Gaspé prend les grands moyens pour charmer

Gaspé, qui inclut le parc Forillon, veut devenir... (Collaboration spéciale Geneviève Gélinas)

Agrandir

Gaspé, qui inclut le parc Forillon, veut devenir une destination, et non plus seulement une étape du tour de la Gaspésie.

Collaboration spéciale Geneviève Gélinas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Geneviève Gélinas</p>
Geneviève Gélinas

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Gaspé) Les gens d'affaires de Gaspé prennent les grands moyens pour allonger leur saison touristique. Ils offrent des forfaits de quatre jours, y compris le billet d'avion, l'hôtel et la voiture de location, pour 895$ par personne, taxes incluses.

Depuis des années, la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, à l'origine du forfait, essaie d'attirer les touristes hors des mois de juillet et d'août, déjà très achalandés. Le directeur général de la Chambre, Olivier Nolleau, fait un constat d'échec. «On s'est rendu compte que la clientèle de juin ou de l'automne veut des courts séjours.»

Ces courts séjours sont peu prisés quand il faut d'abord rouler 700 kilomètres à partir de Québec ou 900 à partir de Montréal. «Si on pense à un long congé férié comme la fête du Travail, pour les gens, faire deux jours de route et rester deux jours, le jeu n'en vaut pas la chandelle», dit M. Nolleau.

Prendre l'avion? Le prix des billets décourage souvent ce mode de transport. Un aller-retour Québec-Gaspé, acheté jeudi pour un vol dans un mois, aurait coûté à lui seul près de 800 $.

Plusieurs partenaires

La Chambre de commerce a donc sollicité Air Canada, le transporteur qui dessert Gaspé deux fois par jour, pour qu'il fasse une offre au sein d'un forfait. «Ils ont embarqué à 100 milles à l'heure, à un prix très intéressant», dit M. Nolleau. Cinq hôtels de Gaspé et une compagnie de location de voitures ont fait de même.

La clientèle visée est les jeunes cadres et les couples de baby-boomers du Québec. Le forfait donne droit à des rabais sur des activités à Gaspé et au parc Forillon.

«J'arrive de Montréal, [le forfait] est déjà sur les réseaux sociaux et ça donne le goût de venir aux gens», rapporte Claudine Roy, propriétaire de l'Auberge sous les arbres, l'un des hôtels partenaires. «Pour les périodes hors saison qu'on propose, ça peut avoir un impact.»

Juin et automne

Les forfaits, basés sur l'occupation double de la chambre et de la voiture, seront surtout offerts en juin, en septembre et en octobre, avertit la Chambre de commerce. Vérification faite jeudi auprès de l'agence qui vend les forfaits, Voyages Odyssée, de Gaspé, le prix de 895 $ était offert pour un départ la veille de la Saint-Jean et à la mi-septembre. Fin juillet, le forfait aurait toutefois coûté «au moins 1200 $ à 1300 $», avertit la propriétaire, Marie-Andrée Laflamme.

L'agence de voyages offrira le même forfait aux Gaspésiens pour des séjours à Montréal ou à Québec. «Ça pourra répondre aux préoccupations des gens d'affaires sur le coût élevé des billets d'avion, mais aussi aux besoins de monsieur et madame Tout-le-monde», indique Mme Laflamme.

La Chambre de commerce et son partenaire le parc Forillon disposent de 40 000 $ pour promouvoir le forfait. «On va être dans le métro, à l'arrière des autobus, dans les journaux», énumère M. Nolleau.

Gaspé ne veut plus être une simple étape du tour de la Gaspésie, dit M. Nolleau. «Depuis trois ans, nos efforts visent à positionner Gaspé comme une destination. On veut que les touristes arrivent ici et séjournent ici.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer