Pas trop proche!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yves Dalpé
Yves Dalpé

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Dans le film intitulé Pour le pire et pour le meilleur (1997), le personnage incarné par Jack Nicholson insulte systématiquement toute personne qui est gentille avec lui. Évidemment, la femme qu'il courtise est très méritoire, car il la repousse sans relâche même s'il se lie finalement à elle. De toute évidence, cet homme avait un grand besoin de distance et ses platitudes le protégeaient contre toute intention de s'approcher de lui.

Le besoin inconscient de distance s'exprime de diverses façons. Un conjoint devient «bête» quand son épouse le complimente. Un homme perd son érection quand sa femme est particulièrement amoureuse. Une femme entretient des pensées négatives sur son mari dès qu'il lui témoigne de l'affection. Elle ne le trouve pas assez grand, pas assez ceci ou trop cela. Pourtant, elle se sent généralement à l'aise avec lui et le perçoit comme un mari idéal. Une jeune fille sexy s'enfuit dès qu'un jeune homme intéressant cherche son regard.

Un couple en thérapie se réconcilie lors d'une entrevue particulièrement éclairante sur sa psychodynamique conjugale. Les deux conjoints se sont mieux compris que jamais. L'entrevue suivante, ils arrivent plus enragés que jamais l'un contre l'autre.

Une cliente est particulièrement touchante lors d'une entrevue significative avec son psychologue. Celui-ci lui en tait la remarque. L'entrevue suivante, elle a peu de choses à dire et précise qu'elle avait envie d'annuler le rendez-vous.

La proximité peut faire fuir... La distance peut paraître plus confortable. On pense naïvement que les amoureux et les conjoints rêvent à une fusion romantique permanente et que les gens s'attendent à être chaleureusement accueillis partout où ils vont. Non, chaque personne et chaque couple recherchent inconsciemment un certain niveau optimum de proximité/distance avec autrui.

Une trop grande intimité suscite des réactions de distanciation et une trop grande distance motive la personne à s'approcher. C'est ainsi que l'on retrouve par exemple des couples chicaniers qui se disputent souvent tout simplement parce que les conjoints ont besoin de se tenir à distance pour être bien. C'est à cela que servent souvent les disputes, à renvoyer chacun dans sa zone de confort par rapport à la proximité.

Certaines personnes sont foncièrement distantes tandis que d'autres sont envahissantes. La majorité des gens sont entre les deux. La clef dans toute relation, c'est de percevoir le niveau désiré de distance par notre interlocuteur et de s'ajuster en conséquence. La plupart des gens le font spontanément. Mais certaines personnes ne sont pas douées pour ce senti et attirent ainsi l'irritation.

Le besoin de distance varie dans le temps. Chaque couple traverse des périodes dans lesquelles il y plus de distance, puis davantage de proximité. Mais au-delà de cette variation, il existe une tendance ancrée dans chaque individu pour plus de distance ou plus de proximité. Les introvertis, les évitants, les schizoïdes, par exemple, ont des personnalités organisées davantage dans la distance. Ceci est souvent mal décodé par le conjoint qui s'imagine alors être non aimé.

Un besoin excessif de ne pas être trop proche s'explique la plupart du temps par le désir des personnes d'éviter de souffrir les émotions négatives infligées par le genre humain. Le besoin de distance est proportionnel à différentes peurs comme celle de décevoir, de ne pas être à la hauteur, d'être dominé et contrôlé, d'être diminué, d'être dénigré, d'être mal traité. La distance peut prendre de multiples formes et peut conduire à des situations pénibles pour les proches comme une faible libido pour le conjoint ou encore de l'infidélité. Cette dernière est très efficace pour maintenir l'éloignement dans les relations amoureuses. L'infidèle raisonne son plaisir défendu comme si celui-ci lui faisait vivre plus d'amour, mais cela pourrait être une rationalisation, car il est peut-être incapable de vraie proximité amoureuse.

Actuellement, êtes-vous en manque de compliments de la part de votre conjoint(e)? Attention! Ses éloges pourraient vous rapprocher plus que vous ne le supporteriez...

Ce n'est peut-être pas par hasard s'il ne s'avance pas davantage vers vous ces jours-ci.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer