Un marché des métiers d'art en ligne

Cindy Cantin crée des objets au design fonctionnel... (Cindy Cantin)

Agrandir

Cindy Cantin crée des objets au design fonctionnel pour la maison et le bureau en feutre de laine mérino et en cuir récupéré.

Cindy Cantin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Richard

(Québec) Qui a dit que la mondialisation nuisait aux artisans d'ici? Grâce à Etsy, un site de vente en ligne pour les objets faits à la main et vintage, des créateurs québécois rendent leurs produits accessibles partout dans le monde, en quelques clics de souris. On peut fureter à la maison dans ce large portail qui héberge notamment de nombreuses boutiques d'objets déco artisanaux fabriqués au pays ou à l'étranger.

Etsy, c'est un peu comme le eBay de l'artisanat. En fait, l'entreprise étatsunienne qui a vu le jour en 2005 se présente comme une communauté, qui réunit acheteurs et vendeurs de plus de 150 pays. Un créateur peut lui-même y fonder sa propre boutique en ligne. On y en dénombre quelque 170 000.

Cindy Cantin, de Montréal, crée des objets au design fonctionnel pour la maison et le bureau en feutre de laine mérino et en cuir récupéré. On peut se

procurer dans sa boutique Etsy (www.etsy.com/shop/ccommeca) ses paniers de rangement et vide-poches ornés de rivets de laiton.

«Etsy, ç'a été le premier test de marché», note Mme Cantin. La visibilité internationale qu'offre le site lui a permis de faire ses premières ventes... en Angleterre et en Australie!

Depuis quelques mois, Mme Can­tin se concentre uniquement sur son artisanat. Elle ne vend toutefois pas exclusivement par l'entremise d'Etsy; ses produits se trouvent dans quelques magasins et elle se présentera cette année à deux salons de métiers d'art.

Mme Cantin apprécie le fait qu'avec Etsy, il n'y a pas d'intermédiaire entre le client et l'artisan. De plus, le site Internet permet aux intéressés de communiquer avec les vendeurs pour leur faire part de leurs demandes spéciales, des projets sur mesure que les artisans seront souvent heureux de réaliser.

Peluches et mobiles

Dans sa boutique Coucou salut (www.etsy.com/shop/coucousalut), Shannon Adolph propose notamment des monstres en peluche ainsi que des couvre-oreillers et des linges à vaisselle ornés de motifs vintage. Elle récupère des tissus, et chaque objet fabriqué, unique, est dessiné, cousu et imprimé par elle, à Montréal.

Shannon trouve qu'Etsy permet d'élaborer rapidement une boutique en ligne, sans fla-fla. Elle gère sa boutique en parallèle avec son emploi régulier; elle n'a donc pas énormément de temps à accorder à la chose. Elle préfère consacrer ces précieuses minutes à sa production.

La boutique virtuelle The Butter Flying (www.etsy.com/shop/leptitpapillon) propose de son côté de jolis mobiles pour enfants, le plus populaire mettant en scène nuages et gouttes de pluie colorées en feutre. Sylvie, leur créatrice, une designer française établie à Montréal, vend ses produits sur la Toile, mais aussi en boutique au Canada, en Europe et en Australie. «Etsy m'a permis de proposer mes créations à la vente très facilement, écrit-elle. Cela rend les choses concrètes et quand on commence à créer, il est bon de savoir si ce que l'on fait peut plaire.»

Vintage

Louise Lehoux, de Montréal, a ouvert sa boutique Etsy pour y afficher les meubles rétro qu'elle «retapait». Pour toujours (www.etsy.com/shop/pourtoujours) se consacre à la brocante et à la «récup» déco pour enfant.

À cause des coûts exorbitants, elle refuse de poster ses grosses pièces; mais ses clients se font un plaisir d'aller chercher eux-mêmes à Montréal l'objet convoité vu sur Internet. Une femme de New York devait d'ailleurs passer prendre un fauteuil orange pour enfants. «Ce sont des émotions que je vends», illustre Mme Lehoux, en soulignant que plusieurs clients lui envoient des mots de remerciement.

La mère de famille, qui fait aussi des emplettes sur Etsy, est ravie du grand choix de tissus qu'on y trouve. Faire une recherche sur le site Internet, «c'est comme avoir une magasineuse professionnelle!» lance-t-elle.

Recherche sur mesure

Pour naviguer dans les boutiques Etsy axées sur la décoration intérieure, on peut choisir une catégorie dans l'encadré gris à gauche de la page principale. Les catégories Housewares et Furniture regroupent plusieurs éléments du genre. L'option Shop local permet également de trouver des artisans qui travaillent près de votre lieu de résidence. Vous pourrez peut-être ainsi aller chercher vous-même l'objet de votre convoitise et rencontrer son créateur.

Vous chercher un article que vous ne pouvez trouver ailleurs? Faites appel à la communauté Etsy! L'option Alchemy, sous l'onglet Buy, permet de lancer un appel à tous pour la confection d'un costume d'Halloween ou une enveloppe pour iPad, avec le prix que vous êtes prêt à mettre. Les membres intéressés par l'ouvrage vous feront parvenir leurs offres.

Les vendeurs doivent assumer un frais de vente de 3,5 % sur les objets vendus sur Etsy pour y tenir boutique. Le portail fournit toutefois plusieurs outils pour apprendre à établir son magasin en ligne et vendre leurs produits. Des frais de livraison sont ajoutés pour le client, selon le lieu d'envoi ainsi que de la grosseur de l'objet. Les prix inscrits pour la marchandise sur le site Internet sont en dollars américains.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer