Un air d'été

Le comédien Bill Murray a parfaitement réussi son... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le comédien Bill Murray a parfaitement réussi son virage «réseaux sociaux» en cultivant son mythe sur Twitter. «Je suis un grand fan de 50 cents, un rappeur connu au Zimbabwe sous le nom de 300 millions de dollars» est l'une des perles qu'il a publiées.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthieu Dugal

Quand l'été commence, dans les bureaux du Flâneur, on se met une toune de Pierre Bertrand, on sort le Fuzion et on se berce l'outdooring en attendant notre contravention de style. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, nous partageons ici notre bouillon de pur noisetier pour l'âme en quelques signets faciles. C'est pas mêlant, on aurait le goût d'insérer ici une citation de Paulo Coehlo.

Inouï

Inouï, c'est le nom. Comme dans incroyable. Les initiatives journalistiques de qualité créées spécifiquement pour le Web ne courent pas les rues au Québec. Depuis le mois d'avril, on peut cependant s'abonner à un magazine à propos duquel la douce et surannée formule «des plus intéressants» s'applique parfaitement. Création de trois jeunes journalistes/entrepreneurs, Inouï est une plateforme où on lit des histoires... surprenantes. À mi-chemin entre la nouvelle et le journalisme, les histoires qu'on nous raconte (du matériel original créé par l'équipe et des traductions) s'inscrivent dans une tradition plutôt anglo-saxonne qui commence à faire des petits ici. Au programme : des histoires vraies, mais qui se lisent à la manière de nouvelles. Par exemple : l'article de Marc-André Sabourin sur un maître de l'intox québécois, Roger Tétreault, qui a manipulé les médias québécois pendant 20 ans, vaut à lui seul le détour. On paie à la pièce 2,99 $ pour plus d'une heure de lecture. Les textes sont enrichis de liens et de clips vidéo. Un beau mélange d'avenir du livre et du journalisme.

inoui.cc

Nautilus

Si jamais vous trouvez que vous êtes déjà assez curieux comme ça, passez votre tour. Sinon, allez rapidement sur le site de ce grand magazine scientifique trimestriel américain lancé l'an dernier et qui redonne pas mal de fraîcheur au genre. Les numéros s'articulent tous autour d'un thème, le dernier en date tournant autour du concept de «mutation». On y trouve notamment un article qui propose des pistes sur les liens entre le principe darwinien de sélection naturelle et la survie des... religions (ça va pas faire plaisir à tout le monde ça). Ou encore un article-fleuve sur la vie fascinante d'un des pères les moins connus de l'informatique, le mathématicien excentrique italo-norvégien Nils Aall Barricelli. C'est gratuit en ligne, mais si vous préférez les beaux objets, ce magazine (qui s'apparente physiquement davantage à un «beau livre» qu'à un magazine classique) est disponible en version papier pour 19 $ du numéro (l'abonnement annuel à 4 numéros s'élève à 50 $). Le plaisir d'apprendre en lisant des gens qui ne nous prennent pas pour des attardés, ça vaut beaucoup plus cher que ça.

nautil.us

BRBR

Vous en connaissez, vous, des émissions torontoises qui s'intéressent à la programmation du Festival d'été? Il y en a une : BRBR (on prononce «barbare»). Présentée sur TFO et animée par Mélissa Hétu, l'émission est un essentiel pour découvrir une musique d'ici qui est en général trop boudée par les grands médias. Dans l'épisode du 17 juin, on peut y voir des clips réalisés avec les artistes de la prochaine édition du FEQ, dont Louis-Jean Cormier, Jimmy Hunt et le trop peu connu musicien néo-country de Québec Benoît Pinette avec son projet Tire le Coyote. On peut lire aussi sur le site des plumes de Québec comme celle de la journaliste Catherine Genest qui nous fait découvrir le très bon groupe Anatole, émanation des très bons Mauves, eux aussi de Québec. On ne connaît jamais assez sa ville.

tfo.org/brbr

Gran Talen

On vous en a déjà parlé ici, mais ce personnage n'en finit plus de grandir sur les réseaux sociaux, et en sagesse à part de ça. Si vous êtes sur Facebook, vous devez vous abonner à ce personnage créé par un auteur anonyme, une des plus belles expériences littéraires (oui oui, littéraire, comme dans littérature) des réseaux sociaux des dernières années. Entre le personnage de troll qui va hanter les pages Facebook de vedettes, les statuts trash et les recensions de ses faits d'armes, nous sommes ici en présence d'un authentique talent (sans mauvais jeu de mots). Son récit du dernier Festival de la chanson de Tadoussac est un chef-d'oeuvre du genre, un genre de mélange d'attitude de «douchebag loser» avec un front de boeuf qui pratiquerait un genre de «gonzo-journalism» de facture «huntersthompsonienne». Ah oui, et il écrit des paroles de chansons qui n'ont rien à envier à des gens beaucoup plus établis.

facebook.com/gran.talen

Bill Murray

Bill Murray n'a pas d'agent même s'il a joué dans des films qui l'ont rendu cultissime. Il a aussi notamment parfaitement réussi son virage «réseaux sociaux» en cultivant son mythe sur Twitter. Maître de l'art difficile de l'aphorisme, il publie très régulièrement des phrases assassines glorifiant l'oisiveté, l'amour de la bouffe, de la sieste. Ses tweets? (Traduction libre) «L'aspect le plus important d'une diète sans gluten est d'en parler à tout le monde.» «Pourquoi tomber amoureux quand on peut tomber assoupi?» «J'ai écouté mon coeur et il m'a conduit au frigo.» «Je suis un grand fan de 50 cents, un rappeur connu au Zimbabwe sous le nom de 300 millions de dollars.» «Si Google ne connaît pas la réponse, ce n'est pas une question.»

Contrairement à Bill Murray cependant (talent compris), nous prenons des vacances. Réveillez-nous en août. Bon été!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer