Lévis s'unit à Hit the Floor

Le maire Gilles Lehouillier est accompagné de l'équipe... (Photo fournie par la Ville de Lévis)

Agrandir

Le maire Gilles Lehouillier est accompagné de l'équipe de Hit the Floor : Évelyne Martin, Jimmy Bégin, Nicolas Bégin (fondateur de l'organisme et participant de So You Think You Can Dance Canada), Martin Boivin, Nina Célant et Krystel Pitre.

Photo fournie par la Ville de Lévis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Camille B. Vincent</p>
Camille B. Vincent

est journaliste surnuméraire au Soleil.

Le Soleil

(Québec) La Ville de Lévis s'associe à la compétition de danse Hit the Floor, qui depuis quatre ans génère des retombées économiques importantes pour Lévis. 

De 2015 à 2017, la Ville versera 30 000 $ annuellement à l'organisme Hit the Floor qui, selon le maire Gilles Lehouillier lui-même, «fait partie des événements phares à Lévis. Peu de gens le savent, mais c'est l'événement qui génère le plus de retombées économiques pour notre ville». En 2014, la compétition a accueilli 12 000 spectateurs et des danseurs de 110 écoles en provenance du Québec, de l'Ontario, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse, pour des retombées évaluées à 1,8 million $.

***

Le retour du Movember

Les gars, à vos ciseaux, rasoir et peigne, c'est le retour du Movember. Dans une semaine, la huitième campagne de l'organisme Movember se mettra en branle pour appuyer la santé masculine. En 2013, plus de 23 000 Québécois ont recueilli 3 millions $ pour contrer le cancer de la prostate, le cancer testiculaire et les problèmes de santé mentale chez les hommes. Depuis le début du mouvement Movember, 151,6 millions $ ont été amassés au Canada, dont 13,4 millions $ au Québec.

À noter que plus de 90 cents de chaque dollar reçu sert à financer les programmes de santé masculine. Pour vous inscrire, visitez le www.movember.com. Et petit rappel aux participants : la moustache doit pousser à partir du 1er novembre, pas avant! Alors pas de tricherie cette année, les gars!

***

Gilbert Guay, directeur général de la caisse Desjardins... (Photo fournie par la Fondation Le Petit Blanchon) - image 2.0

Agrandir

Gilbert Guay, directeur général de la caisse Desjardins Des Rivières, Guy Boutin et Denis Laforest, directeur général de la caisse Desjardins du Centre-ville de Québec. 

Photo fournie par la Fondation Le Petit Blanchon

Un beau cadeau pour le Phare du Blanchon

Les caisses Desjardins Des Rivières et du Centre-ville de Québec font une généreuse contribution de 100 000 $ à la Fondation Le Petit Blanchon pour la réalisation du Phare du Blanchon, un lieu pour jeunes de 8 à 13 ans en rupture avec le système scolaire régulier. «Nous sommes extrêmement reconnaissants et tenons à leur dire que leur don fera une différence dans la vie de jeunes blanchons très vulnérables», assure Guy Boutin, président fondateur de la Fondation Le Petit Blanchon. La levée de terre officielle du Phare, un projet de 1,3 million $, a eu lieu le 2 juillet, et sa construction devrait se terminer au plus tard en janvier 2015. 

***

Éducateur d'exception

Arnold Laplante est éducateur au Centre de la petite enfance La Goélette enchantée, à Baie-Saint-Paul. Il vient tout juste de recevoir des mains de Stephen Harper un Certificat d'excellence, remis dans le cadre des Prix du premier ministre pour l'excellence en éducation de la petite enfance. Il s'agit d'une des plus hautes distinctions pouvant être attribuées à un éducateur au Canada. Le travail qu'effectue quotidiennement M. Laplante auprès des jeunes de 0 à 5 ans est d'ailleurs reconnu autant par ses pairs que par les enfants dont il s'occupe.

***

La Ville de Lévis... (Photo fournie par la commission scolaire des Navigateurs) - image 3.0

Agrandir

Photo fournie par la commission scolaire des Navigateurs

Des enfants de l'école des Petits-Cheminots accompagnent Éric... (Photo fournie par la commission scolaire des Navigateurs) - image 3.1

Agrandir

Des enfants de l'école des Petits-Cheminots accompagnent Éric Dunn, directeur général de l'équipe Sanimax district Québec, Pascal Hamel, de l'équipe Sanimax, et Olivier Pouliot, enseignant d'éducation physique à l'école des Petits-Cheminots.

Photo fournie par la commission scolaire des Navigateurs

Je cours pour toi

Les 426 élèves de l'école de la Rose-des-Vents, à Saint-Jean-Chrysostome, ont récolté 5000 $ pour Opération Enfant Soleil. Comment? En participant à l'activité Je cours pour toi, durant laquelle les élèves de maternelle, de première et de deuxième année étaient invités à courir 1,5 kilomètre, alors que ceux de troisième, quatrième, cinquième et sixième couraient 3 kilomètres. L'activité a particulièrement rejointles élèves de l'école, car plusieurs de leurs camarades ont récemment vécu avec la maladie. Cette collecte de fonds s'inscrit dans le thème général de l'année scolaire à l'école de la Rose-des-Vents, qui est S'entraider, persévérer, se dépasser!

***

Les Petits-Cheminots gâtés par Sanimax

Depuis 75 ans, la PME québécoise Sanimax fait la récupération de sous-produits agroalimentaires et exploite 15 usines au Canada et aux États-Unis. Mais elle fait beaucoup plus que ça, ce sont les élèves de l'école des Petits-Cheminots, à Charny, qui pourront vous le dire. En effet, l'équipe Sanimax a récemment remis un chèque de 18 575 $ à l'école pour l'aménagement d'un sentier de cross-country dans le boisé de la cour d'école, et pour le développement de projets rassembleurs visant la réussite des élèves. L'équipe Sanimax a récolté ce montant en participant au Grand défi Pierre Lavoie 2014.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer