Jamais trop tôt pour la relâche!

Oui, il vous reste du temps pour planifier votre relâche, mais si vous la... (123RF/Tatiana Kostareva)

Agrandir

123RF/Tatiana Kostareva

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Oui, il vous reste du temps pour planifier votre relâche, mais si vous la préparez dès maintenant, vous pourrez sourire tout l'hiver en pensant à cette semaine formidable qui vous attend. Pour vous aider à trouver la relâche qui vous convient, voici 12 idées.

1. Du ski de fond à Yellowstone 

C'est un secret bien gardé : le parc national de Yellowstone accueille aussi les visiteurs pendant la saison froide. On évite alors les hordes de touristes de plusieurs millions, l'été, ils passent à quelques dizaines de milliers, l'hiver et redécouvre le parc dans un état encore plus sauvage, quand la plupart des routes sont fermées aux voitures et qu'il faut s'y déplacer en motoneige ou en autobus sur chenillette pour observer les geysers, sources d'eau chaude et autres phénomènes géologiques spectaculaires. Plusieurs sentiers de ski de fond sont aménagés et des sorties guidées sont offertes pour observer la faune sauvage. Violaine Ballivy  nps.gov/yell

2. Du vélo à Cuba

Cuba sur la plage, c'est bien pour se reposer. Sur deux roues, c'est mieux pour s'activer : Vélo Québec propose pendant les semaines de la relâche un voyage tout inclus pour les cyclistes à Cuba, lequel, sans être précisément conçu pour les familles, peut accueillir les adolescents (à partir de 12 ans, suggère-t-on). Un camp de base est établi à l'hôtel Playa Costa Verde, près d'Holguin, duquel sont proposées, chaque jour, des boucles de 60 à 100 kilomètres, encadrées par un guide. La formule offre plus de souplesse que les voyages itinérants allant d'un point A au point B : on peut s'offrir une journée de farniente à la plage sans être largué par le groupe. Réservations possibles dès maintenant.  Violaine Ballivy  veloquebecvoyages.com/cuba-a-velo

3. Apprendre à faire du surf au Costa Rica 

Alors là, les enfants pourront difficilement se plaindre que leurs parents ne sont pas cool s'ils les emmènent pendant la semaine de relâche apprendre... à faire du surf! Le Costa Rica, une destination famille de premier choix, compte plusieurs écoles accueillant les enfants, parfois même âgés d'à peine deux ans. On ne manquera pas de jumeler les sorties à la mer avec quelques excursions dans les parcs nationaux du pays, pour y admirer une faune et une flore merveilleusement diversifiées.  Violaine Ballivy

4. Camper dans le désert

Le printemps est très hâtif dans le sud-ouest des États-Unis. Et c'est sans doute la meilleure saison pour profiter des paysages uniques des déserts de l'Arizona et de la Californie sans souffrir de la chaleur. Camper dans le parc national de Joshua Tree, en Californie, se révèle un excellent moyen d'explorer ce fascinant coin de pays en famille, entre les petites montagnes faciles à gravir, ses oasis luxuriantes, ses jardins de cactus, sans oublier les fameux arbres de Josué, qui créent des décors uniques au monde. On peut en outre louer tout l'équipement nécessaire pour un séjour en tente dans la petite ville voisine de Twentynine Palms, pour pas cher!  Simon Chabot  nps.gov/jotr

5. Découvrir une ville d'Europe

Quiconque a déjà visité une grande ville européenne en plein été sait que c'est souvent la cohue dans les lieux touristiques. À cet égard, la relâche peut être une belle occasion de prendre un vol direct pour Paris, Londres ou Rome, si les possibilités d'averses plus fréquentes ne vous rebutent pas. À cette période-ci de l'année, les vols aller-retour pour Paris se détaillent un peu plus de 700 $. Une fois sur place, les températures seront certes plus fraîches qu'en été, mais c'est le temps idéal pour faire des visites culturelles avec les enfants. Marie-Ève Morasse

6. Carnaval aux Canaries

Il fait beau, chaud, mais pas trop, et tout le monde fait la fête : février et mars sont les mois de choix pour visiter les îles Canaries alors que la température quasi insupportable de l'été a retrouvé des moyennes plus tolérables et qu'on y célèbre un carnaval qui se veut presque aussi exubérant et festif que celui de Rio de Janeiro. Et très prisé aussi : on réserve dès maintenant si on souhaite y assister, à Las Palmas ou à Santa Cruz de Tenerife (du 10 février au 5 mars 2017). Mais en famille, on se gardera aussi quelques journées plus au calme, à profiter des magnifiques plages de l'archipel et des nombreux parcs à thème destinés aux enfants.  Violaine Ballivy

7. Petits bonheurs à Québec

À quelques minutes de Québec, la Station touristique Duchesnay, affiliée au réseau de la SEPAQ, offre aux familles un forfait Relâche avec activités animées spéciales (ateliers de petits gâteaux [cupcakes], ski de fond et chocolat chaud, tir à l'arc, géocache en raquettes, etc.). Le forfait comprend tous les repas, l'accès aux sentiers et à toutes les activités de la station ainsi que 45 minutes de randonnée en traîneau à chiens. Pour toute réservation de deux nuits, les enfants se verront en outre remettre le bracelet du P'tit chanceux, qui leur donne accès gratuitement à 15 attraits incontournables de la région de Québec ainsi qu'à quelques surprises. Réservations possibles dès maintenant.  Fabienne Couturier  sepaq.com/ct/duc

8. Montréal joue!

Plus de 65 établissements ont participé l'an dernier au Festival Montréal joue, qui profite de la semaine de relâche pour «promouvoir la culture ludique» à Montréal. Le festival, organisé par les Bibliothèques de Montréal en collaboration avec le Groupe Banque TD, a fracassé ses records d'affluence l'an dernier, alors que plus de 60 000 personnes ont profité de quelque 300 activités gratuites. En 2017, pour sa cinquième présentation (qui coïncide avec le 375e anniversaire de Montréal), le festival promet une programmation encore plus éclatée. Amateurs de jeux de toutes sortes, à vos pions, manettes, dés et cartes! À suivre.  Fabienne Couturier  montrealjoue.ca

9. S'ouvrir aux autres

Le Mouvement québécois des vacances familiales regroupe une vingtaine de camps familiaux répartis dans 10 régions Québec, dont plusieurs sont ouverts durant la semaine de relâche. Les séjours en chalet ou en auberge, qui comprennent tous les repas, sont offerts à des tarifs très concurrentiels. Des réductions sont même consenties aux familles à faible revenu. Celles qui n'ont pas de voiture peuvent en outre profiter de départs collectifs en autobus, organisés par le groupe communautaire familial de leur quartier. C'est le moment d'initier les enfants à la vie communautaire, de côtoyer des familles d'ici et d'ailleurs, de se frotter à d'autres réalités. Certaines réservations possibles dès maintenant.  Fabienne Couturier vacancesfamiliales.qc.ca

10. Paradis hivernal en Gaspésie

Certains hivers, il arrive que la neige se fasse rare, surtout au mois de mars, dans le sud du Québec. Pour les activités hivernales, ski de fond en tête, la déception, donc, peut s'inviter à votre relâche. Or, les montagnes du parc national de la Gaspésie profitent d'un enneigement exceptionnel, année après année. Paysages épatants, ski en tous genres (catski, Hok, télémark...), raquette, observation de la faune : ces montagnes parmi les plus hautes du Québec se révèlent un véritable paradis pour les amateurs de plein air hivernal (il y a même du camping, pour les plus zélés!). Le gîte du Mont-Albert ou des refuges sont ouverts à l'année. Réservations possibles dès maintenant.  Simon Chabot  sepaq.com/pq/gas

11. Apprendre à skier

La plupart des stations de ski du Québec participent aux programmes Iniski et Inisurf de Ski Canada, qui permettent de s'initier à ces sports de glisse sans se ruiner. Les forfaits, qui tournent autour de 50 $ (parfois un peu moins) par personne (selon les stations), comprennent un billet de remontée pour débutant, une leçon de groupe et la location d'équipement. En famille, ça peut être vraiment rigolo! À suivre.  Fabienne Couturier skicanada.org/fr/iniskiinisurf

12. Jouer dans l'eau et la neige au Village Vacances Valcartier

Le Village Vacances Valcartier est en pleine métamorphose alors qu'on y termine la construction d'un imposant complexe hôtelier de 153 suites familiales doublé d'un parc aquatique intérieur, fruits d'un investissement privé de près de 70 millions $. Les propriétaires veulent faire en sorte que les familles ne viennent plus seulement passer la journée au centre, mais qu'elles y restent aussi pour la nuit, ou deux, ou trois... dont une au moins dans l'Hôtel de Glace, qui sera érigé sur place pour la première fois à l'hiver. Les familles, elles, pourront être actives aussi bien à l'extérieur, sur les glissades sur tubes, qu'à l'intérieur, dans les glissades d'eau, faisant fi de tous les aléas de la météo. Les réservations sont déjà ouvertes, bien que les travaux ne soient pas encore terminés.  Violaine Ballivy valcartier.com

Quand réserver?

  • TOUT DE SUITE
Un forfait dans le Sud

C'est la solution vers laquelle se tournent plusieurs familles pour échapper au froid et à la routine : le tout-inclus. Comme la demande pour cette période augmente, les disponibilités s'amincissent au fur et à mesure que les semaines passent. «Il n'y a pas plus d'avions qui vont vers le Sud parce que c'est la relâche», illustre Patrick Giguère, directeur de l'agence Voyages Constellation, où 30 % des réservations pour de tels forfaits sont prises pour 2017. Si on souhaite se retrouver dans un complexe avec un parc aquatique ou une garderie sur place, mieux vaut réserver plus tôt que tard, suggère-t-il. «Si le prix nous préoccupe, mais qu'on n'a pas de réserve à aller dans un très gros complexe, on peut toujours attendre et espérer que les prix baissent», dit-il. Mais les prix pourraient aussi augmenter...

  • BIENTÔT
Un chalet

La réservation de chalets pour la relâche est déjà bien entamée chez Hébergement Charlevoix, où on gère plus de 230 maisons à louer. «Il y a des dates psychologiques chez les Québécois : aussitôt que l'été est passé, on a beaucoup de réservations pour le temps des Fêtes. Dès la mi-septembre, ça commence aussi pour la relâche, il y a déjà plusieurs chalets loués», dit Daniel Guay, directeur de l'agence. Une recherche sur le site de la SEPAQ permet de constater qu'il reste à ce jour amplement de disponibilités pour l'hébergement en chalet dans les différentes régions du Québec.

  • APRÈS LES FÊTES
Une semaine en ski

Vous pensez que vous aurez envie de skier en mars? Rien ne sert de réserver immédiatement. «Ça ne bouge pas de façon significative avant le retour des Fêtes et encore, c'est surtout pour les marchés extérieurs. Les Québécois réservent un peu plus tard», note Annick Marseille, responsable des communications pour la Station Mont-Tremblant. Bien que la première neige ne soit pas encore tombée, les forfaits pour la relâche sont d'ores et déjà en vente dans les stations Stoneham et Mont Sainte-Anne. «L'hiver a commencé la semaine dernière», dit en riant Lisa Marie Lacasse, responsable des communications pour les deux stations. Les skieurs ont jusqu'au 12 février pour se prévaloir de la promotion de la relâche. Tant dans les Laurentides qu'à Québec, on précise toutefois que plus on tarde, plus l'hébergement tend à se raréfier.  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer