L'abécédaire d'Istanbul

La mosquée Süleymaniye (aussi appelée Soliman le magnifique)... (Photo collaboration spéciale, Normand Provencher)

Agrandir

La mosquée Süleymaniye (aussi appelée Soliman le magnifique) photographiée depuis le pont Galata

Photo collaboration spéciale, Normand Provencher

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
le Grand Bazar d'Istanbul... (Photo collaboration spéciale, Normand Provencher) - image 1.0

Agrandir

le Grand Bazar d'Istanbul

Photo collaboration spéciale, Normand Provencher

A- Atatürk

Le père des Turcs. Le premier président de la République de Turquie (né Mustafa Kemal). Un chef aimé et adoré de tous, dont les effigies, photos et statues sont partout dans les endroits publics et les commerces.

B- Bosphore

Le fleuve d'une trentaine de kilomètres qui fait office de frontière entre l'Europe et l'Asie. Le trafic sur ses eaux, entre la mer de Marmara et la mer Noire, est l'un des plus denses au monde, avec plus de 50 000 navires par année, dont une majorité de pétroliers.

C- Citerne-Basilique

L'un des endroits les plus inusités d'Istanbul, construit sous terre, à l'époque de l'empereur Justinien, en 52. Après avoir descendu un long escalier, le visiteur découvre, sur fond de musique classique et de bruits de suintement d'eau, un immense bassin rempli de poissons, traversé de 336 colonnes de plus de huit mètres de haut. Une curiosité : au fond, deux têtes de Méduse servant de soutien aux colonnes.

D- Dolmabahçe

Un palais d'une richesse incroyable, situé sur les rives du Bosphore. L'endroit ne se visite qu'en petits groupes, avec un guide. C'est dans l'une des chambres de ce palace que le premier président turc, Atatürk, est mort le 10 novembre 1938. Les aiguilles des horloges du palace sont immobilisées à l'heure du décès : 9h05.

E- Express de Minuit

Tout cinéphile débarquant à Istanbul pour la première fois ne peut s'empêcher de penser au film culte d'Alan Parker, L'express de minuit (Midnight Express), sorti en 1978. L'histoire (vraie) d'un jeune Américain sans histoire, William Hayes, incarcéré à perpétuité dans une prison turque pour possession de drogue. La geôle ayant servi au tournage, dans le quartier Sultanahmet, abrite maintenant l'hôtel Four Seasons.

F- Femmes

Dans la mégalopole qu'est Istanbul, les Turques ont autrefois brisé les carcans pour s'émanciper comme les Européennes. Il est bon de rappeler qu'elles ont obtenu le droit de vote en 1930, soit 10 ans avant les Québécoises. Le président Erdogan pourrait faire reculer leur cause. En novembre, il a affirmé, Coran à l'appui, que leur rôle était de faire des enfants...

G- Grand bazar

Construit sous Mehmed II le Conquérant, au XVe siècle, ce dédale médiéval de rues couvertes rassemble 15 000 employés répartis dans 3500 magasins (dont 1500 bijoutiers). Ajoutez à ces chiffres des milliers de touristes et vous avez un joyeux... bazar, où une chatte ne retrouverait pas ses petits. Ne pas confondre avec le bazar égyptien.

La basilique Sainte-Sophie... (Photo Shutterstock, Nimon) - image 2.0

Agrandir

La basilique Sainte-Sophie

Photo Shutterstock, Nimon

H- Hôtel Pera Palas

Situé en retrait d'Istiklal Caddesi, cet hôtel construit en 1892 servait de point de chute aux riches et célèbres passagers descendus de l'Orient-Express, à l'époque où la ville s'appelait Constantinople. Parmi ceux-ci, Agatha Christie, Isadora Duncan, Joséphine Baker, Jackie Onassis, l'empereur Hailé Sélassié... L'endroit servait aussi d'escale pour les espions, dont Mata Hari. Le hall et les salons sont absolument fabuleux. Un véritable décor de cinéma.

I- Istiklal Caddesi

Littéralement, l'avenue de l'indépendance. Principale artère piétonnière du quartier Beyoglu, longue de deux kilomètres, bordée d'immeubles, d'ambassades européennes de la fin du XIXe siècle, de boutiques chics, de cafés, de cinémas. On recommande d'entreprendre la visite à partir de la place Taksim, lieu de rassemblement des manifestations à Istanbul, pour descendre jusqu'au quartier de Tünel, surplombant la tour de Galata. Les tramways rétro ne manqueront pas d'attirer votre attention.

J- Jeux olympiques

Depuis 2000, Istanbul a présenté cinq fois sa candidature pour l'organisation des Jeux olympiques d'été, la dernière fois pour ceux de 2020, finalement remportés par Tokyo. Le coût du projet turc s'élevait à plus de 21 milliards $. 

KKebab (ou kebap)

L'un des mets traditionnels turcs, préparés avec de la viande, du poisson ou des légumes. Le plus populaire demeure le döner, fait avec des tranches de viande grillée à la broche.

L- lokoum

Nom (signifiant «bec sucré») pour désigner ces pâtisseries variées dont raffolent les Turcs. La pâte de base est fabriquée de gélatine alimentaire, de fécule et d'eau, à laquelle sont ajoutés au choix de la noix de coco, de la vanille, des noix et autres parfums. Une adresse à inscrire dans votre carnet : Güllüoglu (171, rue Mumhane) réputé pour servir les meilleurs baklavas en ville.

M- Mosquée bleue

L'un des symboles architecturaux les plus connus d'Istanbul, issu de l'Empire ottoman, bâti entre 1609 et 1616. Ses six minarets et ses nombreux dômes dominent la vieille ville. L'édifice, qui doit son nom à la couleur de son intérieur, tout en céramique, peut accueillir 10 000 fidèles. En période d'affluence, il faut compter un bon moment avant d'y accéder. Les femmes doivent se voiler les cheveux (foulards prêtés à l'entrée). 

N- Narghilé

La traditionnelle pipe à eau est un art de vivre à Istanbul. Plusieurs parfums de tabac sont accessibles : pomme, menthe, banane... Le chic du chic : fumer le narghilé sous le pont de Galata avec, en toile de fond, un coucher de soleil sur la mosquée de Suliman le magnifique et le chant du muézin. Mémorable.

O- Orient Express

«Le train des rois, le roi des trains» qui, au début du XXe siècle, reliait Paris, Vienne et Istanbul, alors appelée Constantinople. Associé étroitement aux romans d'espionnage, dont le plus célèbre, Le meurtre de l'Orient-Express, d'Agatha Christie. Il assura sa dernière liaison entre Paris et Istanbul en 1977.

P- Palais de Topkapi

Avec 1,5 million de visiteurs, le palais de Topkapi (prononcez «Topkapeu») est le lieu touristique le plus visité de Turquie. Comptez quatre ou cinq heures pour visiter ce richissime endroit construit par Mehmet II, entre 1459 et 1465. Les collections du palais comptent parmi les trois plus grandes au monde. Pour vous perdre dans l'ambiance des Mille et une nuits, des sultans, des harems. 

Q- Quais

Une promenade sur les quais du Bosphore, aux abords du pont Galata, permet de sentir l'énergie de cette vivifiante cité. On en profite pour déguster un poisson frais, grillé devant vous par un vendeur ambulant, et servi entre deux tranches de pain, avec un morceau d'oignon.

R- Raki

La boisson nationale, au fort parfum anisé, qui devient laiteuse lorsque mélangée avec de l'eau. La boisson d'accompagnement pour les mezze, ces assortiments de petits plats, chauds ou froids, servis en entrée ou en hors-d'oeuvre. Avec sa teneur en alcool de 45 degrés, à consommer avec modération sous peine de parler couramment la langue du pays après trois verres...

S- Sainte-Sophie

L'un des endroits mythiques d'Istanbul, situé en face de la Mosquée bleue. Un must même si l'endroit ne fait pas l'unanimité. Voici ce qu'en pensait Mark Twain : «Je n'apprécie guère. Je suppose que je manque de goût. C'est l'étable la plus vétuste du monde païen [...] Tout était sale, poussiéreux, terne et sombre [...] rien pour susciter l'amour ni provoquer l'admiration.»

La tour de Galata... (Photo Shutterstock, Evrenkalinbacak) - image 3.0

Agrandir

La tour de Galata

Photo Shutterstock, Evrenkalinbacak

T- Tour de Galata

La «tour du Christ», construite en 1348 du côté asiatique du Bosphore, est facilement repérable. L'édifice a servi successivement de prison, d'observatoire et de tour de guet contre les incendies... avant de prendre feu en 1835. L'attente pour atteindre le sommet par un ascenseur vaut la peine compte tenu de la vue offerte sur la ville. 

U- UNESCO 

Le site historique d'Istanbul est inscrit depuis 1985 au patrimoine mondial de l'UNESCO. En 1996, la totalité de la péninsule a été classée, ouvrant ainsi la voie (selon le site de l'organisme) «à une vision plus urbaine, mieux intégrée, et à un processus de développement durable du site».

V- vapür

Un des charmes d'Istanbul est d'observer le va-et-vient des vapür (ou ferries) faire la navette entre la rive européenne et asiatique. Un incontournable : la croisière sur le Bosphore, qui permet d'admirer de superbes demeures et palais.

W- Water-closet (w.c.)

Les fameuses toilettes turques, que l'on trouve sous l'appellation A la turca, réclament d'être habiles dans la position du receveur au baseball pour procéder à l'un des besoins essentiels de la vie. Il est toujours sage de traîner son propre papier hygiénique, sinon il faut s'en remettre à un boyau d'arrosage...

X- Les Turcs ont été appelés à faire leur X lors des dernières élections, en août dernier. Le président sortant, Recep Tayyip Erdogan, l'a facilement emporté. Le nouvel élu a annoncé le parachèvement, en banlieue de la capitale, Ankara, d'un palais présidentiel de 200 000 mètres carrés, au coût de 695 millions $. Une somme qui illustre, selon ses adversaires, sa folie des grandeurs.

Y- Yassiada 

La plus petite des neuf îles des Princes, un archipel situé dans la mer de Marmara, à 20 kilomètres au sud-est d'Istanbul, dont seulement 4 sont habitées. Très populaires en été pour y faire un pique-nique et échapper à la chaleur d'Istanbul. 

Z- Zero

À un jet de pierre de la mosquée Sainte-Sophie, les restes d'une borne qui constituait sous l'Empire byzantin le kilomètre zéro des routes. L'endroit était aussi considéré comme le point central de la ville, à l'époque de Constantinople. 

* Une lecture indispensable avant le départ : Istanbul. Rêves de Bosphore (Omnibus, 2001). Un recueil d'une trentaine de nouvelles, de récits et de poèmes de romanciers étrangers sur la métropole turque. Parmi eux, outre Mark Twain, Hans Christian Andersen, Herman Melville, Jean Cocteau, Ernest Hemingway...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer