Journée d'information pour les propriétaires de condos

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gilles Angers
Le Soleil

(Québec) Vous êtes propriétaire d'un condo ou envisagez le devenir. Dans un immeuble à logements de cette nature, la déclaration de copropriété est la loi des parties. Elle doit être scrupuleusement respectée. À défaut, le désordre s'installe et croît tandis que la qualité de vie et la valeur même de l'immeuble décroissent.

C'est, entre autres, ce que la section de la capitale nationale du Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec (RGCQ) soutiendra durant sa demi-journée d'information sur les droits et obligations des propriétaires de condos. C'est le samedi 6 novembre, à compter de 9h, à l'Hôtel Québec, au 3115, avenue des Hôtels, qu'elle aura lieu. La participation est gratuite, mais les inscriptions sont obligatoires (quebec@rgcq.org, 418 925-7100).

L'avocat et président de la section de Québec du regroupement, Michel Paradis, précise que ces quel­ques heures de conférences et ateliers sont destinées aux propriétaires récents d'un logement, aux gens qui sont décidés à vendre leur maison pour en acquérir un, voire aux nouveaux élus à des conseils d'administration de copropriété.

«Cela, afin que chacun sache mieux à quoi s'en tenir en tant que copropriétaire ou de voir plus clair en tant qu'administrateur», continue Me Paradis.

Quelques minutes

La déclaration de copropriété est une imposante liasse liant l'acheteur sitôt passé l'acte de vente. Il n'a pourtant que quel­ques minutes, avant signature, pour en prendre connaissance. Cependant qu'il n'en saisit pas toujours le bien-fondé.

Il devrait, prône M. Paradis, exiger du notaire qu'il la lui remette quelques jours avant afin qu'il puisse la lire dans le détail et poser ensuite ses questions.

«Les notaires, lors de reventes notamment, sont économes d'informations aux acheteurs. Ils se gardent d'insister sur l'importance de la déclaration et ne font pas prendre conscience que les administrateurs d'immeubles en copropriété ne sont pas les employés des copropriétaires», déplore le dirigeant du RGCQ.

Le rôle des administrateurs, trouve-t-il, est avant tout de conserver l'immeuble. Ils n'ont pas pour mandat de ménager coûte que coûte l'argent des copropriétaires. Encore que les principaux problèmes auxquels les administrateurs doivent faire face sont reliés, d'après Me Paradis, au «non-respect, par les autres copropriétaires, de la déclaration».

Rien de moins sûr

Vous êtes sur le point de vendre votre maison et impatient d'acheter votre condo. Vous êtes persuadés que vous serez tenus à moins de frais d'entretien. Rien de moins sûr.

Car la loi, soutient Michel Paradis, ordonne que l'immeuble soit parfaitement entretenu. «Contrairement à chez vous, il n'est pas question de reporter les travaux, d'engager le cousin ou le beau-frère, ou d'effectuer vous-mêmes les travaux pour économiser.»

D'un autre côté, chacun doit assister assidûment aux assemblées et se convaincre que, tôt ou tard, il devra, à ton tour, prendre part à la gestion de l'immeuble en qualité d'administrateur.

Du coup, tout aspirant acheteur d'un logement en copropriété doit savoir que l'insonorisation idéale est une vision de l'esprit. Il lui faudra se faire une raison, puis ajuster son comportement pour ne pas incommoder ses voisins. Et réciproquement.

«La connaissance du fonctionnement d'une copropriété est certainement un atout pour y vivre en harmonie», conclut Michel Paradis. Mais il faut se dire que la vie d'hôtel que s'emploient à vendre les promoteurs d'immeubles à logements en copropriété neufs est, tout compte fait, un leurre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer