Vive l'échangisme!

Caroline Jacques est une adepte de l'échange de... (Photo fournie par Caroline Jacques)

Agrandir

Caroline Jacques est une adepte de l'échange de maisons. Elle et sa famille ont déjà fait trois voyages de cette façon, notamment à New York, où ils ont logé dans un chic appartement de Manhattan situé dans cet immeuble.

Photo fournie par Caroline Jacques

Partager

Sur le même thème

(Québec) Je voulais parler d'échangisme, de ces gens qui échangent leurs maisons (ou appartements) pendant deux, trois semaines, avec leurs nouveaux amis à l'autre bout du monde trouvés sur Internet. Comme je ne pouvais pas témoigner, j'ai lancé un appel aux lecteurs avant les Fêtes. J'admets que ça me semblait trop beau pour être vrai. Imaginez : vous n'avez que l'avion à payer. Vous arrivez à destination et vous avez une belle maison à vous... un mot de bienvenue sur la table placé à côté des clés de la voiture qui vous attend à la porte! Il devait y avoir une attrape, qu'il se disait, le chroniqueur. Eh bien après plusieurs témoignages recueillis, il n'en a pas trouvé...

Il semble que cette façon de faire ait beaucoup d'adeptes parmi les globe-trotteurs dans l'âme devenus parents. Caroline Jacques, de Stoneham, est enceinte de son troisième. À son premier, elle était «traumatisée» à l'idée d'arrêter de voyager à cause des enfants, et l'échange de maisons est la solution qu'elle a trouvée... après avoir convaincu son conjoint!

Ils visent la Martinique pour leur prochain échange. Voici comment elle raconte ses trois précédents : «Passer son été dans le sud de la France dans une authentique maison de capitaine à quelques pas de la mer et de huit plages! Coché. [...] Le chic appartement de Manhattan d'une auteure et journaliste de renommée internationale a fait notre grand bonheur! Mais le comble a été d'échanger avec une famille des Bahamas [... et d'] en profiter pour s'y marier à 48 heures d'avis en toute spontanéité! Bon, j'avoue qu'ici on a un peu exagéré, mais l'histoire finit bien!» Pour plus de détails, Maman Globe-trotteuse tient un blogue au mamanglobetrotteuse.com.

Elle admet qu'elle s'est fait demander d'innombrables fois «t'as pas peur?» Ce à quoi elle répond : «Mais peur de quoi au juste? Peur qu'ils partent avec quoi au juste? Si vous avez peur de vous faire voler quelque chose, enlevez-le» et entreposez-le quelque part! «Vous êtes chez vous, vous décidez tout! Faut être à l'aise!» explique Mme Jacques. Elle, ce qui lui donnait des boutons, c'est que des inconnus utilisent ses serviettes et ses draps. Elle en a acheté pour ses invités, point à la ligne. Pour le reste, «le sofa, c'est juste un sofa! Et puis, je ne mange pas dans des assiettes en or!»

Elle insiste sur la relation de confiance qui se développe avec les échangeurs, au fil des contacts qui peuvent être nombreux parce que la plupart des échanges se planifient plusieurs mois d'avance. Pas de confiance, pas d'échange.

Il faut bien sûr établir des règles, aviser les voisins, avertir ses assurances auto et habitation et être de bonne foi. Mme Jacques a cassé le miroir latéral d'une voiture prêtée dans les rues trop étroites de Marseille. Elle l'a fait remplacer illico à ses frais. Un autre échangeur m'a raconté que leurs hôtes avaient brisé une cafetière et l'avaient remplacée sans rien dire. Juste de la bonne foi. Mme Jacques tente deux explications : d'abord, il est question de vacances et cela rend les gens de bonne humeur, mais c'est aussi une question de gratuité et de reconnaissance. «Quand y a de l'argent [d'impliqué], y a un autre rapport - "Ça m'est dû" -, mais là, tu prêtes tes biens, les gens sont reconnaissants.»

Bénérice Rioux, qui a à son actif plus de 20 échanges de maisons et aussi un bon nombre de locations, a également remarqué que les gens sont généralement plus respectueux lors des échanges que lors des locations.

Développer un tel lien de confiance aide grandement à planifier le voyage, et c'est aussi bien pratique pour un tas de petites choses... comme les gens de Marseille qui ont trouvé des sièges de bébé pour l'auto et qui ont donné à Mme Jacques et à son conjoint l'accès à leur cave à vins...

Y a pire...

Guylaine Plante, une maman de deux ados à Loretteville qui admet au passage avoir levé le nez sur plusieurs condos du centre-ville de Paris et de Versailles avant de réaliser trois échanges, soulève de son côté que «séjourner dans un quartier résidentiel nous permet de vivre avec le vrai monde de la place et non avec les touristes des hôtels».

Imaginez, raconte-t-elle, l'accueil que la petite famille de Canadiens a pu recevoir dans un village de 156 âmes nommé Brémoncourt, en plein coeur de la Lorraine, en France! Les voisins d'à côté de même que ceux d'en face ont invité la famille à dîner... «C'est mon plus beau souvenir de voyage à vie! C'est des choses qui ne se vivent pas quand on va à l'hôtel!»

Comment ça marche?

Évidemment, tout fonctionne par Internet. La première étape, suggère Caroline Jacques, c'est d'aller faire du lèche-vitrines. Stupéfiant de voir combien d'échangeurs sont intéressés par Québec! Et aussi d'où ils viennent! Cela permet aussi de comprendre comment les gens magasinent. Les échangeurs affichent d'abord ce qu'ils sont, ce qu'ils offrent, mais aussi ce qu'ils veulent, et quand.

Par exemple, j'offre une maison à Québec pour trois semaines en juillet et j'aimerais aller à Séville ou au Portugal ou à Sydney, tiens. Cela pourrait aussi être «ouvert aux suggestions, surprenez-moi!» Le reste suit la logique d'un site de rencontres... ou d'échangistes. Voici quelques conseils de Mme Jacques.

- Faire du homestaging : prendre de belles photos, faut que votre maison soit alléchante!

- Bien rédiger son texte de présentation : bien vendre sa ville et dire tout ce qu'un séjour chez vous permet de faire.

- Rester vendeur même lors des premiers échanges en privé. «Quand on voit une superbe résidence en Provence, il faut se dire qu'on n'est probablement pas les seuls en lice!»

Meilleures adresses :

www.homeexchange.com ou www.trocmaison.com en français (même réseau)

www.homeforexchange.com

www.echangedemaisons.com (site français)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer