DSD International: le génie de Léandre et la fierté de Sonia

Léandre et Sonia Vachon et le fameux bec... (Photo fournie par DSD International)

Agrandir

Léandre et Sonia Vachon et le fameux bec verseur conçu pour les contenants d'essence.

Photo fournie par DSD International

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À la veille de ses 70 ans, Léandre Vachon entre dans le bureau de sa fille Sonia et lui annonce qu'il lui cède la présidence de l'entreprise qu'il a fondée en 1987. «En retour, il fallait quand même que je lui trouve un beau poste avec un beau titre! Je l'ai nommé vice-président à la recherche et au développement de nouveaux produits», raconte Sonia Vachon qui préside DSD International depuis huit mois à peine après y avoir fait ses classes pendant une vingtaine d'années.

Le paternel a laissé entre les mains de sa fille une entreprise en pleine ascension. Un projet d'agrandissement de plus de

5 millions $ est en cours. Une quinzaine de nouveaux emplois seront créés à Thetford Mines.

DSD International se spécialise dans l'injection, l'assemblage et l'emballage de pièces techniques fabriquées à partir de matières plastiques. La compagnie détient une soixantaine de brevets. Ses produits proviennent du génie de Léandre Vachon. «Il n'y a personne au monde qui possède autant de brevets sur la fabrication de becs verseurs pour les contenants d'essence que mon père», commente fièrement Sonia Vachon.

Des becs verseurs pour les contenants d'essence, DSD International en expédie plus de huit millions par année aux États-Unis. À partir du moment où des États, comme celui de la Californie, ont commencé à imposer des normes strictes pour limiter à sa plus simple expression l'évaporation d'essence provenant des contenants portables vendus aux consommateurs, les affaires ont décollé pour l'entreprise thetfordoise.

En l'espace de deux ans, le chiffre d'affaires de DSD International a explosé passant de 2 à 11 millions $. De 33 employés, l'entreprise en compte aujourd'hui 95.

DSD International est le fournisseur de deux des plus importants fabricants de contenants d'essence aux États-Unis. «Ils ont pourtant essayé de développer leur propre bec verseur. Chaque fois, insatisfaits des résultats, ils sont revenus cogner à notre porte», signale Sonia Vachon.

Percée dans l'acériculture

Prudente, l'entreprise a cherché, ces dernières années, à diversifier ses activités pour ne pas être totalement dépendante de ses deux gros clients américains.

Encore une fois, les talents d'inventeur de Léandre Vachon ont été mis à contribution. «Le développement de nouveaux produits brevetables a toujours été l'une de nos forces», avoue Sonia Vachon.

En l'espace d'un an, DSD International a développé une quarantaine de produits pour le domaine de l'acériculture, notamment des chalumeaux à parois minces qui s'adaptent à la forme de l'entaille. Du même coup, les risques d'endommager l'érable sont réduits.

«En moins de huit mois, nous avons réussi à mettre sur pied un réseau de 34 marchands autorisés pour la vente de nos produits acéricoles au Canada et aux États-Unis», fait remarquer Sonia Vachon.

En faisant passer de 40 000 à près de 70 000 pieds carrés la superficie de son usine, DSD International aura de l'espace suffisant pour développer de nouveaux modèles de becs verseurs et pour ajouter des lignes de production pour la fabrication de produits acéricoles.

DSD International a reçu un prêt sans intérêt de 1,5 million $ du gouvernement fédéral pour

la réalisation de son projet d'agrandissement de plus de

5 millions $.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer