Conseils en solde

Vente de blanc, soldes sur les électroménagers, liquidation des articles... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Vente de blanc, soldes sur les électroménagers, liquidation des articles saisonniers... Quelle est la meilleure période pour acheter des outils ou changer le sapin de Noël?

Le Soleil a parlé à des détaillants, à une experte du commerce de détail, à une blogueuse et au porte-parole de l'Union des consommateurs pour mieux comprendre les ventes saisonnières, les soldes de liquidation et soulever quelques pièges à éviter.

Le commerce de détail est une histoire de saisons. Et au rayon des ventes, on peut se fier à la logique des besoins. «Ça suit notre vie quotidienne», tranche Lili Marchand, créatrice du site Onmagasine.ca. «Notre stratégie, c'est qu'on est aligné avec la demande», confirme Karl Desbiens, directeur des achats et de la mise en marché chez Canac.

Voici quand trouver des aubaines pour divers articles de maison.

Produits nettoyants

Au printemps et à l'automne, vous trouverez des rabais et des coupons pour tout ce qui est nettoyage, de la lessive au savon pour la maison, note Lili Marchand.

Articles de bureau

Petite pensée pour les travailleurs autonomes. Pour ravitailler le bureau à la maison, Lili Marchand pointe les aubaines de la fin septembre. «Cartouches d'encre pour l'imprimante, crayons, c'est le temps de magasiner des choses pour le reste de l'année, parce que souvent, il y a des liquidations, notamment chez Bureau en Gros.»

Sapins, guirlandes et cie

Dès septembre, les commerçants reçoivent les commandes de Noël. «Les rabais se font en circulaire, en rotation, mais ce sont des produits avec offre limitée. Si on tient à acheter tel arbre, mieux vaut se dépêcher, parce qu'on a une quantité x en magasin et on n'en rachètera pas.»

Même son de cloche du côté de Daniel Hinse, directeur du Home Depot de la rue Bouvier, à Québec. «En sortant mon sapin, s'il semble avoir fait la guerre 1939-1945 et que je reçois le 25 décembre, c'est là que les rabais de septembre, octobre, novembre dans la circulaire sont avantageux et que les différents modèles sont en stock.»

Pour ceux qui veulent renouveler leurs décorations pour l'année suivante, il peut être très intéressant de retarder les achats et de profiter des soldes de fin de saison, mais l'offre sera beaucoup plus limitée. «Déjà quand on approche à une semaine de Noël, on veut se libérer de la place pour entrer du nouvel inventaire. Il y a donc des deals à faire, mais c'est du gambling», note M. Hinse qui incite à magasiner dans les différentes succursales pour voir la marchandise restante.

Outils

Juste à temps pour les cadeaux de Noël, l'outillage est en vente en rotation en novembre et en décembre, indique Karl Desbiens de Canac. «Même les fournisseurs, au début de la chaîne d'approvisionnement, offrent des rabais aux détaillants, qui peuvent eux-mêmes réduire leurs prix.»

Même phénomène avant la fête des Pères, fin mai, début juin, poursuit Daniel Hinse. «À cette période-là, il y a souvent des combos, des ensembles incluant un chargeur, une batterie et une perceuse à prix avantageux. Et beaucoup de petits gadgets très économiques.»

Et comme ces outils et batteries changent de couleurs, de puissances, de modèles et qu'il faut renouveler l'inventaire, des soldes intéressants arrivent après Noël et après la fête des Pères. «C'est souvent offert dans des îlots, bien visibles dans les allées. Il ne faut pas hésiter à demander aux conseillers de nous les montrer», invite M. Hinse.

Produits de rénovation

Les ventes sur les produits de rénovation suivent aussi les besoins. Lili Marchand parle du printemps, quand on sort de la maison et de l'automne, quand on s'encabane pour l'hiver.

Tout pour le jardin

Bien entendu, c'est au printemps que ça se passe. Les cahiers publicitaires d'avril et de mai proposent des soldes en rotation sur les produits de patio. Il s'agit de la saison où l'offre en quincaillerie est la plus importante de l'année, souligne Karl Desbiens.

Meubles et déco

Les articles pour la maison sont en vente tous les trois mois, a constaté Lili Marchand, notamment en observant les promotions chez Linen Chest, «qui ne vend pas de la cochonnerie». Dans son livre à elle, économiser avec plaisir, c'est trouver le meilleur rapport qualité-prix. Pas question d'acheter quelque chose qu'on aura à changer dans un an.

Karl Desbiens pointe les mois de septembre, d'octobre et de novembre et de janvier, de février et de mars pour les articles de maison à bon prix. «La raison est simple. L'été, les gens sont dehors, ils ne pensent pas à leur intérieur.»

Janvier reste enfin un mois réputé pour ses ventes de blanc, soit tout le linge de maison.

Peinture et pinceaux

Les promotions sur la peinture ont lieu en trois temps, indique Daniel Hinse. Une première vague de ventes déferle fin juin, début juillet, pour suivre la période des déménagements. Une autre arrive en septembre, pour ceux qui ont fini leurs rénovations au sous-sol durant l'été. Et enfin une dernière fracasse novembre, pour répondre à la demande des gens qui veulent rafraîchir leurs murs avant de recevoir pour les Fêtes.

Électro­ménagers

Les mois clés pour acheter une cuisinière, un réfrigérateur ou un duo laveuse-sécheuse sont janvier, février et mars, selon un calendrier des soldes publié par Protégez-Vous en novembre 2012 (goo.gl/ydBFb).

Vente de blanc, soldes sur les électroménagers,... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Agir en bon consommateur

Philippe Viel, porte-parole de l'Union des consommateurs, croit qu'il peut être intéressant de profiter de certains soldes pour rénover, se meubler ou décorer. Mais pas à tout prix.

En cours d'entrevue, il dresse une liste de conseils et pointe quelques pièges à éviter.

Il invite à la prudence durant les grandes périodes de ventes, comme le Vendredi fou (Black Friday), le lendemain de Thanksgiving ou l'Après-Noël (Boxing Day). «Souvent dans ce genre de promotion, les détaillants vont offrir seulement quelques items en solde. C'est une stratégie pour attirer les consommateurs en magasin. Mais est-ce que ce sont des produits dont on a réellement besoin? Il faut faire attention de ne pas tomber dans le piège.»

Autrement, Philippe Viel encourage à surveiller les prix tout au long de l'année et à acheter au rabais des biens que l'on envisage de changer éventuellement. Pas question de bouder les bonnes occasions, mais sans tomber dans la surconsommation.

Il exhorte aussi les consommateurs à ne pas être dupes : ce n'est pas parce que c'est écrit SOLDE en gros, que c'est intéressant et qu'il faut sauter sur la première occasion. Il importe de bien magasiner, même de négocier en mentionnant ce qu'offre la concurrence.

Faux soldes

Il rappelle qu'il y a parfois des «faux soldes», qui sont justement surveillés par l'Office de la protection du consommateur en vertu de la Loi sur la protection du consommateur. «Les entreprises se doivent de la respecter. Est-ce qu'elles le font toutes? Malheureusement non», dit-il en soulignant que les condamnations sont trop peu fréquentes, faute d'un nombre suffisant d'enquêteurs sur le terrain.

«Si le consommateur s'inquiète d'une pratique, il n'a qu'à contacter l'Office de la protection du consommateur du Québec.»

Qu'est-ce qui peut mettre la puce à l'oreille d'un faux solde? «Si, par exemple, un réfrigérateur est offert à 1500 $ toute l'année et que, du jour au lendemain, il est affiché en solde, toujours à 1500 $.»

Rapport qualité-prix

Au-delà des ventes, Philippe Viel recommande d'avoir en tête le bon rapport qualité-prix avant d'acheter un produit plus dispendieux. «Il peut valoir la peine de payer plus cher pour un réfrigérateur qui consomme moins d'énergie, qui conserve mieux les aliments et qui durera un peu plus longtemps.» À ce sujet, il dirige les gens vers Protégez-Vous, qui teste les appareils électroménagers et fait un travail d'enquête.

Parfois, plutôt que de racheter en neuf, pourquoi ne pas faire réparer ou chercher des modèles usagés? demande le porte-

parole qui voit là des solutions pour réduire les dépenses. La location peut aussi être envisagée. «Il y a des outils qu'on utilise une fois aux 5 ou 10 ans. Aller dans un centre de location ou faire le tour de nos amis devient une bonne idée.»

Modes de paiement

Philippe Viel met enfin en garde contre les modes de paiement sans intérêt sur plusieurs mois. «On dénonce un peu la valorisation de ce type de crédit, parce que, souvent, on ne mentionne pas le prix final. On vend un financement à la semaine.» Selon lui, il faut avoir en tête le montant final et connaître les impacts des intérêts.

Ultimement, un consommateur qui utilise sa carte de crédit de la bonne façon est celui qui sera en mesure de la rembourser chaque mois, explique le spécialiste. Bien budgéter ses dépenses permet généralement d'avoir un fond d'urgence, un fond d'épargne sans avoir à recourir au crédit. Bref, en cas de pépin, lire un électroménager qui flanche, on peut aller magasiner. Qu'il y ait des soldes ou non.

Vente de blanc, soldes sur les électroménagers,... (Infographie Le Soleil) - image 3.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Circulaires et applications

Beaucoup de détaillants vous le diront : leur stratégie est d'offrir les plus bas prix à l'année. Alors, comment profiter des aubaines? En surveillant les circulaires.

Karl Desbiens, directeur des achats et de la mise en marché chez Canac, parle de 200 à 300 produits mis en vente chaque semaine dans le prospectus. Suivi et patience permettront de trouver l'article désiré, dit-il.

Daniel Hinse, directeur du Home Depot de la rue Bouvier, invite les consommateurs à vérifier les annonces du compétiteur. Pour les aider dans leurs recherches, il suggère l'application Reebee, sorte de bibliothèque qui permet de consulter tous les circulaires.

Il indique que cette application gratuite et efficace permet de voir chaque page, de cibler des produits, de comparer les prix, les caractéristiques et de lire les conditions. Un avantage «extraordinaire», dit-il, pour les clients qui peuvent rester fidèles à leur commerce préféré. «Si un produit est en solde ailleurs, Home Depot l'accote. Si le prix régulier ailleurs est plus bas que chez nous, on réduit et on donne un rabais de 10 % additionnel.»

Il s'agit-là de la garantie du meilleur prix, une pratique courante chez la plupart des détaillants, à quelques nuances près. Mais encore faut-il que les articles comparés soient réellement équivalents, prévient M. Hinse. «Il faut lire les petits caractères.»

Lili Marchand, créatrice du site Onmangasine.ca et experte en couponnage, utilise Reebee pour faire des listes. «Moi, je donne carrément mon iPhone à la caissière. C'est l'fun pour faire des imbattables.» Elle déplore toutefois que cette application ne permette pas de chercher un produit en particulier. Elle passe ainsi de Reebee à d'au­tres applications du même genre, SaleWhale et Flipp. «Les applications, c'est nouveau. Ça va être du work-in-progress

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer