Groupe Renaud: aider les entreprises à prendre soin de leurs employés

Les copropriétaires du Groupe Renaud, Steve Griffin et... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Les copropriétaires du Groupe Renaud, Steve Griffin et Geneviève Babin, dans le centre d'appels de leur entreprise.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Groupe Renaud, c'est l'entreprise qui prend soin des entreprises qui prennent soin de leurs employés.

«Nous ne vendons pas de vaisselles ou d'automobiles!» s'empresse de clarifier la vice-présidente de Groupe Renaud, Geneviève Babin, en référence avec Renaud & cie, qui fait le commerce de vaisselle à Québec et Renault, le constructeur d'automobiles.

En général, le public sait bien peu de choses sur le Groupe Renaud.

Par contre, pour des entreprises comme Metro, Groupe Canam, Familiprix ou Ameublements Tanguay et pour des organismes publics, il est un partenaire de premier plan pour veiller la santé psychologique et physique de leur personnel.

Le pain et le beurre du Groupe Renaud, c'est la gestion de programmes d'aide aux employés (PAE).

«Nous vendons aux entreprises des services qui sont utilisés par leurs travailleurs», explique Steve Griffin, le pdg de la firme de 23 employés de Québec.

Il reconnaît qu'il y a de l'engouement de la part des entreprises à l'égard des PAE non seulement parce qu'elles veulent réduire la facture de leurs frais d'invalidité - un employé en invalidité coûte en moyenne 22 000 $ à son employeur -, mais parce qu'ils ont compris qu'un employé bien dans sa peau offrira un bien meilleur rendement. «Un PAE ne coûte qu'entre 3 $ et 3,50 $ par employé par mois à une entreprise.»

Consultation et soutien

Avec le Groupe Renaud, l'employeur détermine les services qu'il veut offrir à son personnel. Ça peut aller des services de consultation psychosociale jusqu'au soutien juridique ou financier.

«Nous nous chargeons d'assurer la promotion des PAE dans les milieux de travail. Et c'est nous qui, à partir de notre centre d'appels, recevons, 24 heures par jour, 7 jours par semaine, les appels des travailleurs qui veulent se prévaloir du programme. Ensuite, nous les référons aux ressources compétentes au sein de notre réseau de plus de 3000 professionnels d'un bout à l'autre du Canada», explique Geneviève Babin, en précisant que le taux d'utilisation des PAE par les travailleurs est en constante progression.

Geneviève Babin était directrice au développement des affaires chez PricewaterhouseCoopers au moment où les fondateurs du Groupe Renaud avaient confié à la firme comptable le mandat de vendre l'entreprise.

Pour sa part, Steve Griffin était comptable dans une compagnie cliente de PricewaterhouseCoopers qui allait bientôt être vendue. Il allait éventuellement perdre son gagne-pain.

«Et si on achetait le Groupe Renaud?» se sont-ils dit.

C'est ce qu'ils ont fait en 2011. Rapidement, ils ont réussi à doubler le chiffre d'affaires.

Acquisition de Pro Santé

Et le mois dernier, il donnait un second souffle au Groupe Renaud en faisant l'acquisition de Pro Santé, une entreprise de Québec qui se spécialise en promotion de la santé en entreprise.

«Pour nous, il s'agit d'un geste stratégique pour la croissance de l'entreprise à l'échelle canadienne», explique Steve Griffin. Non seulement le Groupe Renaud continue d'offrir aux entreprises un panier de services psychosociaux complets, mais il bonifie son offre en proposant à ses clients des bilans de santé en entreprise, des profils de santé individualisés et de programmes d'activité physique.

«L'acquisition nous permet aussi de mettre les pieds chez des gros clients recrutés par Pro Santé, comme Saputo, Banque Nationale et Pfizer.»

Le Groupe Renaud évolue dans un marché dans lequel des acteurs de premier plan comme Morneau Sheppell ou HomeWood Santé ne font pas de quartier.

Geneviève Babin et Steve Griffin ne souffrent pas de complexe d'infériorité. Au contraire. «Nous sommes les plus importants au Québec. Nous voulons maintenant devenir les plus gros au Canada.»

Et pour y arriver, ils songent à d'autres acquisitions ou à l'établissement de partenariats d'affaires.

«Face à ces gros paquebots, le Groupe Renaud est un speed boat. Un bateau qui, avec l'acquisition de Pro Santé, vient de s'équiper d'un moteur tout neuf!» lance Mme Babin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer