Le charme bucolique du pays des anglo-saxons

La région des Cantons est marquée par ses... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La région des Cantons est marquée par ses influences anglo-saxonnes.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Sur les routes du Québec

Voyage

Sur les routes du Québec

La route est souvent un mal nécessaire pour se rendre à destination. Des heures et des kilomètres perdus. Mais le jour où la route devient la destination, la perspective change. C'est ce qu'a fait notre chroniqueur François Bourque. Six routes touristiques du Québec, une sur le territoire de chacun des journaux du Groupe Capitales Médias. Ça lui a donné 2500 kilomètres de routes, de rivières, de montages, de fleuves et de presque mer dont il est revenu avec le goût de repartir. »

La route est souvent un mal nécessaire pour se rendre à destination. Des heures et des kilomètres perdus. Mais le jour où la route devient la destination, la perspective change. On trouve de l'importance à ce qui n'en avait pas et le temps pour s'arrêter. On peut ainsi aller au hasard de la route, ou alors suivre un guide. C'est ce que j'ai fait. Six routes touristiques du Québec, une sur le territoire de chacun  des journaux du Groupe Capitales Médias. Ça m'a donné 2500 kilomètres de route, de rivière, de montage, de fleuve et de presque mer dont je suis revenu avec le goût de repartir. Je vous raconte dans l'ordre et avec un peu de désordre.

Sur le chemin des Cantons... (Infographie Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Sur le chemin des Cantons

Infographie Le Soleil

Je pars en reportage avec l'impression de partir en vacances; un état d'esprit encouragé par un beau soleil de fin de juin.  

Je sais déjà que je n'aurai pas le temps de suivre jusqu'à la fin les 400 km du Chemin des Cantons. J'en ferai environ la moitié. Assez pour m'imprégner de la couleur des paysages et des sons de ce pays d'Américains, de loyalistes et d'immigrants venus d'Irlande ou d'Écosse. 

Au sortir des collines lunaires de l'amiante, la route flâne un moment le long du lac Aylmer. Sur la droite, un resto avec un joli nom : le Coq du bonheur. Un présage. 

J'entre ainsi en Estrie par une porte dérobée.

Dudswell

Jamais entendu avant le nom de ce village de 2000 habitants. Ni celui de l'héroïne locale, Eva Tanguay, vedette de cinéma et de vaudeville qui a fait carrière à Broadway et à Hollywood.

Née en 1878, partie à six ans avec sa famille pour le Massachusetts. Elle n'a jamais remis les pieds à Dudswell, ce qui n'empêche pas le centre culturel local d'en raconter l'histoire et d'en tirer une fierté.

En sortant du village par le chemin du Patrimoine, de magnifiques «châteaux de bois», grandes maisons Nouvelle-Angleterre au style évocateur.

J'avais imaginé qu'une route touristique chercherait les raccourcis pour montrer un maximum de cartes postales et de clichés.

Belle surprise : le Chemin des Cantons roule aussi hors des sentiers battus, à travers les champs, les ranchs et les fermes, sur des routes de terre qui mènent là où on ne pensait pas aller.

En traversant Bury, j'ai ainsi reconnu le paysage de briques rouges et de pentes vertes de Skowhegan, sur la route des plages du Maine.

Un homme traverse la rue devant ma voiture. Il vient de semer un rang de petits drapeaux du Canada dans l'allée d'une résidence de personnes âgées déjà tapissée de grands unifoliés. Il me salue d'une main, de l'autre tient ses drapeaux.

Cookshire

Le pont couvert (1868) à la sortie du village a tenu plus longtemps que la rivière dessous, qui n'est plus qu'un marais gonflé d'herbes hautes.

Le bois est usé, mais la structure est solide. Sur les parois, des graffitis intemporels : «Ronald pour la vie».

Je reprends le Chemin des Cantons, chapelet d'étroites églises de bois blanc, dont on voit de loin poindre les clochers comme des cailloux sur la route du Petit Poucet.

Lennoxville

Nous arrivons à temps pour le thé de fin d'après-midi au Centre culturel Uplands. Grande maison de briques rouges à l'ombre des érables. Des rosiers et des pivoines. 

Une trépigneuse rappelle l'époque où on produisait de l'énergie en faisant avancer des chevaux sur un tapis roulant.

Le thé est servi à l'ombre sur le balcon ou dans le jardin d'où on entend les oiseaux et les bruits de la ville. 

On choisit soi-même sa vaisselle de porcelaine. De jeunes filles en robes d'époque apportent les scones avec crème Devonshire, les sandwichs au concombre, les oranges à la cannelle, les gâteaux et les truffes. 

Un moment délicieux. Le thé comme au Château Frontenac pour le quart du prix. Réservation suggérée.

En sortant de la cour, j'emprunte un petit circuit pédestre à travers les rues du voisinage. Une trentaine de maisons et d'édifices patrimoniaux.

Je remarque leurs galeries et, bientôt, ne verrai plus qu'elles. 

Ces galeries racontent un art de vivre. Des meubles d'osier, des fauteuils profonds, des jardinières, une chaise berçante. Un balai appuyé au mur, près d'une flaque de pétales rouges. 

Elles disent aussi ceux qui y habitent. Costaudes, souvent carrées, ou alors toutes en dentelle; des couleurs pimpantes, d'autres aux planches décharnées d'où émaille la peinture.

Sur les trottoirs et à la terrasse de la microbrasserie Lion D'or, j'entends qu'on converse en anglais. La moitié de la population de l'arrondissement Lennoxville est anglophone.

Sherbrooke

Je tricherai ce soir-là avec le concept anglo-saxon du Chemin des Cantons. Je m'arrête aux Charmes de Provence, coin rue du Québec et Portland au centre de Sherbrooke.  

B & B dans une grande résidence Second Empire (1875). Accueil chaleureux. Déjeuner de crêpes, yaourt au citron, muffin et confiture de bleuets. Internet à la chambre et bruissements de feuilles au jardin. Rien à envier au charme anglo-saxon.

Face à face, l'église Union et l'église de... (Collaboration spéciale François Bourque) - image 6.0

Agrandir

Face à face, l'église Union et l'église de l'Épiphany à Way Mills, près de Coaticook.

Collaboration spéciale François Bourque

Une passerelle spectaculaire surplombe le Parc de la... (Photo fournie par le Parc de la gorge de Coaticook) - image 6.1

Agrandir

Une passerelle spectaculaire surplombe le Parc de la Gorge de Coaticook. 

Photo fournie par le Parc de la gorge de Coaticook

Compton

Premier ministre du Canada dans les années d'après-guerre, Louis St-Laurent a longtemps vécu à Québec dans une belle maison de la Grande Allée. 

J'ignorais qu'il venait de Compton, petit village de 3000 habitants où son père tenait le magasin général.

La maison et le magasin sont aujourd'hui gérés par Parcs Canada.

L'arrêt en vaut la peine. On y relate le parcours de ce politicien controversé, favorable à la conscription et à un pouvoir central fort à Ottawa.

La route qui va suivre en descendant vers Coaticook restera une de mes préférées de tout le périple des routes touristiques.

Rien de si spectaculaire, mais de jolis vallons pleins de soleil. De grands arbres dont les branches se touchent parfois au-dessus de la route. 

Des vergers, un premier vignoble, des champs de fraises et des fermes aux toits rouges. Le lent plaisir d'un paysage de vacances.

Comme celui d'une glace à la terrasse de la Laiterie Coaticook. Bordeaux-choco parfumée à l'Amaretto. 

À quelques kilomètres, une des «merveilles touristiques» de l'Estrie, si j'en crois les guides : le Parc de la Gorge de Coaticook. Un sentier mène à une passerelle vertigineuse. Si vous manquez de temps pour le sentier, on la voit aussi depuis la route un peu plus loin.

Un arrêt au Domaine Bleu Lavande s'impose en... (Photo fournie par bleu lavande) - image 7.0

Agrandir

Un arrêt au Domaine Bleu Lavande s'impose en remontant vers Fitchbay.

Photo fournie par bleu lavande

Stanstead

La route ondule à travers les fermes laitières, les champs de canola et l'odeur du foin coupé de la première récolte de la saison. Au loin, les sommets des Appalaches.

On vient souvent de loin pour ce village serré entre colline et frontière. Plusieurs cafés et bistro à quelques mètres de la ligne.

La bibliothèque-opéra Haskell chevauche la frontière, scène aux États-Unis et spectateurs au Canada. Ou est-ce le contraire? De l'autre côté de la rue, le Vermont.

Il n'y a ni garde ni clôture, mais c'est 5000 $ d'amende pour qui traverserait. Une tolérance est faite pour se rendre à la porte d'entrée à condition de rester sur le trottoir. L'immeuble, magnifique, vaut un arrêt. 

En remontant vers Fitchbay, impossible de rater le Domaine Bleu Lavande.

Le nom fait rêver de Provence. La plantation est construite comme une vigne, ordonnée, avec des allées géométriques. 

On reconnait les plants plus âgés à leur tiges ligneuses. Plus loin, des pousses vertes où s'affaire une grappe de sarcleurs latinos. 

Dommage qu'il soit encore trop tôt en saison pour gouter toutes les couleurs et les odeurs promises.

North Hatley

D'abord Ayer's Cliff puis North Hatley. La route contourne le lac Massawipi. 

On quitte ici les champs pastoraux pour des villages de villégiature. Des chalets, des domaines, des châteaux. Des vacanciers sur les pelouses et sur les terrasses animés des cafés et des restos. Je passe vite. Non pas que le paysage n'en vaille pas la peine, mais je ne sens rien. Cette portion du Chemin des Cantons ne me rejoint pas comme les chemins de campagne.

Ou comme ces belles percées vers les montagnes et le mont Orford depuis la route qui mène vers Sainte-Catherine, petite enclave francophone au pays des anglos-saxons. 

Grande église de pierres, trop grande pour ses 2500 habitants. Ce sera ma dernière escale avant Magog, où s'arrêtera - à regret - mon chemin des cantons.

Je me console cependant.

Le Chemin des Cantons chevauche en partie la Route des vins, ma prochaine destination.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer