zone diplômés

La richesse de donner

Retraité de la Banque Nationale et oeuvrant toujours... (Le Soleil, Érick Labbé)

Agrandir

Retraité de la Banque Nationale et oeuvrant toujours dans le secteur financier, Jean Turmel a à coeur de redonner au suivant et de promouvoir les arts et l'éducation

Le Soleil, Érick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Diplômés

Actualité

Diplômés

L'Université Laval est engagée depuis mai 2016 dans une ambitieuse campagne de financement. Sous le thème «Laisser une empreinte durable, 350 ans d'excellence», la Fondation tend la main à ses diplômés et mise sur leur fierté et leur sentiment d'appartenance. De beaux succès se cachent parmi les milliers de diplômés de l'Université. Nous vous présenterons 10 histoires inspirantes, au fil des mois qui viennent. »

(Québec) L'Université Laval est engagée depuis mai 2016 dans une ambitieuse campagne de financement. Sous le thème «Laisser une empreinte durable, 350 ans d'excellence», la Fondation tend la main à ses diplômés et mise sur leur fierté et leur sentiment d'appartenance. De beaux succès se cachent parmi les milliers de diplômés de l'Université. Nous vous présenterons 10 histoires inspirantes, au fil des semaines qui viennent. Prochain rendez-vous: 21 février

Jean Turmel a à coeur de redonner au... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 1.0

Agrandir

Jean Turmel a à coeur de redonner au suivant.

Le Soleil, Erick Labbé

«On ne donne pas parce qu'on est riche, on est riche parce qu'on donne.»

Ces paroles ne sont pas celles d'un grand philosophe, mais plutôt une phrase que Jean Turmel a faite sienne et qui guide ses actions. «C'est vrai : plus on donne et plus on est heureux. On fait ça pour soi», explique M. Turmel, qui a fait carrière en finance.

Retraité de la Banque Nationale, où il a oeuvré pendant près de 25 ans - il occupait le poste de président, Banque des marchés financiers, placements et trésorerie avant de partir à la retraite en 2005 -, celui qui est aujourd'hui à la tête de la société de gestion de fonds Perseus Capital dit avoir hérité de son père le «goût de donner». «À chaque fois qu'il en avait l'occasion, il donnait ce qu'il pouvait pour aider un proche. Ce n'était pas beaucoup parce qu'il n'était pas riche, mais il avait tellement de plaisir à donner! J'ai toujours admiré ça.»

Par l'entremise de la fondation qui porte son nom et celui de sa femme Lorraine, M. Turmel a particulièrement à coeur de promouvoir les arts et l'éducation. Les dons amassés sont octroyés à des organismes tels les Violons du Roy, les Grands Ballets canadiens ou encore la Fondation de l'Université Laval, où a étudié le philanthrope.

Le principal bénéficiaire de la fondation est toutefois le Moulin La Lorraine, à Lac-Etchemin, où a grandi Jean Turmel et où il a toujours une résidence. «Il y avait un ancien moulin en ruines adjacent à notre propriété. Le maire du village est venu me convaincre de le rénover et d'en faire quelque chose... Lorraine et moi avons décidé d'en faire un centre d'art.»

Faire découvrir l'art

Du moulin original, il ne reste aujourd'hui qu'un muret comme témoin du passé, mais il a été complètement refait et la machinerie qui sert à faire la farine en est une d'époque, précise M. Turmel. Car oui, le moulin est toujours en fonction, une sorte de «teaser» pour amener les gens sur place et leur faire découvrir des oeuvres d'artistes de la région - tant des professionnels que des artistes de la relève.

Le Moulin La Lorraine, qui fêtera en septembre son 10e anniversaire, a également une mission éducative : «Plusieurs classes d'écoles de la région viennent [le] visiter chaque année. Les élèves voient comment on fait de la farine et se familiarisent avec l'art», indique M. Turmel.

En 2015, le professionnel des marchés financiers a reçu un doctorat honorifique de la Faculté des sciences de l'administration de l'Université Laval en reconnaissance non seulement de sa carrière, mais également de son implication sociale.

Une formation qui a bien changé

Diplômé de l'Université Laval il y a près de 50 ans, alors qu'il obtenait en 1967 une maîtrise en sciences commerciales, Jean Turmel demeure très attaché à son alma mater et constate que la formation dans son domaine a bien changé.

À la Faculté des sciences de l'administration - «la Faculté de commerce dans le temps» -, le nombre d'étudiants a explosé. La façon dont les cours sont livrés a changé drastiquement, surtout avec les nouvelles technologies, et les sujets traités sont beaucoup plus nombreux et probablement plus approfondis», selon M. Turmel.

«En 1967, on allait plus en surface des choses, on était plus généralistes. Maintenant, les gens sont plus spécialisés. Je ne sais pas si c'est mieux ou pas, mais j'engage de nouveaux diplômés et ils sont bons, ils savent compter!»

Aujourd'hui, les étudiants ont accès à des salles des marchés - dont l'une est nommée en l'honneur de Jean Turmel - qui leur permettent de suivre les transactions à la Bourse en temps réel et de faire des simulations. Tout est informatisé et l'information provient de partout dans le monde.

C'était loin d'être le cas en 1967 : «Le seul instrument qu'on avait pour faire des calculs plus sophistiqués était une machine Friden, qui était mécanique. Quand j'ai commencé à travailler l'année suivante, j'avais cette machine et un téléphone avec deux lignes... il fallait faire les marchés «au pif», c'était moins précis qu'aujourd'hui», témoigne M. Turmel.

À 72 ans, Jean Turmel diminue progressivement ses activités - il a quitté le conseil d'administration de Canam l'an dernier, quittera celui de Couche-Tard cette année puis celui de Ontario Teachers' en 2018 -, mais la finance fait toujours partie intégrante de son quotidien... tout comme l'art, d'ailleurs.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer