Spectacles anglophones 2014: il fallait être là!

Même si 2014 a été tranquille au Colisée en ce qui a trait aux spectacles,... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Retour sur 2014
Retour sur 2014

L'année 2014 sous tous ses angles: en objets, en citations, en coups de coeur, en caricatures, en photos, en percées scientifiques et en quiz sportif. »

(Québec) Même si 2014 a été tranquille au Colisée en ce qui a trait aux spectacles, plusieurs artistes se sont tout de même arrêtés à Québec, notamment au Festival d'été - dont la programmation a été impressionnante en 2014 - et dans des salles plus petites, où des artistes de la relève sont venus se faire valoir. Voici 10 spectacles mémorables pour lesquels ceux qui y étaient se souviennent encore et  ceux qui n'y étaient pas regrettent d'être restés chez eux.

Jake Bugg ... (Photothèque Le Soleil , Caroline Grégoire) - image 1.0

Agrandir

Jake Bugg 

Photothèque Le Soleil , Caroline Grégoire

The Flaming Lips... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 1.1

Agrandir

The Flaming Lips

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

1. Hanson Brothers

1er avril, l'AgitÉe 

Ça faisait 14 ans qu'on n'avait pas vu à Québec ce projet des gars de NoMeansNo. Hockey, bière et punk, un mariage réussi et un spectacle toujours aussi théâtral.

2. Black Sabbath

5 avril, Colisée 

Sachant très bien à quel point les performances du chanteur Ozzy Osbourne sont inégales depuis quelques années, on avait raison de craindre la catastrophe. Celle-ci ne s'est pas produite cependant. On a eu droit à un Ozzy en voix et la grand-messe (noire) du metal s'est bien déroulée, de War Pigs à Paranoid, avec des Iommi et Butler qui rendaient bien tous les classiques. Le jeune Tommy Clufetos a même réussi à faire oublier le batteur original Bill Ward en livrant à la perfection l'hallucinant solo Rat Salad. Personne n'est sorti du Colisée déçu.

3. Jake Bugg 

9 juillet, parc de la Francophonie 

Ce n'est pas parce qu'on a à peine la vingtaine et une belle gueule qu'on doit être One Direction ou Justin Bieber. Avec son folk rock déchaîné, Jake Bugg a conquis non seulement les jeunes filles des premières rangées, mais le public du parc de la Francophonie en entier en première partie de Daniel Lanois. 

4. Queens of

the Stone Age 

10 juillet, plaines d'Abraham 

La bande de Josh Homme a offert l'une des meilleures prestations du Festival d'été. Du rock lourd, très lourd et un spectacle rodé au quart de tour.

5. Soundgarden 

12 juillet, plaines d'Abraham

C'était le jour et la nuit entre la dernière présence de Soundgarden à Québec, lors du festival Lollapalooza 1996, et leur retour au Festival d'été. On avait vu un groupe démotivé au bord de la séparation et on a retrouvé des musiciens qui ont de nouveau du plaisir à jouer ensemble et un Chris Cornell surprenant de bonne humeur. Les gars de Seattle ont réussi à jouer encore plus fort que Queens of the Stone Age et, si Cornell demeure la bête de scène du groupe, le guitariste Kim Thayil assure toujours avec ses riffs lourds et hypnotiques.

6. The Flaming Lips

 15 août, Expo Québec  

Dommage que si peu de gens se soient déplacés pour ce spectacle qui lançait Expo Québec, car Wayne Coyne et sa bande ont offert la totale : du rock psychédélique déjanté agrémenté d'effets lumineux, de confettis, de costumes et de créatures étranges.

7. Daniel Lanois 

25 septembre, Petit Champlain  

Les fans de Daniel Lanois de la capitale en ont eu pour leur argent cette année : une fois au Festival d'été et deux fois au Petit Champlain le même soir! Avec les pièces de son album bilingue Acadie qui ne manquent jamais de ravir le public francophone, ses classiques comme The Messenger et The Maker et le matériel avant-gardiste et expérimental de son dernier album Flesh & Machine, le célèbre producteur né à Hull a encore une fois démontré à quel point son immense talent se définissait sur plusieurs tableaux.

8. The Pretty Reckless 

2 novembre, l'Impérial  

Après avoir joué au Cercle plusieurs fois au cours des dernières années, Taylor Momsen et sa bande se sont payé l'Impérial. Le quatuor est rendu là, s'étant bâti une solide base de fans à Québec, surtout dans la jeune génération. Même avec deux albums et deux minialbums, le groupe new-yorkais n'a eu aucun mal à offrir un spectacle complet sans temps mort, et Momsen a l'une des meilleures voix rock de la nouvelle génération. En prime, on a eu droit aux excellents jeunes rockeurs de Crash Midnight en première partie. 

9. Machine Gun Kelly 

23 novembre, l'Impérial  

Il n'y a pas suffisamment de spectacles hip-hop de cette envergure à Québec. Véritable étoile montante du rap, Machine Gun Kelly a tenu promesse en s'amenant avec un groupe complet et en offrant une performance haute en couleur qui pouvait plaire même à ceux qui ne sont pas familiers avec son matériel ou avec le hip-hop. Intelligent et très versé musicalement, celui dont le vrai nom est Richard Colson Baker va aller loin. Un talent certain, une tête d'acteur et une attitude un peu anarchiste réunis dans une même personne ne trompent que très rarement.

10. Godspeed You!

Black Emperor 

26 novembre, l'Impérial  

Après 11 ans d'absence à Québec, les attentes étaient hautes envers le collectif expérimental et instrumental montréalais. Godspeed a livré la marchandise avec quatre pièces d'une durée totale de deux heures devant un public contemplatif qui avait rempli l'Impérial.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer