• Le Soleil > 
  • Voyages 
  • > République dominicaine: paradis touristique miné par la pauvreté 

République dominicaine: paradis touristique miné par la pauvreté

Paradis fort populaire auprès des voyageurs Québécois, la... (Photo archives Le Soleil)

Agrandir

Paradis fort populaire auprès des voyageurs Québécois, la République dominicaine est la première destination touristique des Caraïbes, mais cette manne qui soutient la croissance depuis vingt ans n'a pas permis de faire reculer la pauvreté.

Photo archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Saint-Domingue, République Dominicaine

La République dominicaine s'apprête à voter dimanche pour la présidentielle où l'actuel chef de l'État Danilo Medina est donné largement favori, malgré les accusations de corruption dont son parti fait l'objet. Paradis fort populaire auprès des voyageurs Québécois, la République dominicaine est la première destination touristique des Caraïbes, mais cette manne qui soutient la croissance depuis vingt ans n'a pas permis de faire reculer la pauvreté.

Haïti et la République Dominicaine... (Google Maps) - image 1.0

Agrandir

Haïti et la République Dominicaine

Google Maps

Haïti, frère ennemi

La République dominicaine se situe sur la partie orientale de l'île caribéenne d'Hispaniola, entre Cuba et Porto Rico, qu'elle partage avec Haïti. Les relations entre les deux voisins sont historiquement tendues.

En 1822, Saint-Domingue est colonisée par Haïti et ne conquiert son indépendance qu'en 1844, année de proclamation de la République dominicaine. En 1937, le dictateur Rafael Leonidas Trujillo ordonne le massacre de plusieurs milliers de travailleurs haïtiens.

Actuellement, on estime entre 500.000 et 700.000 le nombre d'immigrés haïtiens travaillant en République dominicaine, où ils constituent une main d'oeuvre bon marché notamment dans l'industrie de la canne à sucre.

Les relations entre les deux pays se sont détériorées depuis 2013 quand Saint-Domingue a réformé sa politique migratoire, privant de papiers des dizaines de milliers d'enfants et de petits-enfants d'Haïtiens.

Face aux protestations internationales, le gouvernement a lancé un plan de régularisation mais des milliers de personnes n'ont pu faire les démarches avant la date limite en juin 2015.

La manne touristique

Avec 5,1 millions de visiteurs en 2014 (dont... (Photothèque Le Soleil) - image 3.0

Agrandir

Avec 5,1 millions de visiteurs en 2014 (dont la moitié venant des Etats-Unis), ce pays de 10,4 millions d'habitants est devenu la première destination touristique des Caraïbes.

Photothèque Le Soleil

Au cours des deux dernières décennies, la République dominicaine a été une des économies les plus dynamiques du continent américain, avec un taux de croissance annuel moyen de 5,4% entre 1992 et 2014.

Pays agricole, la République dominicaine a réorienté avec succès son économie vers l'industrie manufacturière et surtout le tourisme, qui constitue aujourd'hui sa principale manne financière.

Avec 5,1 millions de visiteurs en 2014 (dont la moitié venant des Etats-Unis), ce pays de 10,4 millions d'habitants est devenu la première destination touristique des Caraïbes.

Les transferts de fonds en provenance de la diaspora (principalement installée aux Etats-Unis) constituent également une ressource importante pour le pays, totalisant 7% du PIB.

Une pauvreté persistante

La manne touristique n'a profité que très récemment... (Photothèque Le Soleil) - image 5.0

Agrandir

La manne touristique n'a profité que très récemment à la population.

Photothèque Le Soleil

La manne touristique n'a profité que très récemment à la population. Alors que 32% des Dominicains vivaient sous le seuil de pauvreté en 2000, ce taux a grimpé à près de 50% en 2004, à la suite des répercussions de la grave crise monétaire et bancaire qui a frappé ce pays en 2003, après la faillite pour fraude de la principale banque, Baninter.

Le taux de pauvreté n'a reculé significativement qu'au cours des deux dernières années, pour revenir à son niveau du début des années 2000.

La crise financière de 2003 et le ralentissement de la croissance de l'industrie textile ont entraîné une baisse du salaire réel de 27% depuis 2000, selon la Banque mondiale.

L'affaire «Air Cocaïne»

Pascal Fauret et Bruno Odos... (Agence France-Presse) - image 7.0

Agrandir

Pascal Fauret et Bruno Odos

Agence France-Presse

Cette rocambolesque affaire alimente la chronique judiciaire en République dominicaine et en France depuis mars 2013 et l'interception sur le tarmac de l'aéroport de Punta Cana d'un Falcon 50 avec 680 kilos de cocaïne à son bord.

Quatre Français, les pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos et les passagers Nicolas Pisapia et Alain Castany, sont arrêtés. Ils clament leur innocence, mais sont condamnés à 20 ans de prison pour trafic de drogue en août 2015.

Le 28 octobre, Pascal Fauret et Bruno Odos fuient clandestinement le pays pour rejoindre la métropole. Paris, qui enquête sur ce vaste trafic international de drogue, les place sous contrôle judiciaire et refuse de les extrader.

Leur condamnation est confirmée en appel le 11 février 2016 par la justice dominicaine. Nicolas Pisapia et Alain Castany, restés sur l'île, attendent encore de savoir si leur peine sera maintenue.

Un autre Français, Christophe Naudin, soupçonné d'être impliqué dans l'évasion des deux pilotes, a été arrêté en Egypte et extradé vers la République dominicaine, où il doit prochainement être jugé.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer