Votre femme est-elle plus belle que vous?

Un homme peut subitement évaluer son amoureuse comme... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Un homme peut subitement évaluer son amoureuse comme laide parce qu'il est en colère contre elle. Une femme peut perdre sa libido envers son conjoint parce qu'il l'a méprisée au cours d'une rencontre sociale et elle ne le trouvera plus beau du tout.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yves Dalpé
Yves Dalpé
Le Soleil

(Québec) Non seulement la perception de la beauté est-elle très subjective, mais, en plus, elle peut fluctuer. Je ne parle pas du fait qu'on peut être moins beau temporairement à cause de la fatigue, du manque de sommeil, du stress ou de la maladie, ce qui est objectivement vrai. Je fais plutôt référence à la perception de la beauté d'un conjoint altérée subjectivement par l'état émotif du conjoint observateur. Autrement dit, un homme peut subitement évaluer son amoureuse comme laide parce qu'il est en colère contre elle. Une femme peut perdre sa libido envers son conjoint parce qu'il l'a méprisée au cours d'une rencontre sociale et elle ne le trouvera plus beau du tout. Elle mettra plutôt l'accent sur ses défauts physiques et perdra tout intérêt pour lui, pour un certain temps. Les choses se replaceront ensuite, mais au moment où la baisse se produit, la personne peut être désemparée.

Je n'oublierai jamais cette cliente qui se plaignait du dédain qu'elle éprouvait pour son mari, me révélant comment elle le trouvait laid. Comme elle me consultait pour son manque de libido, j'étais tenté de croire qu'elle était tout simplement mal mariée. Mais il faut toujours être prudent dans nos jugements de cette nature. La suite des confidences de ma cliente au cours des mois de psychothérapie ultérieurs a récompensé ma position de prudence. Cette femme était en réalité en furie contre son mari, et cela s'exprimait de forte façon par sa perte dramatique du désir sexuel qui s'était transformée en aversion sexuelle. Sa colère s'expliquait par certains comportements du conjoint, mais aussi par le vécu de ma cliente au cours de son enfance. En effet, elle avait vécu sous le joug d'un père exécrable qui l'avait maltraitée et elle transposait ses sentiments sur son mari, qu'elle avait d'abord adulé. J'ai compris par la suite qu'elle avait déjà trouvé son amoureux beau. Mais j'ai eu la chance d'assister à son regain d'admiration pour son conjoint et au rehaussement spectaculaire de sa libido. La perception de la beauté d'une personne peut donc être relative et vacillante selon nos émotions vécues par rapport à cette personne.

Par ailleurs, avez-vous déjà remarqué comment les conjoints d'un couple s'équivalent en matière de beauté? Et que des différences du niveau de beauté sont compensées par d'autres variables? «Money buys beauty», affirme un dicton américain. C'est qu'il existe un équilibrage des forces entre les conjoints qui forment un couple.

Selon la théorie de l'équité issue de la psychologie sociale, la beauté est en forte corrélation avec la popularité d'une personne, son estime de soi et d'autres indices de désirabilité sociale. Or, nous avons tendance à choisir et à préférer des amoureux qui ont à peu près la même «valeur sociale» que nous-mêmes, sans le réaliser consciemment. Nous nous retrouvons donc généralement à peu près au même niveau de beauté que notre partenaire. Cependant, en petits coquins que nous sommes, nous aurions tous tendance à essayer de former un couple avec une personne que nous évaluons comme ayant plus de désirabilité sociale que nous-mêmes. Dès le départ, notre choix amoureux serait donc un compromis délicat entre notre perception de ce que nous méritons vraiment comme partenaire sentimental et la recherche du partenaire idéal.

Et selon cette théorie de l'équité, les gens qui se perçoivent comme moins beaux que leur amoureux ou amoureuse sont portés à compenser par la manifestation de plus d'amour pour celui-ci ou celle-ci. La recherche de Critelli et Waid en 1980 a montré que les personnes croyant leur amoureux plus beau qu'elles-mêmes aimaient davantage cette personne et adoptaient des positions plus soumises dans leur relation de couple. À remarquer toutefois que plus il y a d'inégalités dans un couple, plus il y a de la détresse. Les couples les plus intimes sont ceux qui partagent le plus d'égalité dans leurs relations.

Référence :

J.W. CRITELLI et L.R. WAID. «Physical Attractiveness, Romantic Love, and Equity Restoration in Dating Relationships», Journal of Personality Assessment, vol. 44, no 6, 1980.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer