10 astuces pour voyageurs gratteux

Une des bonnes façons d'économiser de l'argent consiste...

Agrandir

Une des bonnes façons d'économiser de l'argent consiste à voyager en groupe. On diminue alors les frais d'hôtel, de location de voiture, d'essence, etc.

Partager

Sur le même thème

(Québec) La féérie de Noël a frappé fort et vous vous êtes emballé dans vos achats des Fêtes? Qu'à cela ne tienne! Ce n'est pas parce que le compte Visa est un peu lourd en janvier que le voyage qui était prévu doit nécessairement tomber à l'eau. De grands voyages, ça peut aussi marcher avec de petits budgets; suffit d'être astucieux, flexible et patient. Voici quelques idées pour voyageurs gratteux.

Voyagez hors-saison

Voyager hors-saison est souvent la clé pour les voyageurs économes. Dans le Sud, en été ou en automne, votre chambre sera plus proche de la plage et le personnel sera davantage à votre disposition. En Europe, au printemps ou à l'automne, vous trouverez moins de files d'attente. En général: des billets d'avion et des chambres moins chers et moins de touristes pour gâcher vos photos ou vous barrer le chemin.

C'est même parfois préférable de voyager hors-saison. Par exemple, en Espagne, la chaleur est insupportable en été. Anecdote: si plusieurs Américains répètent à qui veut l'entendre qu'il pleut tout le temps à Hawaii, c'est qu'ils ont la vilaine habitude d'y débarquer en hordes à deux moments bien précis dans l'année, les Fêtes et la semaine de relâche, ce qui correspond précisément à la saison des pluies!

S'y prendre d'avance

Envie de soleil, et vite? Idéalement maintenant? Pauvre vous! Sur le site Web de Sunwing, une semaine dans un hôtel quatre étoiles de Punta Cana vous coûtera 1555 $ au bas mot. Par contre, si vous patientez jusqu'en avril, c'est 1245 $, c'est-à-dire 620 $ de moins pour le couple. J'ai payé moins de 900 $ cet automne pour un quatre étoiles et demie, cigares et p'tit panier de fruits inclus! Ça aurait été encore moins cher à Cuba. Attention cependant aux ouragans qui pourraient couvrir votre séjour de grisaille pendant l'automne. Planifiez d'avance, mais achetez à la dernière minute en fonction des prévisions météo.

Magasinez et remagasinez

Les prix des billets d'avion varient énormément dans le temps et selon la ville de départ. Kayak.com, bing.com/flights et expedia.ca peuvent vous aider. Les collègues de La Presse ont récemment enquêté pour découvrir que, sur le même vol Montréal-Paris, les billets aller-retour (taxes comprises) variaient de 680 $ à 930 $. Le billet le plus cher avait été acheté la veille. Sinon, les plus chanceux avaient acheté cinq mois ou... une semaine avant le départ (goo.gl/Du6DM).

La flexibilité sur la durée du séjour et sur les dates de départ et d'arrivée vous aidera beaucoup à économiser. Sachez également que les vols les vendredis et la fin de semaine sont souvent plus chers. Il peut aussi être avantageux de partir de Montréal, de Plattsburgh ou de Burlington (magasinez sur jetblue.com), mais prenez bien soin de tenir compte du temps de déplacement, des coûts d'essence et de stationnement dans votre calcul (plus le stationnement est éloigné de l'aéroport, moins il est cher, et les navettes sont toujours gratuites).

Unissez-vous, qu'ils disaient!

Quatre est vraiment un chiffre magique en voyage. Exemple : disons que l'envie vous prend d'aller coucher au Hilton Québec, ce soir. Alors à titre indicatif, la chambre la moins chère, pour deux personnes, coûte 170 $. Mais pour quatre chambreurs, ce n'est pas beaucoup plus cher : 212 $. L'économie est de 32 $ par tête ou 192 $ par personne au bout de six nuits. Et on divisera de la même façon les coûts de location de voiture, d'essence, de taxi, etc.

Bon, je vous l'accorde, on n'invite pas le beau-frère et sa blonde à sa lune de miel aux Bahamas. Mais pour la relâche à Cuba? Pour un long week-end à Chicago? Pour éviter de se taper sur les nerfs au bout de deux jours, il ne faut pas tenter de tout faire ensemble et prévoir des moments à passer en couple ou chacun pour soi.

Trucs en vrac

- Flairez les bonnes affaires. Pourquoi ne pas se faire une liste de restos beaux, bons, pas chers avant de partir, au lieu de prendre le premier du bord parce qu'on a trop faim?

- Auberges de jeunesse. Jeunesse, ça veut dire jeune dans son coeur. Et ne pas rechigner si on doit prendre sa douche avec des gougounes.

- Bed and breakfast. Souvent moins chers que les hôtels, même en ville, et accompagnés de rencontres enrichissantes. Votre hôte ou les autres touristes sont parfois d'une aide précieuse pour le voyage.

- Un coup de chance. Le site priceline.com vous permet de parier sur des chambres d'hôtel. Un bon moyen d'économiser gros. Voir aussi hotwire.com.

- Devenez «squatteur»! Voir couchsurfing.org. Une communauté de cinq millions de tripeux de voyages. Des sofas gratuits sont à la disposition des membres dans 97 000 villes du monde.

- Devenez échangiste! Des sites comme echangedemaison.com et homelink.org font les entremetteurs entre tous ceux qui sont prêts à échanger leurs maisons pour un temps donné avec d'autres voyageurs. Quelqu'un dans la salle a déjà tenté l'expérience? Écrivez-moi! pofortin@lesoleil.com

****

Cette chronique paraîtra dorénavant les deuxièmes samedis de chaque mois. D'ailleurs, merci de la lire! J'espère que vous avez passé une agréable fin du monde et que l'année 2013 en sera une remplie de surprises et de découvertes!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer