• Le Soleil > 
  • Voyages 
  • > Cinq villes à mettre sur son itinéraire au Portugal 

Cinq villes à mettre sur son itinéraire au Portugal

Batalha... (123RF/Armando Frazo)

Agrandir

Batalha

123RF/Armando Frazo

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) > Batalha

Une seule raison pour faire un arrêt à Batalha: le monastère de l'endroit, fleuron de l'architecture gothique et puissant symbole de l'indépendance portugaise vis-à-vis de l'Espagne. Impossible de le rater, le mosteiro de Santa Maria da Vitoria, de son vrai nom, trône à un jet de pierre d'une autoroute. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, l'édifice commémore la victoire des Portugais sur les Espagnols en 1385, lors de la bataille d'Aljubarrota qui s'est tenue quatre kilomètres au sud. Sur la vaste esplanade se trouve la statue équestre de Nuno Alvares Pereira qui avait fait la promesse de construire, s'il l'emportait avec des troupes cinq fois moins nombreuses que l'ennemi, la plus belle des églises dédiées à la Vierge. Il a fallu près de 150 ans pour achever cette abbaye dominicaine faite de calcaire qui a pris au fil du temps une teinte couleur miel. Prenez un moment pour admirer son architecture, riche en pinacles, gargouilles et clochetons.

> Braga

Le sanctuaire Bom Jesus do Monte, à Braga,... (Le Soleil, Normand Provencher) - image 3.0

Agrandir

Le sanctuaire Bom Jesus do Monte, à Braga, est célèbre pour son escalier monumental.

Le Soleil, Normand Provencher

La plus grande ville de la région du Minho, siège de l'épiscopat portugais, offre de multiples pans de son illustre passé religieux. Au premier rang, le sanctuaire Bom Jesus do Monte et son escalier monumental. Comme à l'oratoire Saint-Joseph, à Montréal, les pèlerins les plus courageux gravissent le millier de marches à genoux. On vous recommande l'ascension à pied, moins douloureuse pour les rotules, qui permet d'apprécier à sa juste valeur le symbolisme de cette remarquable construction baroque, ornée de statues de saints. Près du sommet, l'escalier des Cinq Sens, ponctué de fontaines. Plus haut, l'escalier des Trois Vertus représente une allégorie de la foi, de l'espérance et de la charité. Tout en haut, l'agréable terrasse d'un restaurant, à l'ombre des arbres, permet de jouir d'un beau coup d'oeil sur la ville.

> Fatima

À Fatima, les vendeurs de souvenirs religieux abondent.... (Le Soleil, Normand Provencher) - image 5.0

Agrandir

À Fatima, les vendeurs de souvenirs religieux abondent.

Le Soleil, Normand Provencher

Tout catholique a entendu parler des trois secrets de Fatima, que la Vierge aurait révélés à trois jeunes bergers, en mai 1917. Ce lieu saint, l'un des plus célèbres au monde, attire chaque année six millions de fidèles sur une esplanade longue d'un kilomètre dominée par la basilique Notre-Dame du Rosaire. Ils sont nombreux à traverser la place à genoux tout en récitant un rosaire. Comme tout site religieux digne de ce nom, les vendeurs du temple pullulent, avec des dizaines de boutiques écoulant d'innombrables babioles. La vente de cierges, certaines atteignant plus de deux mètres de longueur, est particulièrement florissante. Les fidèles les jettent ensuite dans d'immenses fours à ciel ouvert.

> Tomar

Un avant-midi pour visiter le monastère-forteresse de l'Ordre du Christ vaut le coup. C'est ici que les puissants Templiers édifièrent leur quartier général, du XIIe au XVIe siècle. On peut y admirer quelques-uns des chefs-d'oeuvre de l'architecture portugaise, chapelles, cloîtres et salles capitulaires de styles divers. La fameuse fenêtre manuéline, fait de calcaire gris, avec ses motifs sculptés, fait le bonheur des photographes.

> Coimbra

Vue de Coimbra... (Le Soleil, Normand Provencher) - image 9.0

Agrandir

Vue de Coimbra

Le Soleil, Normand Provencher

La romantique Coimbra, au sommet d'une colline, en bordure du Mondego, mérite un arrêt qu'on ne regrettera pas. Cette ville, la troisième plus importante du pays, a été la première capitale portugaise et la résidence de ses rois pendant plusieurs siècles. Beaucoup d'étudiants dans cette cité, et pour cause, elle abrite la plus vieille université du pays (1537) et l'une des plus anciennes d'Europe. La visite de la vénérable institution demande une bonne demi-journée. Un incontournable : la magnifique bibliothèque Joanina considérée comme la plus belle au monde par National Geographic. L'endroit renferme plus de 60 000 livres, antérieurs au XVIIIe siècle pour la plupart, et écrits en grande partie en latin. Les visites se font par petits groupes, selon un horaire précis. 

  • Où dormir? L'hôtel Oslo, dont la terrasse donne sur la ville. Au coucher du soleil, de toute beauté. 
  • Où manger? Le boui-boui Porta Larga, pour déguster la spécialité de la région, le succulent sandwich au cochon de lait rôti. 
  • Où se divertir? Le restaurant A Capella, aménagé dans une chapelle du XIVe siècle, où se produisent dans une ambiance intimiste les meilleurs chanteurs de fado de la ville, tous les soirs, à 22h.  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer