Un marathon de lecture à l'école Les Etchemins

Sur la photo, la technicienne en documentation Maryse... (Photo fournie par la commission scolaire des Navigateurs)

Agrandir

Sur la photo, la technicienne en documentation Maryse Jomphe (troisième à partir de la droite) est accompagnée de (première rangée) Méghane Pelletier, d'Élizabeth Asselin, de Kathia Couture, de Joannie St-Pierre, ainsi que de (deuxième rangée) Marianne Gagnon, de Noémie Gagnon, de Jessy Allard, d'Anouk Bérubé, de Stacy Parent, de Tommy Blouin, de Pamela Généreux, de Laurie Lachapelle et de Sandrine Châteauneuf.

Photo fournie par la commission scolaire des Navigateurs

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Camille B. Vincent</p>
Camille B. Vincent

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Le Soleil vous présente aujourd'hui sa dernière chronique Tableau d'honneur, qui, pendant des années, s'est nourrie de vos exploits, de vos élans de générosité et de vos succès. Vous avez été la raison d'être de Tableau d'honneur. Merci d'en avoir fait partie et de l'avoir suivi avec autant d'intérêt.

Qui a dit que les jeunes ne lisaient plus de livres? Une cinquantaine d'élèves de l'école secondaire Les Etchemins (ESLE) ont prouvé le contraire mardi, alors qu'ils ont participé au deuxième Marathon de lecture de leur école.

Armés de doudous et «habillés en mou», ils ont passé sept heures consécutives dans la section détente de la biblio­thèque de l'ESLE à dévorer leurs livres préférés. Heureusement pour les jeunes, chaque période de lecture de 90 minutes était suivie de 15 minutes d'activité physique.

****

Sur la photo : Sylvie Faucher, technicienne en... (Photo fournie par Mercure Communication) - image 2.0

Agrandir

Sur la photo : Sylvie Faucher, technicienne en éducation spécialisée à l'école Saint-Malo, Louise Cordeau, éditrice du Journal de Québec, Rose Martin, membre du jury, et Geneviève Marcon entourent les moniteurs de l'école Saint-Malo.

Photo fournie par Mercure Communication

«Un peu de magie» dans la cour d'école

Dix élèves de l'école Saint-Malo, à Québec, se sont valu récemment la toute première bourse Nicolas-Viel, remise par la Fondation Benjo et d'une valeur de 2000 $. C'est qu'ils ont eu l'idée de devenir moniteurs de récréation pour les élèves de première, de deuxième et de troisième année, permettant aux plus petits de bien occuper leur temps et d'éviter l'usage de la violence dans la cour d'école.

«Avec la bourse Nicolas-Viel, nous souhaitions souligner une action, une initiative, une réussite, une implication ou une performance digne de mention réalisée par un jeune ou un groupe de jeunes qui ont su se démarquer et créer, à leur façon, un peu de magie dans leur entourage. Et c'est exactement le cas avec le groupe de moniteurs de l'école Saint-Malo», s'est réjouie Geneviève Marcon, copropriétaire du magasin Benjo.

****

Les jeunes sont accompagnés de leurs enseignantes Isabelle... (Photo tirée du site Web de la Fondation Élan) - image 3.0

Agrandir

Les jeunes sont accompagnés de leurs enseignantes Isabelle St-Onge (instigatrice du projet de voyage) et Ginette Dion.

Photo tirée du site Web de la Fondation Élan

Un voyage rêvé vers Toronto

Les voyages forment la jeunesse, tout le monde sait ça. Mais de tels projets peuvent sembler pratiquement inatteignables pour des jeunes qui vivent avec un handicap physique parfois important. C'est là que la Fondation Élan, de l'Institut de réadaptation en déficience physique de Québec, entre en jeu.

Elle a récemment mis sur pied un fonds, appelé Les ailes d'un rêve, dédié à six élèves de l'école Madeleine-Bergeron qui s'envoleront pour Toronto du 14 au 19 mai. Pour (première rangée) Christophe, Marylou, les jumeaux Gabriel et Frédéric, ainsi que (deuxième rangée) Jonathan et Mathieu, ce sera une occasion unique de visiter la ville, la tour du CN, le Temple de la renommée du hockey, notamment, leur permettant ainsi de développer leur sentiment d'appartenance à la communauté.

Pour donner: fondationelan.com

****

Mario Landry, directeur général du cégep, Rachel Aubé,... (Photo fournie par le Cégep Beauce-Appalaches) - image 4.0

Agrandir

Mario Landry, directeur général du cégep, Rachel Aubé, les boursiers Maude Hébert, Pier-Ann Roy, Roxann Beaudoin-Godbout, Anne-Marie Vachon et Jessy Champagne, ainsi que Jacques Gendron, directeur de la Banque Nationale à Saint-Georges.

Photo fournie par le Cégep Beauce-Appalaches

Coup de pouce à cinq futurs stagiaires

Cinq étudiants du Cégep Beauce-Appalaches se sont vu remettre une bourse de 1000 $ par la Banque Nationale afin de les aider dans le financement de leur stage de travail de fin d'études qu'ils effectueront en France au printemps.

«Le financement est souvent un obstacle à la réalisation de stages internationaux», explique Rachel Aubé, directrice des études au Cégep Beauce-Appalaches. «Les bourses que reçoivent les étudiants les aideront à vivre une expérience de travail pertinente dans un environnement différent.»

****

Agenda

>> Journée d'information sur la maladie d'Alzheimer: le 25 janvier de 9h à 14h au pavillon Alphonse-Desjardins de l'Université Laval

>> Cocktail coloré: au profit du centre de pédopsychiatrie du CHU de Québec. Le 28 janvier au Complexe Jules-Dallaire (info: www.comitecellule.com)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer