Coup de coeur pour Sihem Bechichi

Sihem Bechichi est entourée de Jean-Sébastien Gignac, président... (Photo fournie par Fernández Communication)

Agrandir

Sihem Bechichi est entourée de Jean-Sébastien Gignac, président de la Table régionale de concertation en immigration de la Capitale-Nationale, et de Marième, porte-parole de la campagne de sensibilisation Du monde à connaître.

Photo fournie par Fernández Communication

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Camille B. Vincent</p>
Camille B. Vincent

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) D'origine algérienne, Sihem Bechichi vit à Québec depuis près de 10 ans. Et bien que son intégration n'ait pas toujours été facile, elle affirme aujourd'hui ne pas regretter d'avoir «choisi le Québec», parce qu'elle s'y sent bien.

Ce témoignage empreint d'optimisme, livré sur la plateforme www.dumondeaconnaitre.com, a d'ailleurs valu à Mme Bechichi de remporter le prix Coup de coeur du gala Un monde à faire, organisé par la Chambre de commerce et d'industrie de Québec. Pour lire l'entièreté du témoignage livré par Sihem Bechichi, visitez le bit.ly/11e8GYb.

Nez rouge recrute!

C'est fait, la première neige est tombée. Je l'admets, c'est tôt. Mais qui n'aime pas la ville de Québec recouverte d'un délicat duvet blanc? Surtout qu'il donne le droit de se mettre dans l'esprit des Fêtes sans se sentir coupable! Et tant qu'à être dans l'ambiance des Fêtes, pourquoi ne pas se renseigner sur la campagne actuelle de recrutement de l'Opération Nez rouge, qui se cherche des béné-voles? Vous pourriez participer à une ou plusieurs soirées comme raccompagnateurs ou en centrale, et ce, dès le 5 décembre. Pour des infos, visitez le operationnezrouge.com.

Six diplômés de l'Université Laval ont été honorés... (Photo fournie par l'ADUL) - image 3.0

Agrandir

Six diplômés de l'Université Laval ont été honorés «pour leurs activités professionnelles et leur contribution au développement de la société, qui font honneur à l'Université Laval». Il s'agit d'Émilie Chamard (troisième à partir de la gauche), de Claude Bordeleau, de Michelle Khalil, de Tristan Desjardins, de Frédérick Lavoie et de François Lallier-Couture. Ils sont accompagnés d'Isabelle Saillant, vice-présidente de l'ADUL, d'Éric Villeneuve, président du jury, et de Denis Brière, recteur.

Photo fournie par l'ADUL

Six diplômés, autant de sources d'inspiration

Ils sont diplômés de l'Université Laval et sont âgés de 35 ans ou moins. Plus spécifiquement, ils sont «de formidables modèles» pour leurs successeurs, selon Anne Demers, pdg de l'Association des diplômés de l'Université Laval (ADUL).

Récemment, ces six diplômés ont été honorés «pour leurs activités professionnelles et leur contribution au développement de la société, qui font honneur à l'Université Laval». Il s'agit d'Émilie Chamard, étudiante au doctorat en neuro-psychologie clinique à l'Université de Montréal, de Claude Bordeleau, directeur général de Volta, de Michelle Khalil, orthophoniste pour la commission scolaire de Montréal, de Tristan Desjardins, avocat chez Lepage Carette, de Frédérick Lavoie, journaliste indépendant à l'échelle internationale, et de François Lallier-Couture, réalisateur et associé chez Nova Film.

1,4 million $

C'est le montant d'argent remis par TELUS à une soixantaine d'organismes de la grande région de Québec en 2014. Parmi ceux-ci, mentionnons les Maisons de la famille Beauce-Etchemins, Chutes-Chaudière et Rive-Sud de Lévis, ainsi que la Fondation du CHU de Québec, l'organisme Motivaction Jeunesse et Les Violons du Roy. Depuis 2011, le comité d'investissement communautaire de Québec de TELUS a soutenu près de 200 organismes dans la région.

Julie  Voyer est aux côtés de Francyne Gagnon,... (Photo fournie par la Fondation canadienne du rein) - image 5.0

Agrandir

Julie  Voyer est aux côtés de Francyne Gagnon, directrice générale de la caisse populaire Desjardins de Charlesbourg, de Louise Paré, employée de la caisse populaire, et de Christina Tanguay-Dumas, présidente de la section de Québec de la Fondation. 

Photo fournie par la Fondation canadienne du rein

Employeur, soutien nécessaire

Pas besoin d'aller à l'autre bout du monde pour réaliser du travail humanitaire. La caisse populaire Desjardins de Charlesbourg en est la preuve, elle qui vient de remporter le Prix humanitaire - Don de vie 2014, décerné par la Division du Québec de la Fondation canadienne du rein. La caisse populaire est ainsi honorée pour avoir «facilité la greffe de rein» de son employée Julie Voyer. Par cette distinction, la Fondation souhaite sensibiliser les employeurs à l'importance de soutenir leurs employés durant le processus de don ou de greffe de rein.

Margaret Delisle, présidente de la Fondation Québec Philanthrope,... (Photo Gilles Fréchette, fournie par la Fondation Québec Philanthrope) - image 6.0

Agrandir

Margaret Delisle, présidente de la Fondation Québec Philanthrope, Réjean Talbot, René Bérubé, Gérard Bouchard, et Nataly Rae, directrice générale de la Fondation. 

Photo Gilles Fréchette, fournie par la Fondation Québec Philanthrope

Trois philanthropes honorés

La Fondation Québec Philanthrope a récemment honoré trois grands philanthropes de Québec en leur remettant le Prix reconnaissance - De coeur et d'avenir. Elle rend ainsi hommage à René Bérubé, à Gérard Bouchard et à Réjean Talbot, tous créateurs de fonds philanthropiques. C'était pour eux une manière de s'engager dans leur communauté, de redonner à la société, de donner... tout simplement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer