Histoires de chagrin... qui finissent bien

Les larmes de Fanette...

Agrandir

Les larmes de Fanette

<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) Les albums jeunesse devraient-ils toujours être joyeux? La tristesse et les difficultés font partie de la vie des jeunes enfants, et la littérature est parfaite pour en parler, plaide Sylvie Nicolas, auteure de Lapin-Chagrin et les jours d'Elko. Le Soleil a sélectionné pour vous des histoires qui parlent de chagrin... mais qui finissent toutes bien!

De l'autre côté du miroir, texte de Marie-Noëlle Garric, illustré par Isabelle Malenfant, collection Trouvailles, Éditions Trampoline, dès six ans.

Antoine a une boule dans la gorge depuis que sa maman est passée de l'autre côté du miroir. Du moins, c'est ce que son père lui a dit pour expliquer l'absence de sa mère. Pour mieux vivre avec Gaspard, la boule dans sa gorge, Antoine mange, et mange. Personne n'arrive vraiment à le comprendre, sauf peut-être cette drôle de fille, Violette, qui décide de prendre les choses en main. Un récit touchant, loin des clichés, sur le deuil et la résilience, illustré avec beaucoup de sensibilité.

Les larmes de fanette

Les larmes de Fanette, texte d'Isabelle Clara, illustrations de Manon Gauthier, publié aux Éditions de la Bagnole, dans la collection Klaxon.

Mais pourquoi Fanette pleure-t-elle donc? Elle qui était d'habitude si émerveillée par les images des livres de la bibliothèque, la voilà qui en revient la larme au coin de l'oeil. Sans arrêt, pendant un an, sans qu'on sache pourquoi, Fanette inonde la maison avec sa peine. Son frère Pipo et sa mère tentent bien de la consoler, pendant que son père s'affaire à vider la maison de toute cette eau salée... L'amour des livres est au coeur de cette histoire au suspense bien mené, illustrée avec des teintes pastel et des collages.

Le monde de Théo

Le monde de Théo, texte de Louis Émond et illustrations de Philippe Béha. Publié chez Hurtubise. 16,95 $

Pas facile de vivre seul comme Théo, miraculeusement épargné par une explosion qui a détruit le monde entier. Déterminé à explorer ce qu'il reste de la planète et à chercher d'autres survivants, Théo invente une machine qui vole. Après un long voyage, il atterrit sur une montagne en tout point semblable à la sienne... Mais il n'y a personne. Il laisse un message et revient chez lui... pour trouver le même message! Aurait-il tourné en rond? Est-il vraiment le tout dernier de son espèce?

À moins que... Écrit avec beaucoup de rythme, un récit joliment illustré qui parle d'audace et de ténacité, malgré les déceptions et la solitude, avec en filigrane un message écologique discret.

Fourchon

Fourchon, texte de Kyo Maclear et illustrations d'Isabelle Arsenault, Éditions La Pastèque, collection Pamplemousse.

Fourchon, né d'une mère cuillère et d'un père fourchette, n'arrive pas à trouver sa place parmi tous les ustensiles. Il est toujours trop ceci, pas assez cela... Coupé de tout divertissement à table et, surtout, triste de ne jamais pouvoir prendre «un bain extramoussant dans l'évier» après les repas, Fourchon verra son destin changer quand «une chose malpropre» fait son apparition dans la cuisine et vire tout sens dessus dessous parce qu'aucun ustensile ne lui convient. Est-ce au tour de Fourchon d'être sous les projecteurs? Un album alliant une histoire charmante et des dessins franchement rigolos d'ustensiles humanisés.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer