«Mission accomplie» pour Centraide

Bruno Marchand est entouré de Rénald Bergeron et... (Photo Gilles Fréchette)

Agrandir

Bruno Marchand est entouré de Rénald Bergeron et de Daniel Cadoret, coprésidents de la campagne Centraide 2014.

Photo Gilles Fréchette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Camille B. Vincent</p>
Camille B. Vincent

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Tendre la main aux plus démunis, c'est ce qu'ont choisi de faire plus de 100 000 donateurs et quelque 5500 bénévoles lors de la campagne Centraide Québec et Chaudière-Appalaches 2014.

Et ils peuvent aujourd'hui dire «mission accomplie», grâce au montant record de 12 532 247 $ recueilli. «Que ce soit en donnant du temps ou de l'argent, la population de Québec et de Chaudière-Appalaches démontre clairement son refus de laisser de côté les gens qui connaissent des difficultés», souligne Bruno Marchand (au centre de la photo), pdg de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches.

«C'est en agissant ensemble que nous pouvons bâtir une société plus inclusive.» Le montant amassé cette année représente une augmentation de 4,3 % par rapport au résultat de 2013, qui se chiffrait à 12 013 340 $.

****

De la musique pour tous

Apprendre à jouer d'un instrument de musique devrait être accessible à tous les enfants, pas seulement à ceux de milieux aisés. L'organisme Jeunes musiciens du monde l'a compris, et offre cinq écoles de musique gratuites au Québec et dans le monde, au plus grand plaisir de 850 jeunes. Lors de son cocktail dînatoire 2014, Jeunes musiciens du monde a récolté 80 000 $ pour ses écoles de Québec, de Montréal, de Sherbrooke, de Kitcisakik (communauté autochtone), et d'Inde, notamment grâce à une prestation des élèves, qui étaient accompagnés de l'artiste Yann Perreau.

****

Tendr... (Photo fournie par le Carrefour jeunesse-emploi de la Capitale-Nationale) - image 2.0

Agrandir

Photo fournie par le Carrefour jeunesse-emploi de la Capitale-Nationale

Le réconfort d'un toutou

Les Ozacieux sont 12 jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans qui ont eu un parcours de vie marginal et qui tentent de se construire un avenir meilleur. Ils tiennent également à redonner au suivant, et le font en créant une microentreprise de confection de toutous écologiques. Depuis plusieurs semaines, les 12 Ozacieux travaillent en effet à la confection d'une trentaine de toutous authentiques et entièrement fabriqués à la main à partir de tissus recyclés.

Chacun de ces toutous est destiné à un enfant du Centre jeunesse de Québec qui passera Noël sans famille. Pourquoi les enfants des centres jeunesse? «Parce que les Ozacieux ont vécu ce que ces enfants vivent pendant la période des Fêtes», ont-ils mentionné par voie de communiqué. «Parce que les Ozacieux croient fermement qu'un ourson en peluche peut apporter réconfort, sécurité, présence et soulagement.»

****

Des paniers de Noël agricoles

Conscients des difficultés associées au temps des Fêtes pour les gens issus de milieux défavorisés, les producteurs agricoles de la Fédération de l'UPA (Union des producteurs agricoles) de la Chaudière-Appalaches ont remis 13 225 $ en denrées et en argent à Moisson Beauce pour la confection de paniers de Noël. Parmi les denrées récoltées, mentionnons les 900 litres de lait (valeur de 1000 $), les

1600 livres de viande hachée (valeur de 6425 $), les 2000 $ en dindes et poulets, et les 600 $ d'oeufs. Les paniers de Noël ainsi confectionnés seront remis à des gens dans le besoin durant la période des Fêtes.

****

Jeremy Plourde, à gauche... (Photo fournie par la Fondation du CHU de Québec.) - image 3.0

Agrandir

Jeremy Plourde, à gauche

Photo fournie par la Fondation du CHU de Québec.

Engagé malgré la maladie

Âgé de 12 ans et atteint d'un déficit immunitaire humoral, Jeremy Plourde n'est pas pour autant abattu, au contraire. «La Fondation pour l'enfance Starlight a permis à Jeremy de sortir de sa coquille», affirme Marie-Claude Lévesque, la mère du jeune garçon. «Réaliser qu'il pouvait avoir un si gros impact sur la vie des autres, malgré sa maladie, lui a donné beaucoup d'espoir.»

Il a en effet amassé à lui seul plus de 17 000 $ pour l'acquisition de 20 iPad pour le programme CHU sans frontières du Centre mère-enfant Soleil. Ci-contre, Jeremy est accompagné du Capitaine Starlight, mascotte de la Fondation pour l'enfance Starlight Québec, qui apporte joie et espoir aux enfants gravement malades, de Denyse Turcotte, de Suzanne Martel, de Jean Boulanger et de Martin Thibodeau, tous du CHU de Québec.

****

Tendre la main aux plus démunis, c'est ce qu'ont choisi... (Photo Réjean Savard) - image 4.0

Agrandir

Photo Réjean Savard

Ville en rose pour les malades du sein

Du 2 au 17 octobre, la ville était couverte de rose à l'occasion de la campagne Québec ville en rose, qui souhaite créer un mouvement de solidarité envers les femmes traitées au Centre des maladies du sein du CHU de Québec. La campagne a permis d'amasser une somme de 94 200 $ cette année pour améliorer les soins qu'elles y reçoivent. Devant, sur la photo: Hélène Landry et Denyse Turcotte, de la Fondation du CHU de Québec, la Dre Louise Provencher, la Dre Jocelyne Chiquette et la Dre Christine Desbiens, du Centre des maladies du sein du CHU de Québec, et Sophie Maltais, de la Fondation du CHU de Québec. Derrière, sur la photo: Louise Cordeau, du Journal de Québec, Julie Bédard, de La Capitale, Manon Lévesque, de la Caisse Desjardins de Charlesbourg, et Pierre Girard, de Tetratech.

****

Agenda

Grande fête hivernale sur la terrasse Dufferin: samedii de 11h à 16h au 1884.

(Info: www.au1884.ca)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer