Snowden superstar

Le documentaire Citizenfour - l'histoire d'Edward Snowden -... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le documentaire Citizenfour - l'histoire d'Edward Snowden - fait voir un monde où le gouvernement américain utilise la technologie pour espionner des conversations et des échanges électroniques sous le couvert de la lutte au terrorisme.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthieu Dugal
Matthieu Dugal

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Commençons par le commencement : si vous utilisez d'une manière ou d'une autre le Web, n'allez surtout pas voir le documentaire Citizenfour à propos des révélations d'Edward Snowden. Vous risqueriez de comprendre trop clairement les tenants et aboutissants d'une véritable cyberguerre qui se déroule dans une relative indifférence médiatique, mais dont un des objectifs consiste à s'arranger pour donner les clés du véhicule de votre vie privée à des gens que vous n'inviteriez jamais chez vous.

Ce n'est cependant pas tout le monde qui aspire à bénéficier d'une vie privée digne de ce nom. Prenez par exemple l'homme d'affaires, ex-candidat du Parti conservateur et éditeur Pierre Paul-Hus, qui s'est fendu d'une chronique pour le moins surprenante dans les pages du magazine Prestige (une publication qu'il dirige) il y a deux semaines. Dans un édito intitulé «Au pays de Mickey», il y allait de cette suggestion pour aider, dit-il, nos gouvernements dans la «guerre au terrorisme». «Le premier pas consiste à permettre à notre ministère de la Sécurité publique de bien faire son travail, en acceptant collectivement d'ouvrir nos livres personnels. Laissons les professionnels fouiller dans notre vie privée. Si nous n'avons rien à cacher, nous n'avons rien à craindre.»

Cette affirmation entre-t-elle de plein fouet en contradiction avec les principes démocratiques les plus élémentaires en vigueur dans le monde, et au Canada? Voici, à titre purement indicatif, ce que l'on peut notamment lire sur le site d'Élections Canada. «Élections Canada accorde une très grande importance au respect de la vie privée des électeurs, et ce, dans toutes les facettes de l'administration électorale.» L'article 12 de la Déclaration universelle des droits de l'homme est aussi assez claire : «Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance.» Au Québec on le sait, le taux d'analphabétisme est alarmant : selon les chiffres de 2012, 55 % de la population francophone serait analphabète fonctionnelle (est-ce là un terreau fertile pour les discours démagogiques, entre autres choses, on se le demande). Est-ce pour cela justement que la charte des droits et libertés québécoise est plus claire que son équivalent onusien? Dans son article 5, on peut lire ceci : «Toute personne a droit au respect de sa vie privée.» Sujet, verbe, complément. Point à la ligne.

Des projets du gouvernement conservateur visant à réformer les lois concernant la vie privée ont récemment reçu une grosse douche froide de la part de... juges. Dans un jugement unanime rédigé par le juge Thomas Cromwell (nommé d'ailleurs par Stephen Harper), la Cour Suprême a statué plus tôt cette année qu'une demande de communication volontaire de renseignements personnels faite par la police à un fournisseur de services Internet constitue une fouille et exige par conséquent un mandat.

Ce sont d'ailleurs ces projets du gouvernement fédéral qui consistent selon plusieurs à considérer tous les citoyens comme des suspects potentiels qui ont fait sourciller le grand journaliste Glenn Greenwald, collaborateur d'Edward Snowden, lors de son dernier passage au Canada. Il précisait d'ailleurs ceci à notre collègue Fabien Deglise du journal Le Devoir, à la suite des attentats d'Ottawa et de St-Jean : «La surveillance de masse, telle que menée actuellement par les États-Unis et ses alliés, dont le Canada fait partie, nuit désormais à la capacité des gouvernements à détecter clairement les citoyens à risque.»

Et s'il fallait en rajouter, à la droite de la droite, on en trouve aussi pour dénoncer cette surveillance de masse, et pas les moindres. Le sénateur du Kentucky Rand Paul (un membre du Tea Party) a répondu ceci le 10 juin 2013 en entrevue sur FOX News en réponse à cette question de l'animateur Sean Hannity : «Diriez-vous que la surveillance de masse est la méthode la moins efficace et celle qui menace le plus nos droits fondamentaux?» Et Paul de répondre : «Absolument. Et je crois que c'est vraiment contre ça que les Pères fondateurs des États-Unis se sont battus.

Jérémie Zimmerman, un collaborateur de Julian Assange à qui nous parlions récemment et à qui nous avons mentionné le raisonnement de monsieur Paul-Hus («rentrez chez nous, je n'ai rien à cacher) : «Si quelqu'un vous dit "moi, je n'ai rien à cacher" eh bien, répondez-lui : "donne-moi ton mot de passe sur Google et sur Facebook, et sur tous les services que t'utilises, et moi, je serai libre de publier tout ce que j'y trouve. Et si t'as rien à cacher, on peut aussi aller mettre une caméra dans ta chambre à coucher."»

À bien y penser, allez voir Citizenfour, parce que ça parle de tout cela, et de bien plus. C'est comme si une caméra avait filmé Deep Throat lorsque le mystérieux informateur a livré ses informations à Bob Woodward et Carl Bernstein en 1974 lors du scandale du Watergate, mais à la puissance 1000. La caméra est là dans cette chambre à coucher désormais mythique d'un hôtel hongkongais, où un jeune homme d'à peine trente ans, et qui défend sa propre constitution, a décidé de devenir la cible de son gouvernement. Que voulez-vous, on ne peut pas tous aspirer à vivre dans une société encore plus espionnée que l'Union soviétique...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer