Cinéma: les meilleures répliques de 2014

The Grand Budapest Hotel... (Media Films)

Agrandir

The Grand Budapest Hotel

Media Films

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Retour sur 2014
Retour sur 2014

L'année 2014 sous tous ses angles: en objets, en citations, en coups de coeur, en caricatures, en photos, en percées scientifiques et en quiz sportif. »

(Québec) Une réplique bien envoyée peut donner un grand moment de cinéma. Même sans l'image, on peut se faire tout un scénario avec ces morceaux choisis dans les meilleures répliques de l'année.

***

«Je le trouve cool dans le genre vieux grincheux.»

Oliver (Jaeden Lieberher), 12 ans, à propos de Vincent (Bill Murray), son excentrique voisin qui le garde l'après-midi après l'école dans St-Vincent, de Theodore Melfi.

***

«Tu ne veux pas de pare-chocs. La vie ne donne pas de pare-chocs.»

- Mason père (Ethan Hawke), qui explique à son fils Mason (Ellar Coltrane) les vertus de l'essai-erreur, dans Jeunesse, de Richard Linklater.

***

«Je garde mes démons dans ma tête parce que je suis gentil.»

- Georges St-Pierre, qui confirme que tous les combattants en arts martiaux mixtes sont fêlés, lui compris, dans GSP : l'ADN d'un champion, de Kristian Manchester et Peter Svatek 

***

«C'est ça, ton truc. C'est pas parce que tu stresses, c'est parce que t'es chiante.»

- Xavier (Jean-Pierre Darroussin) à sa femme Brigitte (Isabelle Huppert), à propos de son eczéma dans La ritournelle, de Marc Fitoussi.

***

«Changer le monde? Mais il faudrait d'abord le comprendre.»

- Will Caster (Johnny Depp) dans sa présentation sur l'intelligence artificielle à une assemblée dans Transcendance, de Wally Pfister.

Miles Teller dans Whiplash.... (Photo: fournie par Métropole Films) - image 2.0

Agrandir

Miles Teller dans Whiplash.

Photo: fournie par Métropole Films

***

«Il n'y a pas deux mots dans le langage qui sont plus dommageables que bon travail.» 

- Le maestro Fletcher (J.K. Simmons), qui explique à son élève Andrew (Miles Teller) que les compliments réconfortants mènent à la médiocrité dans Whiplash, de Damien Chazelle.

***

«Ce serait plus facile si tu étais morte.»

- Jessica (Chloë Annett), qui explique à sa mère photographe (Juliette Binoche) les tourments qu'elle endure chaque fois que celle-ci part couvrir un conflit dans Mille fois bonne nuit, d'Erik Poppe.

***

«Rien ne devrait imposer des limites à l'espèce humaine.»

- Stephen Hawking (Eddie Redmayne), prononçant une conférence dans La théorie de l'univers, de James Marsh.

***

«Paris ne devra son existence qu'à vous seul, mon général. Cela ne vaut-il pas toute la gloire d'un conquérant?»

- Le diplomate suédois Raoul Nordling (André Dussolier), qui flatte le général Dietrich von Choltitz (Niels Arestrup) pour le convaincre de ne pas faire exploser Paris dans Diplomatie, de Volkler Schlöndorff.

***

«Avec ce petit geste, c'en fut fini de plus de 10 ans de tranquillité sexuelle.»

- Martin Joubert (Fabrice Luchini), troublé par sa nouvelle voisine Gemma Bovery (Gemma Arterton) dans Gemma Bovery, d'Anne Fontaine.

Nightcrawler... (Photo fournie par le FNC) - image 3.0

Agrandir

Nightcrawler

Photo fournie par le FNC

***

«J'aime dire que si vous me voyez, c'est probablement le pire jour de votre vie.»

- Lou Bloom (Jake Gyllenhaal), qui explique son rôle de pigiste de faits divers à une détective dans Le rôdeur, de Dan Gilroy.

***

«Ce que je comprends totalement ne m'intéresse pas.»

- Nick Cave dans 20 000 jours sur Terre, d'Iain Forsyth et Jane Pollard.

***

«Si tu ne te couches pas tout de suite, t'es mort. Et moi aussi.»

- Benjamin Perez (Steve Suissa) à son frère Victor (Brahim Asloum), qui doit affronter un garde nazi dans le ring dans Victor «Young» Perez, de Jacques Ouaniche.

***

«Tout est de sa faute. Tout ce qui s'est passé est de sa faute.»

- Tina Lane (Mireille Enos), à propos de son mari, à l'inspectrice (Rosario Dawson) chargée d'enquêter sur la disparition de leur fille dans La captive, d'Atom Egoyan.

***

«Je n'exagère jamais, c'est la vie qui exagère.»

L'extraverti réalisateur italien (Luca Zingaretti) à la mère (Valérie Lemercier) du petit Nicolas dans Les vacances du Petit Nicolas, de Laurent Tirard.

***

«Le cinéma, c'est du passé, un reliquat du siècle dernier.»

- Le producteur de Miramount, qui tente de convaincre l'actrice Robin Wright de se laisser échantillonner dans Le congrès, d'Ari Folman.

***

«Je suis une pute et toi une petite sainte.»

- Wanda (Agata Kulesza), une juge aux moeurs dissolues, à sa nièce Anna (Agata Trzebuchowska), une jeune nonne dans Ida, de Pawel Pawlikowski

***

«J'ai peur de mourir.»

- Julie Arseneau (Laurence Leboeuf), qui explique à son entraîneur J-P (Patrice Robitaille) ses réticences à poursuivre le dopage après un arrêt cardiaque dans La petite reine, d'Alexis Durand Brault.

Jeune & jolie... (Photo: fournie par Métropole Films) - image 4.0

Agrandir

Jeune & jolie

Photo: fournie par Métropole Films

***

«Je ne suis pas celle que j'étais.»

- Isabelle (Marine Vacth), sous le pseudonyme de Léa, qu'elle a adopté pour ses activités de «belle de jour» dans Jeune et jolie, de François Ozon.

***

«Si tu me laisses partir, je choisis de rester.»

- Maïna (Roseanne Supernault), après avoir exprimé à Natak (Ipellie Ootova) le souhait de retourner auprès de sa tribu dans Maïna, de Michel Poulette.

***

«La dernière fois, tout est ressorti bleu et rouge.»

- Tante May (Sally Field), qui bloque l'accès de la machine à laver à Peter Parker/Spider-Man (Andrew Garfield) dans L'extraordinaire Spider-Man 2, de Marc Webb.

***

«Si les avions tombent, c'est parce que votre Dieu n'existe pas.»

- Le personnage de Gilbert Sicotte, qui vient répondre à la porte à des témoins de Jéhovah, dans Miraculum, de Podz. 

***

«Je n'ai jamais su que ce fils de pute voulait devenir millionnaire!

Il aurait dû penser à ça il y a bien longtemps et travailler pour.»

- Kate Granbt (June Squibb) après avoir appris que son mari Woody (Bruce Dern) a «remporté» un million de dollars à la loterie dans Nebraska, d'Alexander Payne.

RoboCop... (Media Films) - image 5.0

Agrandir

RoboCop

Media Films

***

«Après tout, qu'y a-t-il de plus important que la sécurité du peuple américain?»

- L'animateur démagogue Pat Novak (Samuel L. Jackson), pour justifier l'implantation de drones de surveillance dans RoboCop, de José Padilha.

***

«L'être humain est si irresponsable qu'il doit être protégé de lui-même.»

- La juge Ariane Felder (Sandrine Kiberlain) en voix hors champ au début de 9 mois ferme, d'Albert Dupontel.

***

«Pourquoi est-ce que tu fais ta tête de constipé?»

- Meg (Lindsay Duncan) à Nick (Jim Broadbent), avant que ce dernier lui annonce la perte de son poste de prof dans Un week-end à Paris, de Roger Michell.

***

«Il y a toujours de faibles lueurs de civilisation dans cet abattoir barbare qui s'appelait jadis l'humanité. C'est ce que nous offrons dans la mesure de nos propres modestes, humbles, insignifiants... oh, fuck it!»

- Gustave (Ralph Fiennes) à Zero Moustafa (Tony Revelori) dans

Le grand hôtel Budapest, de Wes Anderson.

***

«Mes amis sont soit séniles, soit morts.»

- Josef (Zdenek Sverák) à sa femme Tkalounová (Daniela Kolarová) qui lui demande pourquoi il ne va pas voir des amis pour se changer les idées dans La consigne, de Jan Sverák.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer