L'agrion dévoyé présent au Québec

Un tandem d'agrions dévoyés photographié au lac Selby... (Photo Roxanne Sarah Bernard)

Agrandir

Un tandem d'agrions dévoyés photographié au lac Selby à Dunham, en Montérégie. Cette découverte en fait la 145e espèce de libellule vivant au Québec.

Photo Roxanne Sarah Bernard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jacques Samson

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Une merveilleuse découverte pour les participants à la publication d'un atlas sur les libellules du Québec : la présence de l'agrion dévoyé, une libellule recensée pour la première fois chez nous.

Cette libellule rare a été observée et photographiée par Roxanne Sarah Bernard, un des membres de l'équipe de terrain qui collige les données en vue du prochain atlas. Le nom latin de cette libellule est Enallagma traviatum et en anglais, on la nomme Slender Bluet. En français, on ne lui avait pas encore trouvé de nom, alors celle qui l'a recensée l'a baptisée agrion dévoyé.

La découverte de cette espèce a eu lieu en Montérégie le 22 juillet dans la partie nord du lac Selby, à Dunham. À ce moment, Roxanne Sarah Bernard a observé et capturé un tandem.

Le 30 juillet, cette fois dans la partie sud du lac, elle photographie un tandem qu'elle capture, en plus d'un mâle solitaire.

Le caloptéryx élancé fait partie des espèces recensées... (Photo Réjean Turgeon) - image 2.0

Agrandir

Le caloptéryx élancé fait partie des espèces recensées en Beauce.

Photo Réjean Turgeon

Après quelques recherches dans la littérature sur les libellules, Mme Bernard constate que la bordure forestière et le rivage présentent des plantes aquatiques variées, sans doute propices à la reproduction de l'espèce. L'an prochain, elle promet de vérifier son hypothèse. Cela porte à 145 le nombre de libellules connues au Québec.

L'information m'a été transmise par Réjean Turgeon, policier à la retraite et maintenant photographe animalier. Il est l'un des participants à la conception de l'atlas; c'est devenu pour lui une immense passion.

Dans sa quête d'odonates dans la région de Saint-Georges de Beauce, où il demeure, Réjean Turgeon en a recensé 55 espèces, dont 7 étaient observées pour la première fois en Beauce. Ces libellules sont : la gomphe minuscule, l'ophiogomphe de Carole, le caloptéryx élancé, la leste élancée, l'érythème des étangs, la mélancolique et le gomphe fléché.

Voici le gomphe minuscule, une autre libellule recensée... (Photo Réjean Turgeon) - image 3.0

Agrandir

Voici le gomphe minuscule, une autre libellule recensée en Beauce. Il s'agit d'une femelle.

Photo Réjean Turgeon

Au COQ en 2014

Après deux mois de relâche, novembre et décembre, le Club des ornithologues de Québec (COQ) revient à ses conférences dès janvier. Aujourd'hui, un peu en avance, je vous donne des informations sur celles proposées le 17 janvier et le 21 février. Notez bien à votre agenda!

Le 17 janvier, le conférencier sera le biologiste Pascal Côté, directeur de l'Observatoire d'oiseaux de Tadoussac (OOT). Il vous entretiendra sur son organisme fondé en 1993 et qui collecte et analyse les données des migrations d'oiseaux dans cet important corridor du nord-est de l'Amérique du Nord.

Pour cette activité, le prix d'entrée est fixé à 3 $ pour les membres et à 5 $ pour les non-membres. C'est toujours gratuit pour les 16 ans et moins.

Soirée diapos

Le 21 février aura lieu une soirée diapos animée par deux conférenciers membres du COQ : Mario Duchesne et Diane Labarre. Dans une présentation intitulée Mes coups de coeur, Mario Duchesne vous montrera ses plus beaux clichés, lui qui s'adonne à la photo de la nature et plus particulièrement à celle des oiseaux depuis l'âge de 15 ans.

En deuxième partie, Diane Labarre propose Découvertes urbaines, une incursion dans le monde des mal-aimés de nos villes. Pigeons, moineaux et autres seront au menu de cette conférence.

Cette soirée sera à prix spécial puisque les membres du COQ n'auront à débourser que 1 $ et les non-membres, 3 $. Toujours gratuit pour ceux qui ont 16 ans et moins.

Les conférences ont toutes lieu au domaine de Maizerets, au 2000, boulevard Montmorency, à Québec. C'est à 19h30.

La mélancolique fait partie des 55 espèces qui ont... (Photo Réjean Turgeon) - image 4.0

Agrandir

La mélancolique fait partie des 55 espèces qui ont été répertoriées en Beauce.

Photo Réjean Turgeon

Pointe-Pelée

Si vous projetez participer au prochain Festival de la plume du parc national de la Pointe-Pelée à Leamington en Ontario en mai 2014, vous pourrez faire d'une pierre deux coups. Non seulement vous assisterez à la migration de milliers d'oiseaux, mais vous aurez également la chance de rencontrer David Sibley, auteur du fameux Guide Sibley des oiseaux de l'est de l'Amérique du Nord et de plusieurs autres guides.

Le Festival se déroule du 1er au 19 mai, et M. Sibley sera sur place les 3 et 4 mai. Il prononcera une conférence sur l'art de l'ornithologie - en anglais seulement - le 3 mai à 15h30. Si vous comptez y aller à ce moment, il est urgent de vous inscrire puisque les places sont limitées. On le fait au friendsofpointpelee.com/festivaldelaplume-accueil.

Non seulement David Sibley prononcera une conférence, mais il participera également à deux randonnées, tiendra des séances de signatures de ses publications et fera une démonstration de son art. Toute l'information se retrouve à l'adresse Internet ci-dessus. Pour les randonnées, au coût de 100 $ - en vente à la mi-janvier -, les places sont limitées à 15. En ce qui concerne la conférence, c'est 25 $, et les billets sont en vente maintenant.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer