De la compagnie pour le Canadien!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maurice Dumas

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Malgré son départ canon, le Canadien de Montréal ne s'est pas détaché des autres équipes de la division Atlantique de la Ligue nationale de hockey. Elle sera donc féroce, la lutte dans ce groupe pour les trois premières positions donnant accès aux séries éliminatoires.

On constate le même phénomène dans les trois autres divisions. La parité dans le circuit Bettman regroupe la majorité des équipes dans le même paquet.

Les ratés dans les derniers matchs soulèvent des interrogations chez le Canadien. Les problèmes défensifs et les carences offensives de plusieurs attaquants inquiètent les partisans. Fallait les entendre s'exprimer après l'humiliante défaite de mardi soir contre les Blackhawks de Chicago. J'en ai entendu de toutes sortes à la radio pendant le voyage de retour à Québec.

Le Canadien a de la compagnie dans la division Atlantique. Il aura certainement le Lightning de Tampa Bay dans les jambes pendant toute la saison. Cette équipe appartient au premier tiers de la Ligue nationale avec Steve Stamkos, Ben Bishop et une flopée de jeunes sur la montée. Elle sera encore plus redoutable lorsque Victor Hedman reviendra au jeu.

Les Red Wings de Detroit seront à surveiller si les vétérans Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg demeurent en santé. L'émergence de jeunes comme Gustav Nyquist et Tomas Tatar donne plus de profondeur à la troupe de Mike Babcock.

Malgré les blessures à Zdeno Chara et à Torey Krug, les Bruins de Boston s'en tirent assez bien. On mésestime parfois le travail de Claude Julien à la barre de cette formation.

Les Sénateurs d'Ottawa et les Maple Leafs de Toronto montrent des signes encourageants, cette saison. Attendons un peu pour voir s'ils résisteront à l'usure d'un long calendrier. Et on ne s'excitera pas le poil des jambes avec le bon départ des Panthers de la Floride. Cette équipe part de très, très loin!

Le Canadien semblait parti pour la gloire, mais ce n'est plus le cas. Il devra se battre beaucoup plus fort pour terminer parmi les trois meilleures équipes de la division Atlantique et dans le top 5 de l'association de l'Est.

La Can-Am en meilleure santé

La ligue Can-Am de baseball indépendant se refait une beauté avec l'arrivée d'Ottawa et le retour de Sussex. Et je ne m'offusque pas de la mise sur pied d'une équipe itinérante, puisqu'elle permettra la continuation du calendrier mixte avec l'American Association, l'autre circuit de baseball indépendant dirigé par Miles Wolff.

La ligue Can-Am portera vraiment son nom avec trois équipes dans la région de New York (New Jersey, Sussex et Rockland) et trois autres au Canada (Québec, Trois-Rivières et Ottawa). Reste maintenant à adapter le bon concept à la formation sans domicile.

Il y aura donc plus de diversité, l'été prochain, au Stade municipal du parc Victoria. Les amateurs de baseball ne verront pas toujours les mêmes équipes et quatre d'entre elles participeront aux séries éliminatoires. De quoi couper le sifflet de quelques grands esprits qui se plaisent à taper sur les Capitales et la Can-Am.

Après quelques saisons plus difficiles, la Can-Am aura certainement meilleure mine, l'été prochain. Pas moins de neuf équipes différentes s'arrêteront à Québec. Si les amateurs de baseball franchissent les tourniquets du Stade municipal d'abord et avant tout pour voir et encourager les Capitales, ils souhaitent aussi une opposition forte et variée.

Parmi les visiteurs de l'American Association, notons les Goldeyes de Winnipeg et les Wingnuts de Wichita, les grands champions de la dernière saison.

Aubut et Labeaume : chicane de coqs

Me Marcel Aubut, le président du Comité olympique canadien (CIO), et le maire de Québec, Régis Labeaume, se picossent sur la place publique à propos des Jeux olympiques.

Je comprends parfaitement la prudence du premier citoyen de Québec devant le gigantisme des Jeux olympiques. En même temps, je ne peux m'empêcher de faire un retour dans un passé pas tellement lointain. La question olympique était très importante pour convaincre le gouvernement Charest de financer la moitié du coût du nouvel amphithéâtre. Je vous dis ça comme ça!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer