Combattre la dystrophie par le vélo

Le troisième Dystrospin, qui s'est tenu au centre... (Photo fournie par Alexandra Breault)

Agrandir

Le troisième Dystrospin, qui s'est tenu au centre Performance C2 de Saint-Nicolas, a permis d'amasser 12 121 $.

Photo fournie par Alexandra Breault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Camille B. Vincent</p>
Camille B. Vincent

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Samedi dernier, à Québec, plus de 200 personnes ont poussé à la roue - littéralement - pour soutenir la recherche sur la dystrophie musculaire.

Animé par Jean-Philippe Morand, entraîneur de vélo en salle et lui-même père d'un enfant atteint de la maladie, le troisième Dystrospin, qui s'est tenu au centre Performance C2 de Saint-Nicolas, a permis d'amasser 12 121 $.

Sur les 218 participants, 200 se sont relayés tout au long de la journée, alors que les 18 autres, accompagnés de Jean-Philippe Morand, ont pédalé pendant les 10 heures que durait l'activité.

Mentionnons la présence du cycliste David Veilleux et du conseiller municipal dans Saint-Nicolas, René Fortin.

****

Chercheur de Québec primé

Chaque année, 4300 nouvelles lésions de la moelle épinière sont rapportées au Canada, sur un total de quelque 86 000 cas. Sur l'entièreté des travaux effectués au pays dans ce domaine, ceux du Dr Frédéric Bretzner, professeur adjoint au Département de psychiatrie et de neurosciences de l'Université Laval et chercheur au Centre de recherche du CHU de Québec, viennent d'être récompensés. Lui a été décerné le prix Barbara-Turnbull 2013, remis au chercheur spécialiste des lésions médullaires s'étant le mieux classé au concours de subventions des Instituts de recherche en santé du Canada. Par ses recherches, le Dr Bretzner tente de déterminer les circuits neuronaux à réparer pour favoriser la récupération de la marche chez les blessés médullaires.

****

Samedi... (Photo fournie par la commission scolaire des Premières-Seigneuries) - image 2.0

Agrandir

Photo fournie par la commission scolaire des Premières-Seigneuries

Pour une école branchée

L'école de la Fourmilière pourra fourmiller encore davantage, gracieuseté de la caisse populaire Desjardins de Charlesbourg. Ladite caisse vient d'accorder 5300 $ à l'école pour lui permettre de donner plus d'envergure à son projet d'intégration de l'iPad dans le programme scolaire. Le montant amassé permettra notamment d'acheter des applications - toutes pédagogiques, bien sûr! - pour les élèves.

Sur la photo, des élèves de quatrième année accompagnés de Serge Pelletier, directeur général de la commission scolaire des Premières-Seigneuries, Marie-France Painchaud, commissaire, René Dion, président de la commission scolaire, Nadyne Plamondon, conseillère en ressources humaines à la caisse populaire Desjardins de Charlesbourg, Annie Paquet, présidente du conseil d'établissement, et Nicolas Maheux, directeur de l'école.

****

«C'est en étant conscient de son environnement qu'il est possible de poser les bonnes actions  pour le protéger.» - Marcel Poiré, pdg et cofondateur de PurNat

Marcel Poiré s'y connaît en environnement. C'est qu'il est à la tête de l'organisme PurNat, qui met en place et exploite un service de nettoyage des dépotoirs illégaux au Canada. Récemment, l'organisme s'est rendu dans le secteur de la Montagne des Roches.

Grâce à l'aide de ses 30 bénévoles et de sa dizaine de partenaires, PurNat a ainsi pu retirer des espaces naturels un impressionnant total de 15 tonnes de déchets, dont des métaux, du plastique, des matériaux de construction et des déchets domestiques.

****

Michaël Roy... - image 3.0

Agrandir

Michaël Roy

Un défi tout en hauteur

Michaël Roy, chroniqueur sportif à l'émission Salut, bonjour! week-end, sur les ondes de TVA, se lance un défi de taille. Il sera le porte-parole du projet Mont défi Parinacota 2015, au profit de la Fondation de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ).

En quoi ça consiste? En l'ascension du volcan Parinacota, qui fait 6348 mètres d'altitude et qui est situé à la frontière entre le Chili et la Bolivie. «Des membres de ma famille directe ont eu recours aux services de l'IUCPQ par le passé, et je suis éternellement reconnaissant envers les spécialistes qui les ont traités», mentionne Michaël Roy. L'expédition aura lieu en août 2015 et durera 16 jours.

****

Samedi dernier,... (Saisie d'écran de la vidéodanse Glace, crevasse et dérive) - image 4.0

Agrandir

Saisie d'écran de la vidéodanse Glace, crevasse et dérive

Le fleuve illustré par la danse

La chorégraphe Chantal Caron remporte les grands honneurs au San Francisco Dance Film Festival 2014, le plus prestigieux festival international consacré à la vidéodanse.

Son oeuvre Glace, crevasse et dérive, réalisée en 2013, s'est valu le prix pour la meilleure vidéodanse de moins de 10 minutes. Chantal Caron est pourtant nouvelle dans l'univers cinématographique.

Établie à Saint-Jean-Port-Joli, Mme Caron s'inspire beaucoup du fleuve Saint-Laurent et de la nature qui l'entoure. En 2012, elle a été nommée ambassadrice du Saint-Laurent par la Fondation David Suzuki.

Pour voir un extrait de la vidéodanse: vimeo.com/75574175

****

Agenda

Foire aux cadeaux. Organisée par les Artistes et artisans du Grand-Lévis

>> Samedi et dimanche de 10h à 16h à l'école Champagnat à Lévis (info: 418 835-4531)

Séance téléphonique de consultations juridiques. Offerte gratuitement par le Jeune Barreau de Québec

>> Samedi de 12h à 17h au 418 650-7000

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer