Une bannière en souvenir de Jean Béliveau à Québec

La Ville de Québec a annoncé jeudi que... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

La Ville de Québec a annoncé jeudi que la population pourra se joindre au maire Labeaume samedi à 11h30 devant le Colisée où on procédera au dévoilement d'une bannière géante en l'honneur de celui qui a soulevé les foules à l'époque où il jouait pour les Citadelles et pour les As.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Pendant que Régis Labeaume insiste sur l'importance d'honorer de façon permanente la mémoire du grand Jean Béliveau à Québec, les citoyens sont invités samedi à une cérémonie durant laquelle la Ville hissera une bannière géante sur le mur extérieur du Colisée qui a hébergé ses exploits.

Le Colisée expose des artefacts relatant la carrière... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 1.0

Agrandir

Le Colisée expose des artefacts relatant la carrière de Jean Béliveau à Québec.

Le Soleil, Yan Doublet

De retour de Bruxelles, le maire Labeaume a... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 1.1

Agrandir

De retour de Bruxelles, le maire Labeaume a réitéré son intention de reconnaître la contribution du hockeyeur.

Le Soleil, Yan Doublet

Le maire Régis Labeaume avait d'abord dit qu'aucune activité particulière n'était prévue dans la capitale pour souligner le décès de Jean Béliveau. «On va laisser Montréal aller», avait-il indiqué mercredi depuis la Belgique où il effectuait une mission économique et touristique.

Mais les choses ont ensuite évolué et la Ville a annoncé jeudi que la population pourra se joindre au maire samedi à 11h30 devant le Colisée où on procédera au dévoilement d'une bannière géante en l'honneur de celui qui a soulevé les foules à l'époque où il jouait pour les Citadelles et pour les As.

Dans le hall de l'aréna, un livre de condoléances sera également mis à la disposition des invités qui pourront y consigner leurs souvenirs de cette légende du hockey. Il sera accessible samedi, de 11h30 à 17h, et dimanche et lundi, de 10h à 17h.

Pour l'instant, il est trop tôt pour spéculer sur un hommage permanent autour de l'amphithéâtre pour Jean Béliveau, a indiqué jeudi la vice-présidente du comité exécutif, Julie Lemieux, qui veut laisser le temps au comité de commémoration mis en place par la Ville de se pencher sur la question. «On va s'asseoir aussi avec la famille pour voir si elle est à l'aise avec les suggestions qu'on va leur faire.»

De retour de Bruxelles, le maire Labeaume a réitéré son intention de reconnaître la contribution du hockeyeur. «Je comprends le sentiment de tout le monde. On va faire une place importante à Jean Béliveau. Que les gens ne s'en fassent pas. On va reconnaître Jean Béliveau à sa valeur, à sa hauteur.» La commémoration pourrait même s'étendre au-delà de l'amphithéâtre, a suggéré le maire, par la dénomination d'une artère, par exemple.

Garder le mot Colisée

Pour l'historien Jean-Marie Lebel, il est primordial de conserver le mot Colisée dans l'appellation. Il rappelle que le nom fait partie de la vie quotidienne des gens de Québec depuis 1931, quand les As et les Citadelles évoluaient dans le Palais de l'agriculture, surnommé le Colisée.  

«On aurait notre troisième Colisée. Et moi je dis que c'est une belle façon de rendre hommage à M. Béliveau et à tous nos grands joueurs de hockey que d'appeler l'édifice Colisée. [...] Je trouverais ça tellement malheureux qu'on ait un édifice qui s'appellerait "Centre telle compagnie". C'est comme vendre notre âme. Il faut au moins garder le nom de Colisée. C'est une première étape pour rendre hommage à Jean Béliveau.»

M. Lebel ne croit pas que ce soit une bonne idée de nommer l'édifice Jean-Béliveau. Il estime plutôt qu'un hommage à l'histoire du hockey à Québec et aux grands joueurs qui l'ont façonnée devrait être rendu à l'intérieur du nouvel édifice.

«Il faut déménager nos fantômes du vieux Colisée dans le nouveau. Et il y a de nouvelles technologies aujourd'hui pour rendre vivante l'histoire. Les plaques de bronze, les panneaux d'interprétation, plus personne ne lit ça!»  

Avec Annie Morin

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer