• Le Soleil > 
  • Voyages 
  • > Carnival veut lancer en mai des croisières entre les États-Unis et Cuba 

Carnival veut lancer en mai des croisières entre les États-Unis et Cuba

La première croisière est prévue du 1er au... (AFP, Karen Bleier)

Agrandir

La première croisière est prévue du 1er au 7 mai, avec l'objectif de promouvoir les échanges culturels entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide.

AFP, Karen Bleier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Miami

Le premier opérateur mondial de croisières, l'américain Carnival, a annoncé mercredi le démarrage début mai de croisières entre les États-Unis et Cuba, à la suite du rapprochement diplomatique entre les deux pays, bien que Cuba n'ait toujours pas donné son accord.

La compagnie a commencé mercredi à recevoir des réservations pour ces voyages, les premiers pour des bateaux de croisières entre l'île communiste et les États-Unis en plus d'un demi-siècle. Elle s'est dite «optimiste» sur l'obtention des autorisations requises par le gouvernement cubain.

La première croisière est prévue du 1er au 7 mai, avec l'objectif de promouvoir les échanges culturels entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide.

Après l'annonce du rapprochement en décembre 2014, le gouvernement américain a donné la permission à plusieurs compagnies de croisières et opérateurs de ferries de rouvrir des lignes vers Cuba.

Mais les autorités cubaines tardent à donner leur feu vert.

Le président américain Barack Obama doit sceller ce rapprochement lors d'une visite officielle à Cuba les 21 et 22 mars, en dépit d'un embargo économique toujours en vigueur.

Ces croisières d'une semaine, organisées sous la marque Fathom, comprendront des haltes à La Havane, à Cienfuegos et à Santiago, à bord du navire Adonia, d'une capacité de 700 passagers. Il en coûtera par passager de 2000$US (en cabine) à 7000 dollars$US (en suite).

Les touristes américains ne peuvent toujours pas se rendre individuellement sur l'île, mais l'administration Obama a assoupli les restrictions pour les voyages à but éducatif, culturel, sportif, ou religieux.

L'an dernier, quelque 160 000 Américains ont voyagé sur l'île communiste, un chiffre en augmentation de 57% par rapport à l'année précédente.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer