L'Islande, un bout de paradis en Atlantique Nord

L'Islande est unique en son genre. Qu'il s'agisse... (Alex Strohl, collaboration spéciale)

Agrandir

L'Islande est unique en son genre. Qu'il s'agisse de son relief, de son climat, de son architecture ou même de ses habitants, ce petit pays vous dévoilera ses charmes.

Alex Strohl, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alex Strohl

Collaboration spéciale

Le Soleil

Le soleil se lève à peine. Sous nos pieds, le sol est gelé, et une brise glaciale souffle. Cette fois ça y est, nous y sommes : Reykjavik, c'est bel et bien ici. Il est 8h du matin passé et pourtant, cette lumière divine qui, normalement, ne dure qu'une quinzaine de minutes, le temps que le soleil passe l'horizon, semble vouloir rester.

Voilà à quoi on doit s'attendre lorsqu'on s'aventure... (Collaboration spéciale Alex Strohl) - image 1.0

Agrandir

Voilà à quoi on doit s'attendre lorsqu'on s'aventure sur les routes secondaires en Islande!

Collaboration spéciale Alex Strohl

Le lac Jökulsárlón où les icebergs du glacier... (Collaboration spéciale Alex Strohl) - image 1.1

Agrandir

Le lac Jökulsárlón où les icebergs du glacier Vatnajökull défilent avant de prendre le large dans l'Atlantique-Nord

Collaboration spéciale Alex Strohl

Comme bien du monde, on passe la première journée à Reykjavik. Nous n'avions pas vraiment de programme pour la visite de la capitale. La ville est colorée et on trouve de nombreuses galeries d'art. Le meilleur moment restera la visite de la cathédrale. Impressionnante, atypique et moderne sont des adjectifs qui lui vont bien.

Départ à 8h le lendemain pour récupérer la voiture de location.

Au programme, le tour complet de l'Islande sur la légendaire Ring Road. Si vous voyagez après le mois de septembre, inutile de louer un 4X4. Les routes dans les «Highlands» sont fermées, 4X4 ou pas; elles sont la plupart du temps impraticables à cause des importantes chutes de neige et bourrasques.

Sachez que la majorité des routes secondaires, c'est-à-dire toutes sauf la 1(Ring Road), comportent des tronçons non asphaltés de plusieurs dizaines de kilomètres. Rien de grave cependant, elles sont assez bien entretenues et on peut s'y aventurer au volant de n'importe quelle berline.

Devant nous, une rivière d'eau glaciaire s'écoule dans l'océan. Le Vatnajökull est le glacier le plus volumineux au monde. Dans certaines parties, la glace prend racine jusqu'à 150 mètres sous le niveau de la mer et peut atteindre jusqu'à 1 km d'épaisseur.

Après une fraîche nuit passée dans la voiture - pour ne pas rater une seconde du lever de soleil -, nous avons assisté, les yeux encore mi-clos, à un spectacle majestueux. En Islande, on a eu l'impression qu'il y avait un générateur de paysages à couper le souffle qui travaillait pour nous. Comme si ce n'était pas assez incroyable de voir un lagon rempli d'icebergs, il y a eu un lever de soleil interminable avec, en arrière-plan, l'extrémité sud du Vatnajökoll parfaitement illuminée.

Après une heure de route non déneigée, Dettifoss! Cette foss - islandais pour chute - est maintenant mondialement (re)connue depuis son apparition dans une des scènes de la superproduction américaine Prometheus.

Le phare Kálfshamarsvík, un incontournable lors d'une visite... (Alex Strohl, collaboration spéciale) - image 2.0

Agrandir

Le phare Kálfshamarsvík, un incontournable lors d'une visite vers les fjords de l'Ouest.

Alex Strohl, collaboration spéciale

Les payages islandais sont tout aussi uniques que... (Collaboration spéciale Alex Strohl) - image 2.1

Agrandir

Les payages islandais sont tout aussi uniques que variés.

Collaboration spéciale Alex Strohl

Les fjords de l'Ouest

Impossible pour nous de quitter l'île sans avoir vu le phare de Kálfshamarsvík. Une trentaine de kilomètres de route non asphaltée le séparent de la Ring Road, mais ça vaut la peine. La route est relativement bonne et si le temps est dégagé, on peut observer l'extrémité est des fjords de l'Ouest.

Plus d'un voyageur a dû se poser la question : dois-je visiter les fjords de l'Ouest?

Il est vrai que quand on regarde la carte, ils apparaissent comme excentrés. Si l'on se renseigne auprès des locaux, on apprend que les routes sont en très mauvais état. Cependant, cela n'a pas suffi à nous décourager. Et c'était majestueux.

Même si nous avons visité des endroits aussi sauvages que l'Outback australien ou les déserts de l'Ouest américain, des endroits avec plus de reliefs comme les Alpes, les Pyrénées et les Rocheuses, rien ne peut pas rivaliser avec les paysages islandais. Ils sont uniques en leur genre.

Des couleurs qui changent au fil des saisons : vert au printemps et en été, ocre en automne et en hiver. Des vallées désertes sillonnées par des torrents d'eau glaciaire et, surtout, la quasi-absence d'arbres.

Une absence «mystérieuse» que quelque légende locale tente d'expliquer à sa façon, mais plus sérieusement que l'on peut attribuer à des facteurs géologiques, climatiques, historiques... Un Islandais nous a confié que le pays ne «se serait jamais remis» de l'ère glaciaire, qui aurait laissé une terre peu fertile. De plus, l'île est constamment balayée par de forts vents qui ne contribuent pas à la reforestation.

En Islande, on passe rapidement d'un paysage à un autre. En une heure de route, on peut traverser une plage de sable noir, se trouver au milieu d'immenses cascades, puis franchir un col de montagne.

La chute Dettifoss est mondialement reconnue pour son... - image 3.0

Agrandir

La chute Dettifoss est mondialement reconnue pour son apparition dans le blockbuster de science-fiction Prometheus.

Paysage de l'Islande... (Collaboration spéciale Alex Strohl) - image 3.1

Agrandir

Paysage de l'Islande

Collaboration spéciale Alex Strohl

Un peuple fier

Attendez-vous à faire des rencontres intéressantes. Surtout, posez des questions aux habitants. Sachez que plus on s'éloigne de Reykjavik, plus les Islandais parlent mal l'anglais. Ils sont comme ça les Islandais, fiers de leur héritage et de leur île.

L'Islande regorge également de lieux secrets qui ne sont ni dans les guides touristiques, ni sur Internet. Pour les trouver, utilisez la bonne vieille méthode. Adressez-vous à un autochtone et demandez-lui quels sont les lieux méconnus des environs qui méritent d'être découverts; dites-lui que vous voulez sortir des sentiers battus et voir l'autre Islande, celle qui n'est pas sur les guides touristiques.

Parmi les secrets moins bien gardés, on peut trouver la fameuse carlingue du DC6, la piscine thermale abandonnée et les rivières chaudes.

«You never get bored in Iceland», nous a lancé un Islandais. Ça résume très bien ce petit paradis perdu dans l'Atlantique Nord.

La cathédrale luthérienne de Reykiavik, l'une des nombreuses... (Alex Strohl, collaboration spéciale) - image 4.0

Agrandir

La cathédrale luthérienne de Reykiavik, l'une des nombreuses églises sur le territoire islandais

Alex Strohl, collaboration spéciale

Quelques conseils

Quelle est la meilleure période pour visiter l'Islande ?

Le mois de juin : peu de touristes et les routes dans les highlands sont normalement ouvertes.

Combien de temps prévoir?

Sept jours suffisent amplement pour bien faire la Ring Road. Deux jours de plus sont recommandés si vous comptez allez explorer les fjords de l'Ouest.

Quel itinéraire suivre?

C'est une question de goût. Ne faites pas l'erreur de «bâcler» le sud de l'île, le nord se fait plus rapidement.

La météo est souvent plus difficile dans le nord alors avant de partir, regardez les prévisions météorologiques.

Hébergement?

Inutile de réserver à l'avance en basse saison, vous trouverez des chambres d'hôtes ouvertes toute l'année le long de la route. Elles sont toujours signalées sur les panneaux de circulation.

Location d'autos?

Pour une berline, SIXT avait les meilleurs prix.

Une Audi A4 coûte 50€ (environ 65 $ CAN) par jour en réservant un mois à l'avance.

Si vous comptez vous aventurer en dehors de la 1, prenez la «Gravel Protection».

Et pour manger?

Le Grillmarkadurinn: www.grillmarkadurinn.is

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer